La hausse du prix du pétrole s’est de nouveau accentuée en juinPrix du pétrole et des matières premières importées - juin 2009

En juin, la hausse du prix du pétrole s’est de nouveau accentuée, celui-ci atteignant 68,5 $ le baril en moyenne. Les prix des matières premières hors énergie importées par la France ont également accéléré : +4,9 % après +3,1 % en mai.

Informations rapides
No 184
Paru le : 08/07/2009
Prochaine parution le : 20/12/2017 à 12h00 - novembre 2017

Avertissement  : le prix du minerai de fer est déterminé une fois par an par des contrats d’approvisionnement annuels, à l’issue de négociations entre sidérurgistes et sociétés minières. Pour 2009, la baisse du prix a été fixée à -28,2 %. Une révision de la série et des indices associés a été effectuée depuis le début de l’année.

En juin, la hausse du prix du pétrole s’est de nouveau accentuée, celui-ci atteignant 68,5 $ le baril en moyenne. Les prix des matières premières hors énergie importées par la France ont également accéléré : +4,9 % après +3,1 % en mai.

Les prix du pétrole accélèrent de nouveau

En juin, le cours en dollar du pétrole de la mer du Nord (Brent) a de nouveau accéléré (+19,4 % après +14,4 %) du fait des troubles politiques affectant l’Iran et le Nigeria. Au total, depuis trois mois, le prix du pétrole a crû de 47 %. En juin, l’appréciation de l’euro vis-à-vis de la monnaie américaine (+2,6 %) a légèrement atténué la hausse des cours en euros (+16,4 %).

Les prix des matières industrielles accélèrent également

En juin, les prix des matières industrielles en devises ont accéléré (+7,8 % après +3,6 % en mai) du fait des cours des matières minérales. En particulier, la hausse des cours des métaux non ferreux s’est nettement accentuée (+9,8 %). Les prix des métaux précieux ont de nouveau augmenté (+4,2 %), notamment le cours du platine (+8,0 %).

Les prix des matières agro-industrielles s’inscrivent également en forte hausse (+7,3 %), entraînés par la progression des prix des bois sciés de conifères (+19,3 %).

Les prix des matières alimentaires augmentent légèrement

En juin, les cours en devises des matières alimentaires ont légèrement crû (+0,7 % après +3,8 % en mai). Les denrées tropicales se sont renchéries (+5,6 %) sous

l’effet des hausses des prix du thé (+6,0 %) et du cacao (+9,3 %). De plus, les cours des céréales ont rebondi (+1,5 % après -1,7 % en mai). En revanche, les cours de la viande bovine ont baissé ( 6,2 %) en raison d’une hausse de l’offre.

Tableau 1 – Pétrole et dérivés

en dollar
Pétrole et dérivés
prix variations (en %)
dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du pétrole brut, (Brent) 68,5 19,4 46,9 -48,3
Supercarburant 681,2 15,5 58,7 -39,2
Gazole-fioul domestique 559,6 18,5 37,3 -54,3
Fioul lourd 367,4 17,1 64,2 -36,3
Naphta 563,4 21,0 43,5 -48,1
  • Les prix sont en dollar par tonne sauf pour le Brent dont le prix est en dollar par baril.
  • source : Insee

Tableau 2 – Matières premières importées (hors énergie) en devises

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en devises
indices variations (en %)
dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 204,9 0,7 8,5 -22,8
Denrées tropicales 209,7 5,6 7,7 -13,1
Oléagineux 231,7 1,1 14,8 -31,0
Céréales 233,1 1,5 -1,7 -42,3
Sucre 190,8 0,5 20,2 43,9
Viande bovine 122,5 -6,2 -0,6 -13,4
Industrielles 163,0 7,8 19,1 -35,2
Agro-industrielles 102,5 7,3 12,9 -29,9
Fibres textiles naturelles 124,6 -0,8 18,8 -21,3
Caoutchouc naturel 230,3 -0,4 11,2 -44,6
Cuirs 59,1 24,3 36,9 -45,7
Pâte à papier 89,9 3,6 6,0 -32,3
Bois sciés tropicaux 137,6 -4,2 1,6 -14,2
Bois sciés de conifères 75,0 19,3 24,7 -20,9
Minérales 194,8 7,9 21,3 -37,1
Minerai de fer 350,6 0,0 0,0 -28,2
Métaux non ferreux 173,7 9,8 27,3 -40,2
Métaux précieux 268,4 4,2 7,7 -9,7
Ensemble 173,4 4,9 14,8 -31,2
  • source : Insee

G_petrole – Prix du PÉTROLE (Brent)

G_alim – Ensemble des matières alimentaires

G_ensemble – MATIÈRES PREMIÈRES IMPORTÉES (ensemble, hors énergie)

G_indus – Ensemble des matières industrielles