Dette trimestrielle de Maastricht des administrations publiques – 1er trimestre 2009Dette trimestrielle de Maastricht des administrations publiques (APU) - 1er trimestre 2009

À la fin du premier trimestre 2009, la dette publique s’établit à 1413,6 milliards d'euros, en hausse de 86,5 milliards d'euros par rapport au quatrième trimestre 2008. Exprimée en pourcentage du PIB, la dette se situe approximativement à 72,9 %, en hausse de 4,8 points par rapport au trimestre précédent.

Informations rapides
No 175
Paru le : 30/06/2009
Prochaine parution le : 29/09/2017 à 08h45 - deuxième trimestre 2017
Sommaire
  1. Commentaire
  2. Tableau

Commentaire

À la fin du premier trimestre 2009, la dette publique s’établit à 1413,6 milliards d'euros, en hausse de 86,5 milliards d'euros par rapport au quatrième trimestre 2008. Exprimée en pourcentage du PIB, la dette se situe approximativement à 72,9 %, en hausse de 4,8 points par rapport au trimestre précédent.

La progression de la dette publique nette est moindre : elle s’établit approximativement à 63,6 % du PIB, en hausse de 2,2 points par rapport au trimestre précédent.

Tableau

Tableau 1 – La dette de Maastricht des APU en fin de trimestre et sa répartition par sous-secteur

(en Mds€)
La dette de Maastricht des APU en fin de trimestre et sa répartition par sous-secteur
2008T1 2008T2 2008T3 2008T4 2009T1
Ensemble des administrations publiques 1249,8 1268,5 1284,2 1327,1 1413,6
dont : État 965,0 984,9 996,2 1036,2 1080,7
Organismes divers d'adm. centrale 95,6 90,7 94,8 109,1 156,0
Administrations publiques locales 133,0 132,8 134,3 146,7 142,8
Administrations de sécurité sociale 56,1 60,2 59,0 35,1 34,0
  • Source : comptes nationaux base 2000 - Insee, DGFiP, Banque de France