L’emploi salarié repart grâce à l’intérim au 2e trimestre 2015

Isabelle Pertile

Au 2e trimestre 2015, l’emploi salarié augmente modérément (+ 0,1 %) dans les secteurs marchands non agricoles de Midi-Pyrénées, après la stabilité du trimestre précédent. En France métropolitaine, la progression est légèrement plus forte (+ 0,2 %). Sur un an, l’emploi salarié est un peu plus dynamique dans la région (+ 0,3 %) alors qu’il recule de 0,1 % sur l’ensemble de la métropole.

Le recours à l’intérim rebondit fortement

Au 2e trimestre 2015, la hausse de l’emploi est due principalement au rebond de l’intérim (+ 6,9 % après - 2,5 % au trimestre précédent).

L’emploi dans l’industrie reste stable. Seule la fabrication d’autres produits industriels y crée des emplois supplémentaires (+ 0,3 %). La fabrication d’équipements électriques, électroniques et informatiques est atone. Les autres secteurs industriels perdent des emplois, en particulier celui de « l’énergie, eau, déchets » (- 0,4 %) et celui de la fabrication de matériels de transport (- 0,3 %). La construction continue de perdre des emplois (- 0,7 %).

Le tertiaire marchand hors intérim recule de 0,1 %. Ces pertes sont essentiellement imputables aux services auprès des ménages (- 0,9 %), à l’hébergement-restauration (- 0,7 %) et aux services aux entreprises (- 0,1 %). Seuls les activités financières et d’assurance et le commerce sont créateurs d’emplois (respectivement + 0,6 % et + 0,2 %).

figure_1 – Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Midi-Pyrénées

(en indice base 100 au 1er trimestre 2008)
Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Midi-Pyrénées
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,5 100,4 99,9 100,2
2008T3 99,1 99,5 99,4 99,8
2008T4 98,9 99,7 99,3 100,4
2009T1 97,8 98,2 99,0 100,5
2009T2 97,0 97,3 98,9 100,4
2009T3 96,5 97,1 98,9 100,5
2009T4 95,5 97,0 99,5 101,1
2010T1 95,3 96,3 99,4 101,6
2010T2 94,6 96,3 99,6 101,7
2010T3 94,1 96,3 100,0 102,6
2010T4 94,0 95,8 100,1 103,0
2011T1 94,0 96,3 100,2 103,2
2011T2 94,2 96,4 100,5 104,6
2011T3 95,0 95,8 100,2 105,0
2011T4 95,3 95,7 100,0 105,1
2012T1 96,0 95,1 100,2 105,5
2012T2 96,3 94,4 100,1 106,0
2012T3 96,9 93,9 100,2 106,6
2012T4 97,3 92,9 99,3 106,6
2013T1 97,4 91,7 99,3 107,0
2013T2 97,2 91,2 98,5 107,0
2013T3 97,3 90,6 98,9 107,1
2013T4 97,5 89,7 99,0 107,3
2014T1 97,8 89,1 98,8 107,5
2014T2 98,1 88,3 98,8 107,3
2014T3 98,2 87,7 98,4 107,2
2014T4 98,2 87,2 98,6 107,8
2015T1 98,2 86,5 99,1 108,0
2015T2 98,2 85,9 99,3 107,7
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi

figure_1 – Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Midi-Pyrénées

figure_2 – Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en Midi-Pyrénées

(en indice base 100 au 1er trimestre 2008)
Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en Midi-Pyrénées
Intérim
2008T1 100,0
2008T2 92,4
2008T3 92,5
2008T4 83,4
2009T1 73,7
2009T2 75,4
2009T3 76,1
2009T4 79,7
2010T1 79,7
2010T2 82,5
2010T3 84,0
2010T4 90,1
2011T1 94,3
2011T2 99,0
2011T3 98,1
2011T4 92,5
2012T1 91,8
2012T2 90,0
2012T3 85,3
2012T4 83,0
2013T1 85,8
2013T2 83,1
2013T3 84,2
2013T4 86,6
2014T1 84,9
2014T2 85,1
2014T3 83,4
2014T4 85,9
2015T1 83,7
2015T2 89,5
  • Champ : Emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi

figure_2 – Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en Midi-Pyrénées

figure_3 – Emploi salarié régional par secteur d'activité

(en niveau et en évolution, données CVS*)
Emploi salarié régional par secteur d'activité
Niveau 2trimestre 2015 Évolutions (en %)
sur un trim. sur un an**
Industrie 148 745 0,0 0,1
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 24 778 -0,1 0,5
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 17 483 -0,4 0,9
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines 15 422 0,0 -1,7
Fabrication de matériels de transport 40 825 -0,3 0,8
Fabrication d'autres produits industriels 50 238 0,3 -0,3
Construction 60 280 -0,7 -2,8
Tertiaire marchand hors intérim 430 938 -0,1 0,5
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 127 086 0,2 0,5
Transports et entreposage 53 528 -0,1 0,0
Hébergement et restauration 35 831 -0,7 0,6
Information et communication 30 938 -0,3 0,6
Activités financières et d'assurance 29 859 0,6 2,9
Activités immobilières 7 639 -0,7 -0,9
Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 108 204 -0,1 0,0
Autres activités de services 37 853 -0,9 0,6
Intérim 24 169 6,9 5,3
Midi-Pyrénées 664 132 0,1 0,3
France (en milliers) 15 395 0,2 -0,1
  • *CVS: données corrigées des variations saisonnières
  • ** Évolution en glissement annuel (par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Champ : Midi-Pyrénées, emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands. (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs)
  • Source : Insee, estimations d'emploi.

Stabilité de l’emploi en Haute-Garonne

Au 2e trimestre 2015, l’emploi salarié marchand non agricole est stable en Haute-Garonne. Cette stabilité se retrouve dans l’industrie, le commerce et les services marchands hors intérim. Dans l’industrie, les créations nettes d’emplois dans la fabrication d’équipements électriques, électroniques et informatiques et dans le secteur « énergie, eau et déchets » (respectivement + 1,6 % et + 0,4 %) compensent les pertes dans l’agroalimentaire, la construction aéronautique et spatiale et la fabrication d’autres produits industriels (respectivement - 1,1 %, - 0,2 % et - 0,2 %). Inversement, dans les services marchands hors intérim, seuls les activités financières et d’assurance et l’hébergement-restauration progressent (+ 0,9 % et + 0,6 %). L’intérim est largement bénéficiaire ce trimestre dans le département (+ 3,2 %). La construction détruit encore des emplois (- 1,1 %), de façon plus accentuée que le trimestre précédent.

figure_4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

(en indice base 100 au 1er trimestre 2008)
Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,6 101,3 100,0 100,6 95,5
2008T3 98,8 99,0 99,2 100,0 97,3
2008T4 98,4 100,4 99,2 100,8 90,2
2009T1 97,8 98,4 98,8 101,0 80,3
2009T2 97,1 97,5 98,5 101,4 81,4
2009T3 97,1 97,4 98,7 101,5 84,4
2009T4 96,5 97,6 99,0 102,0 87,7
2010T1 95,9 96,4 99,3 102,3 88,1
2010T2 95,5 96,7 99,7 102,7 92,7
2010T3 94,8 97,1 99,9 104,0 92,4
2010T4 94,6 97,0 99,8 104,7 97,1
2011T1 94,6 97,7 99,8 105,0 101,6
2011T2 94,9 97,9 100,1 106,6 104,8
2011T3 96,1 97,4 99,7 107,3 103,9
2011T4 97,0 97,9 99,8 108,2 97,7
2012T1 98,1 97,7 100,0 108,8 99,0
2012T2 98,8 97,2 99,8 109,1 96,0
2012T3 99,6 97,1 100,3 109,9 92,6
2012T4 100,4 96,1 99,1 110,2 90,4
2013T1 100,9 94,8 99,7 110,3 94,7
2013T2 100,9 95,0 99,2 111,0 92,2
2013T3 101,3 93,7 99,6 111,1 91,9
2013T4 101,8 92,9 99,4 111,4 94,2
2014T1 102,4 92,4 99,4 111,8 90,7
2014T2 102,9 91,9 99,3 111,7 90,1
2014T3 102,9 91,8 99,1 111,5 89,8
2014T4 102,9 91,4 99,4 112,1 92,6
2015T1 103,0 91,0 100,4 112,3 89,8
2015T2 103,0 90,0 100,4 112,2 92,6
  • Champ : Emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi

figure_4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

figure_5 – Évolutions départementales

(en indice base 100 au 1er trimestre 2008)
Évolutions départementales
Aveyron Ariège Gers Hautes-Pyrénées
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 100,1 98,1 99,7 97,7
2008T3 100,3 97,7 99,0 97,6
2008T4 99,8 97,3 98,1 96,5
2009T1 99,2 94,8 96,8 95,6
2009T2 98,9 94,0 96,7 94,4
2009T3 98,4 93,3 96,6 94,3
2009T4 98,2 93,8 97,3 93,6
2010T1 98,3 93,4 97,2 94,5
2010T2 98,3 93,0 96,4 93,8
2010T3 98,9 93,2 96,8 93,7
2010T4 98,7 93,1 97,5 94,2
2011T1 99,9 93,2 97,5 93,1
2011T2 99,5 93,6 97,9 93,9
2011T3 99,3 93,1 99,7 94,1
2011T4 98,8 92,2 97,6 92,5
2012T1 98,3 92,2 98,3 92,2
2012T2 98,0 92,2 98,2 92,8
2012T3 97,5 92,6 97,7 92,3
2012T4 97,3 92,2 97,1 91,4
2013T1 97,0 91,6 98,0 92,6
2013T2 96,5 90,6 97,2 90,2
2013T3 96,3 90,5 97,9 90,2
2013T4 96,5 90,8 97,9 90,2
2014T1 96,5 91,6 97,2 89,4
2014T2 96,5 91,5 96,6 88,8
2014T3 96,5 91,3 95,1 88,4
2014T4 96,9 91,4 95,5 88,5
2015T1 96,8 91,8 94,7 88,4
2015T2 97,0 91,6 95,2 86,9
  • Champ : Emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi

figure_5 – Évolutions départementales

figure_6 – Évolutions départementales

(en indice base 100 au 1er trimestre 2008)
Évolutions départementales
Lot Haute-Garonne Tarn Tarn-et-Garonne
2008T1 100 100 100 100
2008T2 98,3 100,1 99,3 99,9
2008T3 97,7 99,4 99,9 99,3
2008T4 97,8 99,6 99,4 98,8
2009T1 96,4 98,9 98,8 97,6
2009T2 95,0 98,8 98,4 98,2
2009T3 95,2 99,1 97,9 97,1
2009T4 95,1 99,4 98,0 98,8
2010T1 96,4 99,4 98,2 98,0
2010T2 96,6 99,8 97,5 97,8
2010T3 96,9 100,3 97,5 98,4
2010T4 96,5 100,8 98,0 98,7
2011T1 96,7 101,2 98,1 99,8
2011T2 97,2 102,2 99,7 101,3
2011T3 97,7 102,7 98,8 100,0
2011T4 97,0 103,1 98,4 99,7
2012T1 96,4 103,7 98,5 100,6
2012T2 96,6 103,8 98,6 100,6
2012T3 96,1 104,3 98,5 101,2
2012T4 96,2 104,2 97,8 100,0
2013T1 96,0 104,5 97,2 100,0
2013T2 95,8 104,7 96,6 98,4
2013T3 96,1 104,8 96,9 99,0
2013T4 95,7 105,0 96,8 99,3
2014T1 96,1 105,2 96,8 98,5
2014T2 96,6 105,1 96,1 99,5
2014T3 96,2 104,9 95,8 99,9
2014T4 96,9 105,4 95,9 100,1
2015T1 96,5 105,5 96,4 99,4
2015T2 96,7 105,5 96,6 101,6
  • Champ : Emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi

figure_6 – Évolutions départementales

Forte baisse dans les Hautes-Pyrénées

Les Hautes-Pyrénées sont le seul département de la région où l’emploi salarié baisse fortement au 2e trimestre 2015 (- 1,7 %), en raison notamment de nombreuses pertes dans l’hébergement-restauration. L’emploi est quasi stable en Ariège (- 0,1 %). Ailleurs, le nombre de salariés progresse dans une fourchette allant de + 0,2 % en Aveyron, dans le Lot et le Tarn à + 2,1 % en Tarn-et-Garonne.

L’emploi industriel diminue légèrement en Aveyron, et plus fortement dans les Hautes-Pyrénées. Il est stable en Ariège et dans le Tarn. Les autres départements créent des emplois industriels, en particulier le Lot. La construction se replie partout sauf en Ariège. Le tertiaire marchand hors intérim crée des emplois en Ariège, en Aveyron et dans le Tarn-et-Garonne. Il est stable dans le Tarn. L’emploi intérimaire recule en Ariège mais augmente partout ailleurs, parfois fortement comme dans le Gers et le Tarn-et-Garonne (respectivement + 21 %  et + 45 %).

figure_7 – Emploi salarié régional par département en fin de trimestre

En niveau et en évolution (données CVS*)
Emploi salarié régional par département en fin de trimestre
Niveau 2trimestre 2015 Total Industrie Construction Tertiaire (hors intérim) Intérim
Évolution en %
sur un trim. sur un an** sur un trim. sur un an** sur un trim. sur un an** sur un trim. sur un an** sur un trim. sur un an**
Ariège 23 876 -0,1 0,2 0,0 0,7 0,7 -3,9 0,2 0,8 -8,7 -2,1
Aveyron 53 672 0,2 0,6 -0,1 1,0 -0,3 -3,0 0,3 0,8 5,7 8,3
Haute-Garonne 379 208 0,0 0,4 0,0 0,1 -1,1 -2,1 0,0 0,6 3,2 2,9
Gers 29 312 0,5 -1,4 0,2 -0,8 -0,4 -3,5 -0,3 -1,3 21,4 -0,1
Lot 30 599 0,2 0,1 1,0 1,4 -0,1 -3,3 -0,4 0,6 3,0 -7,4
Hautes-Pyrénées 41 278 -1,7 -2,1 -1,4 -1,3 -0,6 -4,6 -2,2 -1,4 3,1 -12,6
Tarn 64 628 0,2 0,5 0,0 -0,5 -0,5 -2,3 0,0 0,8 5,4 11,6
Tarn-et-Garonne 41 558 2,1 2,0 0,1 -0,1 -0,7 -4,9 0,5 1,1 44,6 45,7
Midi-Pyrénées 664 132 0,1 0,3 0,0 0,1 -0,7 -2,8 -0,1 0,5 6,9 5,3
  • *CVS: données corrigées des variations saisonnières
  • ** Evolution en glissement annuel (par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Champ : Midi-Pyrénées, emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands. (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Sources

Sur insee.fr, rubrique Publications et services/Collections nationales/Insee conjoncture/Emploi et marché du travail/Emploi salarié (la note méthodologique simplifiée à télécharger).

http://www.insee.fr/fr/indicateurs/ind30/Emploi_m.pdf

Pour en savoir plus