Évolutions de la volatilité des revenus salariaux du secteur privé en France depuis 1968

Nila CECI-RENAUD, Pauline CHARNOZ, Mathilde GAINI

Nous modélisons les trajectoires individuelles de revenus salariaux afin de décomposer la variance de ces revenus en coupe entre inégalités permanentes et volatilité transitoire. Nous utilisons le panel DADS de 1968 à 2008 et nous focalisons sur les hommes entre 25 et 55 ans, salariés du secteur privé. Nous trouvons que la volatilité représente au moins un tiers de la variance en coupe, et qu'elle est plus marquée mais moins persistante pour les plus jeunes (26-35 ans). Après une période de grande stabilité de la fin des années 1960 au début des années 1980, la volatilité des revenus salariaux a augmenté de 1980 à 1988 puis baissé dans les années 1990. Le niveau de la volatilité dans les années 2000 n'est ainsi pas plus élevé que celui des années 1970. Ces résultats sont robustes à différentes spécifications et nous proposons une méthode originale de cylindrage qui limite les biais de sélection pour l'étude des évolutions temporelles. Sur nos données, les modalités de sélection des individus s'avèrent plus importantes que les choix de modélisation des inégalités. Nos résultats légitiment même a posteriori les approches descriptives fondées sur la variance des taux de croissance annuels.

Documents de travail
No G2014/03
Paru le : 06/03/2014