En novembre 2015, le prix du pétrole se replie à nouveauPrix du pétrole et des matières premières importées - novembre 2015

En novembre 2015, le prix du pétrole en euros se replie (–3,3 % après +1,7 % en octobre). En s'établissant à 41,4 € en moyenne par baril de Brent, ce prix a chuté de 34,1 % par rapport à son niveau de novembre 2014 (78,4 €). Les prix en euros des autres matières premières importées reculent de nouveau (–0,8 % après –1,4 %) : cette baisse provient des matières premières industrielles (–2,1 %), alors que les prix des matières premières alimentaires continuent d'augmenter (+0,7 %).

En novembre 2015, le prix du pétrole en euros se replie (–3,3 % après +1,7 % en octobre). En s'établissant à 41,4 € en moyenne par baril de Brent, ce prix a chuté de 34,1 % par rapport à son niveau de novembre 2014 (78,4 €). Les prix en euros des autres matières premières importées reculent de nouveau (–0,8 % après –1,4 %) : cette baisse provient des matières premières industrielles (–2,1 %), alors que les prix des matières premières alimentaires continuent d'augmenter (+0,7 %).

Le prix du pétrole recule

Le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (–3,3 % après +1,7 %), les niveaux de production et de réserves restant élevés face à une faible demande. La baisse est plus marquée en dollars (–7,7 % après +1,9 %) car l'euro s'est déprécié en novembre.

Les prix des matières premières industrielles baissent de nouveau

Les prix en euros des matières premières industrielles diminuent encore (–2,1 % après –2,9 %), entraînés par une nouvelle baisse des prix des matières premières minérales (–3,8 %). En revanche, les prix des matières premières agro-industrielles accélèrent (+3,4 % après +1,0 %).

Les prix des matières premières minérales décroissent de nouveau (–3,8 % après –3,9 %), surtout du fait d'une nouvelle chute des prix du minerai de fer (–8,3 % après –6,7 %) et du fort repli des prix des métaux précieux (–5,2 % après +5,2 %), particulièrement le platine (–11,5 %) et le palladium (–15,6 %), utilisés dans l'industrie. Les cours des métaux non ferreux baissent aussi (–3,0 % après –4,2 %), notamment des métaux industriels tels que le cuivre (–6,2 %), dont la production ne cesse de croître, et le nickel (–6,5 %), pour lequel la demande chinoise notamment reste faible.

Les prix des matières premières agro-industrielles accélèrent (+3,4 % après +1,0 % ; –1,0 % sur un an). En particulier, les prix des bois sciés de conifères progressent de nouveau (+5,0 % après +5,2 %). Les cours des bois sciés tropicaux rebondissent (+3,9 % après –0,2 %). Ceux de la pâte à papier se redressent également (+3,7 % après –1,2 %).

Les prix des matières premières alimentaires continuent d'augmenter

Les prix en euros des matières premières alimentaires augmentent quasiment autant qu'en octobre (+0,7 % après +0,8 %). Le prix du sucre décélère tout en progressant encore rapidement (+10,3 % après +24,8 %). Le prix du robusta accélère (+4,7 % après +0,6 %), en raison de sécheresse en Indonésie, l'un des principaux producteurs mondiaux. Cependant, le prix de la viande bovine se replie (–3,7 % après +3,7 %), sous l'effet d'une moindre demande des États-Unis. Le cours du thé recule également (–5,4 % après +5,4 %).

tabpetrole – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 44,4 –7,7 –5,5 –43,4
Prix du Brent en €/baril 41,4 –3,3 –1,8 –34,1
Supercarburant €/L 0,31 0,0 –22,6 –25,1
Gazole-fioul domestique 406,2 –0,4 –2,4 –28,4
Fioul lourd 219,7 –2,9 –2,8 –32,9
Naphta 392,4 1,2 5,2 –22,1
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

tabmatprem – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 214,2 0,7 –3,2 2,8
Denrées tropicales 228,2 5,7 6,0 21,1
Oléagineux 227,6 –2,6 –9,5 –6,0
Céréales 150,9 2,2 0,6 3,6
Sucre 155,5 10,3 44,8 9,1
Viande bovine 153,8 –3,7 –12,8 –7,7
Industrielles 141,1 –2,1 –4,5 –13,8
Agro-industrielles 110,7 3,4 –0,2 –1,0
Fibres textiles naturelles 123,8 5,4 0,3 18,8
Caoutchouc naturel 120,3 –3,6 –12,1 –30,5
Cuirs 73,8 –1,9 –0,4 –29,7
Pâte à papier 104,0 3,7 0,8 2,5
Bois sciés tropicaux 118,2 3,9 1,2 12,2
Bois sciés de conifères 87,4 5,0 0,7 –9,6
Minérales 158,1 –3,8 –5,8 –17,4
Minerai de fer 318,8 –8,3 –13,5 –26,5
Métaux non ferreux 133,3 –3,0 –4,9 –18,3
Métaux précieux 216,5 –5,2 –2,3 1,3
Ensemble 161,7 –0,8 –4,0 –6,5
  • Source : Insee

G_petrole – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

G_alim – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

G_ensemble – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

G_indus – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee