La conjoncture dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobiles est un peu moins dégradée en juilletEnquête mensuelle de conjoncture dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobiles - juillet 2009

Selon les chefs d’entreprise interrogés en juillet 2009, la conjoncture dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobile est un peu moins dégradée : l’indicateur synthétique du climat des affaires continue de se redresser. Il reste cependant très inférieur à sa moyenne de longue période.

Informations rapides
No 199
Paru le : 23/07/2009
Prochaine parution le : 21/12/2017 à 08h45 - décembre 2017

Avertissement  : les coefficients saisonniers ont été actualisés comme chaque année au mois de juillet.

Selon les chefs d’entreprise interrogés en juillet 2009, la conjoncture dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobile est un peu moins dégradée : l’indicateur synthétique du climat des affaires continue de se redresser. Il reste cependant très inférieur à sa moyenne de longue période.

Moindre repli de l’activité mais des détaillants toujours pessimistes

La contraction des ventes passées s’est atténuée. Les intentions de commandes apparaissent également moins détériorées. Néanmoins, les perspectives générales d’activité se stabilisent à un bas niveau ; elles reflètent l’opinion des détaillants sur la situation globale du commerce.

Un emploi toujours en recul

Les détaillants ont déclaré une nouvelle diminution des effectifs sur le passé. Selon leurs prévisions, la contraction de l’emploi serait légèrement moins marquée au cours des prochains mois. Les deux soldes d’opinion restent cependant proches de leurs niveaux minima.

Moins de baisses de prix mais une situation de trésorerie toujours difficile

En juillet, les chefs d’entreprise ont été moins nombreux que le mois dernier à déclarer des baisses de prix. Cette tendance à une moindre baisse se poursuivrait au vu des anticipations. Parallèlement, la situation de trésorerie est toujours jugée difficile.

graph_indsynt – Indicateur synthétique du climat des affaires

Graph_ventes_ic – Ventes passées et intentions de commandes

Tableau 1 – Données d'ensemble

Soldes d’opinion*, en %, CVS
Données d'ensemble
Moy. (1) Avril 09 Mai 09 Juin 09 Juillet 09
Climat des affaires 100 79 84 83 88
Perspectives générales d’activité -29 -58 -53 -47 -47
Ventes passées -10 -36 -7 -40 -27
Ventes prévues 0 -28 -12 -22 -21
Intentions de commandes -12 -33 -28 -28 -19
Stocks 11 9 -14 5 8
Emploi passé 3 -14 -19 -20 -21
Emploi prévu 0 -19 -22 -20 -17
  • (1) Moyenne depuis 1991 (2003 pour les Ventes prévues).
  • Source : enquête de conjoncture dans le commerce de détail et l'automobile - Insee

Commerce de détail

D’après les détaillants, la baisse de l’activité s’est nettement modérée ces derniers mois. Les perspectives de ventes évoluent peu mais les intentions de commandes sont bien orientées et se rapprochent de leur moyenne de longue période. Les stocks sont toujours jugés légèrement inférieurs à leur niveau moyen. Les baisses de prix ont été beaucoup moins nombreuses sur le passé. Elles devraient encore s’atténuer dans les prochains mois : le solde correspondant retrouve sa moyenne de long terme.

Climat moins dégradé dans le commerce généraliste alimentaire que chez les spécialistes

Dans le commerce généraliste alimentaire**, l’activité passée s’est redressée et devrait continuer à s’améliorer au regard des ventes prévues et surtout des intentions de commandes. Dans le commerce spécialisé, l’activité passée est restée terne. Au vu des perspectives de ventes et des intentions de commandes cette morosité persisterait.

tab3 – Intentions de commandes dans le commerce de détail généraliste et spécialisé

Commerce et réparation automobiles

D’après les commerçants automobiles, le recul des ventes a été moins marqué. Cependant, les prévisions de ventes continuent de s’éroder et les intentions de commandes restent faibles. Les stocks sont toujours jugés proches de leur niveau moyen. Les soldes relatifs aux prix tant récents que futurs se stabilisent à un niveau assez bas.

Tableau 2 – Données détaillées

Soldes d’opinion*, en %, CVS
Données détaillées
Moy. (1) Avril 09 Mai 09 Juin 09 Juillet 09
Ventes passées
Ensemble -10 -36 -7 -40 -27
Commerce et réparation automobiles -7 -40 -10 -38 -30
Commerce de détail -9 -34 -5 -41 -26
dont généraliste -2 -27 -2 -41 -17
dont spécialisé -20 -43 -8 -41 -36
Ventes prévues
Ensemble 0 -28 -12 -22 -21
Commerce et réparation automobiles -3 -29 -13 -20 -28
Commerce de détail 2 -27 -12 -23 -18
dont généraliste 7 -20 -8 -22 -6
dont spécialisé -4 -38 -19 -25 -31
Intentions de commandes
Ensemble -12 -33 -28 -28 -19
Commerce et réparation automobiles -9 -41 -9 -32 -31
Commerce de détail -11 -27 -34 -26 -14
dont généraliste -2 -14 -42 -19 2
dont spécialisé -25 -44 -25 -34 -33
Stocks
Ensemble 11 9 -14 5 8
Commerce et réparation automobiles 16 10 -6 13 14
Commerce de détail 10 8 -18 2 5
dont généraliste 7 9 -10 -4 -1
dont spécialisé 12 7 -28 7 12
Prix passés (2)
Ensemble -6 -31 -20
Commerce et réparation automobiles 3 -21 -19
Commerce de détail -8 -36 -23
dont généraliste -9 -42 -26
dont spécialisé -8 -29 -18
Prix prévus
Ensemble -2 -19 -18 -17 -6
Commerce et réparation automobiles 7 -6 -12 -5 -2
Commerce de détail -5 -24 -21 -22 -7
dont généraliste -6 -33 -13 -28 -2
dont spécialisé -4 -14 -30 -13 -11
Emploi passé
Ensemble 3 -14 -19 -20 -21
Commerce et réparation automobiles -8 -21 -22 -21 -18
Commerce de détail 4 -12 -18 -20 -22
Emploi prévu
Ensemble 0 -19 -22 -20 -17
Commerce et réparation automobiles -5 -17 -17 -15 -15
Commerce de détail 0 -20 -21 -21 -18
Situation de trésorerie (2)
Ensemble -15 -29 -32
  • (1) Moyenne depuis 1991 (2003 pour la variable Ventes prévues et pour le Commerce et la réparation automobiles).
  • (2) Variables bimestrielles.
  • Source : enquête de conjoncture dans le commerce de détail et l'automobile - Insee.