Les TIC en Moselle : une dynamique à soutenir

Bernard THIRION, Armelle SCHMITT, Guillaume VOLMERS

En Moselle, les secteurs d’activités relevant des technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent 755 établissements et 5 100 emplois salariés. Si le développement rapide des services en informatique marque le secteur TIC, la composante industrielle est bien présente en Moselle, notamment dans les secteurs de haute technologie. Très concentrées dans l’agglomération messine, les TIC sont majoritairement portées par des entreprises locales. Pourtant, un emploi sur deux dépend d’entreprises implantées dans une autre région. La main-d’oeuvre offre un profil atypique : plus de cadres et de professions intermédiaires, plus masculine et plus jeune. Ces spécificités profilent les salaires : en moyenne plus élevés du fait d’une main-d’oeuvre plus qualifiée, mais plus faibles par exemple pour les cadres, souvent jeunes dans ce secteur. Dans ce monde très masculin, les écarts de salaires entre hommes et femmes sont pourtant plus resserrés que dans le reste de l’économie. Malgré un renouvellement permanent de son tissu, le rythme des créations d’établissements reste encore trop modeste pour donner une dimension nouvelle au secteur. La poursuite de l’intégration des TIC dans les entreprises lorraines est sans doute une condition d’un essor du secteur TIC, en lui offrant des marchés nouveaux.

Economie Lorraine
No 165
Paru le : 01/04/2009