Trois Franciliens sur dix sont en difficulté importante à l'écrit, à l'oral ou en calcul

Nathalie Augustine et Céline Perrel

En 2011, 13 % des Franciliens âgés de 16 à 65 ans éprouvent des difficultés importantes face à l'écrit en langue française et 29 % sont en difficulté importante à l'écrit, à l'oral ou en calcul. Les Franciliens sont parmi les plus touchés en France métropolitaine par les difficultés à l'écrit en langue française. Cela concerne autant les femmes que les hommes. Le pays de scolarité et les langues parlées pendant l'enfance sont déterminants pour les performances à l'écrit. Plus de la moitié des Franciliens en difficulté travaillent malgré la faiblesse de leurs compétences à l'écrit. Ils sont souvent gênés dans leur vie quotidienne et ont des activités de loisirs plus limitées que les autres Franciliens, principalement à cause de leurs plus faibles revenus.

INSEE Ile-de-France à la page
No 410
Paru le : 17/10/2013