Un adulte sur quatre est diplômé du supérieur ou étudiant

Élisabeth Cuchère, Fabrice Danielou

Près d’un quart de la population adulte résidant en région Nord-Pas-de-Calais Picardie est titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur ou en cours d’études. Comparé au niveau national, la région présente une moindre proportion de diplômés du supérieur, en raison du niveau de formation des natifs mais également de flux migratoires défavorables. Parmi les résidents diplômés, un quart ne sont pas nés dans la région, et une part importante vient des régions limitrophes.

Insee Flash Nord-Pas-de-Calais
No 16
Paru le : 15/09/2015

Moins de diplômés du supérieur à tous les âges de la vie

Au 1er janvier 2012, la région Nord-Pas-de-Calais Picardie compte 1 122 000 adultes titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur ou en cours d’études supérieures (définition), soit 24,7 % de la population adulte résidente. La région Nord-Pas-de-Calais Picardie se place cinq points en retrait de la référence nationale. D’autres régions, comme Auvergne- Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées ou Provence-Alpes-Côte d’Azur, présentent au contraire une proportion plus élevée de diplômés du supérieur et de personnes en cours d’études (respectivement 30,6 %, 29,9 % et 29,4 %). L’Île-de-France se démarque tout particulièrement, avec une proportion de 42,1 %. La région compte une moindre part de diplômés à tous les âges de la vie ( figure 1 ), en particulier au sein des jeunes générations : 43,4 % contre 48,5 % parmi les personnes âgées de 18 à 24 ans et 39,1 % contre 45,4 % parmi celles de 25 à 34 ans.

Le jeu des mobilités résidentielles est défavorable à la région

La moindre présence de résidents diplômés du supérieur s’explique par un niveau de formation globalement plus faible des natifs du Nord-Pas-de-Calais Picardie. En effet, parmi les personnes nées dans la région et résidant en France, 25,8 % sont diplômées du supérieur ou en cours d’étude, soit quatre points de moins que la référence nationale.

À cela s’ajoute un déficit de diplômés du supérieur au jeu des mobilités résidentielles. Les 291 900 arrivées de natifs d’autres régions ne compensent pas les 469 400 départs ailleurs en France de natifs du Nord-Pas-de-Calais Picardie.

1 – Une moindre part de diplômés dans la région à tous les âges de la vie

  • Source : Insee, recensement de la population.

2 – Le poids de la région diminue au jeu des mobilités résidentielles

  • Guide de lecture : le cercle interne représente la décomposition en fonction de la région de naissance, et le cercle externe en fonction de la région actuelle de résidence. Les arcs traduisent les mobilités des titulaires d'un diplôme du supérieur ou des étudiants, nés dans des régions de province ou à l'étranger et résidant aujourd'hui en Île-de-France. Note de lecture : 9,9 % des diplômés du supérieur ou étudiants sont nés en Nord-Pas-de-Calais Picardie et 8,0 % des diplômés du supérieur ou étudiants y résident.
  • Source : Insee, recensement de la population.

C’est également le cas dans les régions Alsace- Champagne-Ardenne-Lorraine, Normandie et Bourgogne- Franche-Comté. Conséquence de ce déficit, les résidents du Nord-Pas-de-Calais Picardie nés en France comptent pour 8 % des français titulaires d’un diplôme du supérieur ou en cours d’études supérieures, quand les natifs de la région comptent pour 9,9 % ( figure 2 ) . D’autres régions voient au contraire leur poids renforcé au gré des mobilités comme l’Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Seul un quart des résidents diplômés ne sont pas nés dans la région

Au regard du poids démographique de la région, l’intensité des flux de mobilités qui y sont enregistrés est relativement modeste. Le Nord-Pas-de-Calais Picardie a attiré près de 209 200 personnes diplômées du supérieur ou en cours d’études supérieures natives d’autres régions françaises et 82 700 personnes natives de l’étranger.

Finalement, 26 % des titulaires d’un diplôme du supérieur ou en cours d’études supérieures ne sont pas natifs de la région. En comparaison, la proportion atteint 56,3 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur, 55,4 % en Centre-Val-de-Loire et 53,5 % en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Le Nord-Pas-de-Calais Picardie enregistre ainsi à la fois la plus faible proportion de diplômés natifs d’une autre région, et une moindre diversité de provenance. En effet, plus de la moitié des diplômés et étudiants sont originaires des régions limitrophes ( figure 3 ) . En particulier, 81 100 personnes proviennent de l’Île-de-France et 32 900 de la région Alsace- Champagne-Ardenne- Lorraine.

3 – Des diplômés du supérieur ou étudiants principalement originaires d’Île-de-France et de l’étranger

  • Note de lecture : 81 072 diplômés du supérieur ou étudiants résidant en Nord-Pas-de-Calais Picardie sont originaires d’Île-de-France, soit 2,9 % de l’ensemble des diplômés du supérieur et des étudiants nés en Île-de-France.
  • Source : Insee, recensement de la population.

Définitions

Les diplômes de l'enseignement supérieur correspondent aux diplômes de niveau post-baccalauréat délivrés par les universités, instituts universitaires de technologie, instituts universitaires de formation des maîtres, sections de techniciens supérieurs, écoles d'ingénieurs, écoles de commerce, gestion, vente et comptabilité, écoles paramédicales et sociales, etc. L'étude prend en compte toutes les personnes disposant d'un diplôme du supérieur, ainsi que les adultes inscrits dans un établissement de l'enseignement supérieur et titulaires au moins d'un diplôme de niveau baccalauréat.

Pour en savoir plus

Degorre A., « Région de naissance, région de résidence : les mobilités des diplômés du supérieur », Insee Première n°1557, juin 2015.

David M., Jamme J., « La moitié des diplômés du supérieur nés en Picardie n'y résident plus en 2012 », Insee Analyse Picardie n°16, juin 2015.

Degorre A., « Les diplômés du supérieur en Nord-Pas-de-Calais : le rôle des mobilités interrégionales », Insee Analyse Nord-Pas-de-Calais n°10, janvier 2015.