Une fréquentation hôtelière en forte baisse en mai et juin 2009

Catherine Drigny-Mériel, Service statistique

A la fin du premier semestre 2009, les effets de la crisecontinuent de pénaliser l’activité hôtelière en Ile-de-France. Par rapport à 2008, le taux d’occupation reculede 7 points en mai et de 5,4 points en juin pour s’établirrespectivement à 71,6 % et 78,1 %. Ces tauxd’occupation sont les plus faibles enregistrés pour cesdeux mois depuis 2005.

INSEE Ile-de-France faits et chiffres
No 213
Paru le : 16/09/2009