La fréquentation hôtelière en mai 2011: Un début de saison estivale difficile

Geneviève Payen - INSEE

L'activité hôtelière du mois de mai, qui marque le début de la saison d'été, a été particulièrement perturbée en 2011, par des effets calendaires qui ne présentaient aucune opportunité de pont, mais aussi par des facteurs plus conjoncturels comme la hausse du prix des carburants. Sur l'ensemble du territoire métropolitain, les hôteliers de 18 régions sur 22 ont observé une baisse de fréquentation. C'est en Languedoc-Roussillon que cette baisse a été la plus marquée. Elle a atteint - 10 %, contre - 3 % pour la France métropolitaine, - 3 % en PACA et - 6 % en Corse. Au cours du mois de mai 2011, les hôteliers de la région ont comptabilisé 644 000 nuitées, soit un déficit de 74 000 nuitées par rapport à l'année précédente.

Conjoncture - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 5
Paru le : 02/07/2011