En septembre 2015, la baisse du prix du pétrole marque le pasPrix du pétrole et des matières premières importées - septembre 2015

En septembre 2015, la baisse du prix du pétrole en euros s'interrompt quasiment (–0,3 % après –16,8 % en août). En s'établissant à 42,1 € en moyenne par baril de Brent, ce prix a chuté de 44,2 % par rapport à son niveau de septembre 2014 (75,5 €). Les prix en euros des matières premières importées hors énergie reculent de nouveau (–1,8 % après –3,4 %) : cette baisse est portée par les matières premières alimentaires (–4,6 %), alors que les prix des matières premières industrielles augmentent (+0,4 %).

En septembre 2015, la baisse du prix du pétrole en euros s'interrompt quasiment (–0,3 % après –16,8 % en août). En s'établissant à 42,1 € en moyenne par baril de Brent, ce prix a chuté de 44,2 % par rapport à son niveau de septembre 2014 (75,5 €). Les prix en euros des matières premières importées hors énergie reculent de nouveau (–1,8 % après –3,4 %) : cette baisse est portée par les matières premières alimentaires (–4,6 %), alors que les prix des matières premières industrielles augmentent (+0,4 %).

Le prix du pétrole en euros baisse moins fortement

Sous l'effet d'une diminution de la production en Arabie Saoudite et aux États-Unis, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) arrête de chuter (–0,3 % après –16,8 %). Il rebondit même légèrement en dollars (+0,5 % après –15,9 %), l'euro s'appréciant légèrement par rapport à la monnaie américaine.

Les prix des matières premières industrielles se redressent

Les prix en euros des matières premières industrielles se redressent (+0,4 % après –3,3 %), du fait de l'augmentation des prix des matières premières minérales alors que le recul des prix des matières agro-industrielles s'atténue.

Les prix des matières premières minérales se reprennent (+1,9 % après –2,8 %). En effet, les prix des métaux non ferreux rebondissent (+2,4 % après –4,0 %), du fait de l'aluminium (+2,4 % après –7,0 %). En revanche, les prix du nickel baissent (–4,8 %), sous l'effet d'une moindre demande en Chine et de stocks très élevés. Le prix du zinc, utilisé dans l'industrie automobile et la construction, baisse de nouveau pour les mêmes raisons (–5,7 %). Parmi les métaux précieux, les prix du platine chutent (–11,0 % après +1,6 %) à la suite du scandale autour des moteurs diesel alors que ceux du palladium rebondissent (+8,1 % après –2,9 %), ce métal étant utilisé dans la fabrication des moteurs à essence. Les cours du minerai de fer décélèrent (+1,1 % après +6,3 %, –21,1 % sur un an).

Les prix des matières premières agro-industrielles baissent de nouveau (–4,4 % après –4,7 % ; –4,3 % sur un an). En particulier, les cours du caoutchouc naturel diminuent encore nettement (–10,4 % après –16,0 %).

Les prix des matières premières alimentaires décroissent encore

Les prix en euros des matières premières alimentaires baissent de nouveau (–4,6 % après –3,5 %), en particulier ceux des oléagineux (–5,8 % après –3,0 %) et des céréales (–2,5 % après –6,8 %). Le prix des céréales diminue du fait du riz (–5,2 % après –4,2 %) et malgré une légère hausse du prix du maïs due au resserrement de sa production. Les cours du sucre rebondissent (+5,2 % après –11,2 %), en raison de conditions climatiques défavorables au Brésil et en Inde.

tabpetrole – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 47,2 0,5 –24,3 –51,5
Prix du Brent en €/baril 42,1 –0,3 –24,2 –44,2
Supercarburant €/L 0,32 –20,7 –32,7 –40,4
Gazole-fioul domestique 419,3 0,8 –18,9 –35,0
Fioul lourd 221,6 –1,9 –32,0 –49,5
Naphta 367,6 1,4 –18,9 –44,1
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

tabmatprem – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 211,0 –4,6 –4,9 1,6
Denrées tropicales 215,5 0,1 –1,9 11,1
Oléagineux 237,0 –5,8 –0,4 –7,8
Céréales 146,3 –2,5 –0,6 4,5
Sucre 113,0 5,2 –3,6 –10,8
Viande bovine 154,1 –12,7 –18,1 3,7
Industrielles 148,3 0,4 –7,8 –9,4
Agro-industrielles 106,0 –4,4 –8,4 –4,3
Fibres textiles naturelles 117,4 –4,9 –6,4 7,9
Caoutchouc naturel 122,6 –10,4 –30,8 –30,2
Cuirs 77,6 4,8 –19,2 –23,7
Pâte à papier 101,5 –1,6 –1,5 3,7
Bois sciés tropicaux 114,1 –2,3 –1,3 8,3
Bois sciés de conifères 79,1 –8,8 –15,8 –20,7
Minérales 171,1 1,9 –7,9 –10,9
Minerai de fer 372,5 1,1 –9,4 –21,1
Métaux non ferreux 143,4 2,4 –7,6 –10,9
Métaux précieux 217,3 –1,9 –7,8 –1,9
Ensemble 165,3 –1,8 –6,3 –4,3
  • Source : Insee

G_petrole – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

G_alim – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

G_ensemble – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

G_indus – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee