Enquête sur les investissements dans l'industrie – avril 2009Enquête sur les investissements dans l'industrie - avril 2009

Interrogés en avril 2009, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière indiquent avoir maintenu leurs investissements en valeur en 2008 à leur niveau de 2007. Ils relèvent d’un point leurs précédentes estimations de janvier 2009. Pour 2009, les industriels prévoient désormais une chute record de leurs investissements, de 21 % dans l’industrie manufacturière et 18 % dans l’ensemble de l’industrie. Ils accentuent ainsi la contraction des investissements anticipée en janvier 2009, de 9 points pour l’industrie manufacturière et de 6 points pour l’ensemble de l’industrie. Le recul serait d’ampleur inédite dans les secteurs des biens intermédiaires ( 30 %) et de l’automobile ( 24 %). En rythme semestriel, les industriels sont également inhabituellement nombreux à faire part d’une baisse de leurs investissements au premier semestre 2009. Ils apparaissent, par ailleurs, très pessimistes en ce qui concerne les projets d’investissements du second semestre.

Informations rapides
No 131
Paru le : 13/05/2009
Prochaine parution le : 06/02/2018 à 08h45 - janvier 2018
Sommaire
  1. Commentaire
  2. Tableau

Commentaire

Interrogés en avril 2009, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière indiquent avoir maintenu leurs investissements en valeur en 2008 à leur niveau de 2007. Ils relèvent d’un point leurs précédentes estimations de janvier 2009. Pour 2009, les industriels prévoient désormais une chute record de leurs investissements, de 21 % dans l’industrie manufacturière et 18 % dans l’ensemble de l’industrie. Ils accentuent ainsi la contraction des investissements anticipée en janvier 2009, de 9 points pour l’industrie manufacturière et de 6 points pour l’ensemble de l’industrie. Le recul serait d’ampleur inédite dans les secteurs des biens intermédiaires ( 30 %) et de l’automobile ( 24 %). En rythme semestriel, les industriels sont également inhabituellement nombreux à faire part d’une baisse de leurs investissements au premier semestre 2009. Ils apparaissent, par ailleurs, très pessimistes en ce qui concerne les projets d’investissements du second semestre.

Tableau

Tableau 1 – Taux de variation annuel de l'investissement en valeur (%), industrie manufacturière

Taux de variation annuel de l'investissement en valeur (%), industrie manufacturière
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Industrie manufacturière
Prévision en octobre de l'année précédente 2 5 -1 0 4 3 -3
Prévision en janvier de l'année en cours 8 5 3 5 7 7 -12
Prévision en avril de l'année en cours 8 5 4 5 7 8 -21
Prévision en juillet de l'année en cours 2 6 3 4 7 6
Prévision en octobre de l'année en cours -4 3 0 2 5 1
Prévision en janvier de l'année suivante -4 2 -4 0 3 -1
Réalisation constatée en avril de l'année suivante -6 0 -2 0 4 0
Réalisation constatée en juillet de l'année suivante -6 0 -2 1 4
  • Pour une année n, la réalisation du taux de variation de l'investissement est la valeur de ce taux constatée à l'enquête d'avril de l'année n+1, pour les années 1991 à 2001, et à l'enquête d'avril ou de juillet de l'année n+1 à partir de l'année 2002. Pour cette même année n, les enquêtes d'octobre des années n et n-1 permettent d'obtenir deux prévisions du taux de variation de l'investissement, qualifiées respectivement dans le tableau de «prévision en octobre de l'année en cours» et «prévision en octobre de l'année précédente». Les enquêtes de janvier des années n et n+1 permettent, elles aussi, d'obtenir deux prévisions du taux de variation de l'investissement, qualifiées respectivement dans le tableau de «prévision en janvier de l'année en cours» et «prévision en janvier de l'année suivante».L'enquête d'avril de l'année n donne également une prévision du taux de variation de l'investissement pour cette année-ci: c'est la «prévision en avril de l'année en cours».
  • Source : Insee