Les données de caisses : vers des indices de prix à la consommation à utilité constante

Patrick Sillard

L'Insee s'est engagé dans l'examen de données de caisses issues de la collecte des prix et des quantités élémentaires des produits passant en caisse quotidiennement dans les points de vente de la grande distribution. Chaque produit est repéré dans ces données par son code-barre. Ces informations permettent d'envisager des traitements massifs de données dans le but d'élaborer des indices de prix à la consommation. La disponibilité, nouvelle pour pour les statistiques de prix à la consommation, de quantités vendues permet d'envisager de s'écarter de l'approche traditionnelle des calculs d'indices qui ne fait pas appel à des informations de quantités vendues, hormis à un niveau relativement agrégé. Cet article examine la possibilité de se rapprocher des fondements microéconomiques des indices de prix à la consommation en réalisant, avec les données de caisses, des calculs d'indices qui tiennent compte de l'éventuelle sensibilité des consommateurs aux prix relatifs des produits. Ces fondements font appel au concept d'indice à utilité constante qui est revisité dans cet article. On étudie en particulier le rôle de l'observation des fonctions de demande dans la réalisation de tels indices et applique ces concepts au cas des ventes de yaourts dans un supermarché de la grande distribution sur trois ans. On montre en particulier que la bonne application des concepts d'indice à utilité constante permet d'élaborer des indices qui tiennent naturellement compte des produits en promotion sans avoir nécessairement à procéder à l'appariement de ces produits avec les produits équivalents ne faisant pas l'objet de promotion. En dehors de ce constat, les écarts avec les indices classiquement utilisés restent limités ou tiennent, lorsque les préférences du consommateur ne sont pas homothétiques, à des phénomènes - secondaires pour les indices de prix - d'évolution tendancielle du chiffre d'affaires du point de vente.

Documents de travail
No F1305
Paru le : 10/06/2013