EMPLOI et CHÔMAGE en Martinique : Déficit structurel d'emplois dans le secteur privé

Insee Martinique

La Martinique souffre d'un déficit structurel d'emplois dans le secteur privé. La majorité des 15-64 ans n'exerce aucune activité professionnelle. L'île manque en particulier de contrats à durée indéterminée pour des cadres et des professions intermédiaires dans l'industrie et les services aux entreprises. Toutefois certains Martiniquais s'en sortent mieux que d'autres. Les diplômés sont plus souvent en emploi. C'est également le cas de ceux qui possèdent le permis de conduire. Le déficit d'emplois a des conséquences directes sur la population en âge de travailler. Le nombre de chômeurs est excessivement important. Le taux de chômage reste au-dessus des 20 %. Un chômeur sur quatre est sans aucune expérience professionnelle. Deux chômeurs sur trois vivent durablement sans emploi. Enfin, ce déficit touche d'autres catégories de personnes qui ne sont pas chômeurs mais qui souhaitent cependant travailler. Ces inactifs sont particulièrement nombreux. Les difficultés du marché du travail risquent de s'aggraver à moyen terme. Avec le vieillissement de la population, les inactifs deviendront majoritaires. En 2030, la population des 20 ans ou plus comptera huit actifs (en emploi ou au chômage) pour dix inactifs.