La fécondité reste moins forte en Alsace

Lionel Cacheux (Insee-Alsace)

En 2009, la fécondité de la population alsacienne est toujours inférieure à la moyenne nationale, malgré une augmentation régulière depuis 1994. Le recul de l'âge de la mère au premier enfant, la part des étudiantes dans la population bas-rhinoise expliquent en partie cette évolution.