La fréquentation hôtelière du mois de juillet 2014 en net recul

Isabelle Dioum - Insee

Les résultats de fréquentation hôtelière du mois de juillet 2014 confirment un début de saison mal engagé. Tous les indicateurs sont en net recul. Cet effritement n’épargne aucun département ni aucune zone touristique. Les clientèles françaises comme étrangères sont moins présentes dans les hôtels de la région.

Le nombre de nuitées enregistrées dans les hôtels de la région est en baisse de – 8,7 % par rapport à juillet 2013, soit 92 000 nuitées de moins (figure 1). Une érosion constante et continue depuis 2010 des nuitées du mois de juillet, qui passent ainsi pour la première fois depuis dix ans en deçà de la barre du million (figure 3).

La baisse du nombre de touristes est encore plus marquée : 535 700 touristes ont séjourné dans les hôtels languedociens en juillet 2014 soit une baisse de – 10,3 % par rapport à l’an passé. Le léger allongement de la durée de séjours, de 1,76 à 1,8 jours en moyenne, permet de limiter la chute de fréquentation en termes de nuitées. À l’exception du week-end du 14 juillet, les taux d’occupation journaliers sont sensiblement inférieurs à ceux de juillet 2013 (figure 2). En moyenne sur le mois de juillet, la part des chambres occupées chute de 2,1 points par rapport à juillet 2013 pour s’établir désormais à 65,8 %.

Parmi les facteurs explicatifs de cette désaffection, une météo particulièrement pénalisante. Durant le mois de juillet 2014, les perturbations ont été exceptionnellement fréquentes et abondantes. Les pluies ont traversé tout le territoire métropolitain y compris l’arc méditerranéen.

Figure 1 – Principaux indicateurs en Languedoc-Roussillon - juillet 2014

Principaux indicateurs en Languedoc-Roussillon - juillet 2014
Nuitées (en milliers) 961,8
Evolution juillet 2014/juillet 2013 (en %) -8,7
Arrivées (en milliers) 535,7
Evolution juillet 2014/juillet 2013 (en %) -10,4
Taux d'occupation (%) 65,8
Evolution juillet 2014/juillet 2013 (en points) -2,1
Durée de séjour (en jours) 1,8
Evolution juillet 2014/juillet 2013 (en différence de jour) 0,0
Part de la clientèle d'affaires (en %) 21,3
Evolution juillet 2014/juillet 2013 (en points) + 0,1
Indicateur de remplissage (en nbre de personnes) 1,7
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Peu de régions1 échappent ainsi au recul de fréquentation hôtelière. Au niveau national, les nuitées diminuent de – 3,4 % par rapport au mois de juillet 2013 (figure 5). Le Languedoc-Roussillon se place au 3ème rang des régions les plus touchées par le repli de fréquentation, derrière la Corse et Rhône-Alpes.

La fréquentation recule sur tous les espaces touristiques et pour l’ensemble des départements de la région (figure 4). La zone rurale connaît la plus importante baisse avec une chute des nuitées de – 19,8 % par rapport à juillet 2013. L’espace urbain et les communes du bord de mer résistent mieux : les nuitées diminuent sur ces zones de – 4,6 % et – 10,3 %. Ces résultats pèsent fortement sur le bilan mensuel en raison de l’importance de ces espaces pour le tourisme régional. De fait, 3/5ème du déficit de nuitées en région est imputable au repli ayant eu lieu dans les grandes unités urbaines et sur le littoral.

Les clientèles françaises et étrangères participent à la baisse de fréquentation selon des rythmes équivalents avec respectivement – 8,7 % et – 8,6 % du nombre de leurs nuitées. Parmi les principales clientèles étrangères, le repli est fort pour les nuitées des touristes britanniques et néerlandais (figure 6). Seule la clientèle allemande est davantage présente avec près de 2 000 nuitées supplémentaires (+ 7,4 % de nuitées).

Les résultats des mois à venir, particulièrement ceux du mois d’août, vont être déterminants. Ils préciseront la dynamique de l’activité touristique au profit de la fin de saison. Des résultats d’autant plus attendus que selon les chiffres provisoires de début de saison, la fréquentation des campings s’avèrerait, elle aussi, en retrait par rapport à 2013.

1 : Bretagne, Midi-Pyrénées, Bourgogne et Nord-Pas-de-Calais

Figure 2 – Taux d'occupation journaliers en juillet en Languedoc-Roussillon

en %
Taux d'occupation journaliers en juillet en Languedoc-Roussillon
juillet-14 juillet-13
mardi 59,6292 61,0513
mercredi 61,0202 67,3235
jeudi 59,5754 68,8362
vendredi 58,7825 71,3666
samedi 66,1752 79,7383
dimanche 46,0726 52,6912
lundi 57,6975 61,2949
mardi 66,2181 68,4262
mercredi 63,6533 69,488
jeudi 64,1967 66,164
vendredi 74,438 77,9443
samedi 85,5847 80,1391
dimanche 78,4383 61,2873
lundi 57,1997 64,6644
mardi 67,0207 70,6433
mercredi 67,797 70,7292
jeudi 67,3323 65,3884
vendredi 74,812 78,0724
samedi 74,1542 79,8999
dimanche 59,6943 57,1147
lundi 67,7044 64,2166
mardi 67,3416 66,3917
mercredi 68,0734 68,9814
jeudi 65,0466 67,9959
vendredi 76,5813 80,4249
samedi 74,8511 77,9905
dimanche 52,4255 54,7476
lundi 59,8321 61,3159
mardi 63,4772 64,0375
mercredi 67,8189 64,3597
jeudi 66,5716 67,3576
  • Note : en 2014 le mardi est le 1er jour du mois de juillet, pour la série 2013 le mardi correspond au 02 juillet
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure 2 – Taux d'occupation journaliers en juillet en Languedoc-Roussillon

Figure 3 – Nuitées en Languedoc-Roussillon selon le mois

Unité : en milliers
Nuitées en Languedoc-Roussillon selon le mois
Languedoc-Roussillon
mai-11 650
juin-11 824
juil-11 1 126
août-11 1 247
sept-11 811
mai-12 701
juin-12 780
juil-12 1 065
août-12 1 266
sept-12 804
mai-13 732
juin-13 792
juil-13 1 037
août-13 1 291
sept-13 776
mai-14 697
juin-14 763
juil-14 962
août-14
sept-14
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure 3 – Nuitées en Languedoc-Roussillon selon le mois

Figure 4 – Espaces touristiques en Languedoc-Roussillon

  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme - © IGN - Insee 2014.

Figure 5 – Indicateurs de fréquentation par départements et zones touristiques

Indicateurs de fréquentation par départements et zones touristiques
Nuitées Taux d'occupation moyen Part des nuitées effectuées
Nombre (en milliers) % Evolution juillet 2014/ juillet 2013 (en %) % Evolution juillet 2014/ juillet 2013 (en point) par une clientèle étrangère (en %)
Languedoc Roussillon 961,8 100 -8,7 65,8 -2,1 26,1
Par zone
Espace rural 59,9 6,2 -19,8 64,7 -1,7 32,7
Grandes UU hors littoral 502,3 52,2 -4,6 70,8 -1,5 30,9
Littoral 264,6 27,5 -10,3 69,8 -2,3 19,7
Massif non ski 116,3 12,1 -15,6 49,7 -4,4 19,0
Massif ski 18,6 1,9 -4,4 40,3 +0,2 10,8
Par département
Aude 131,3 13,7 -14,6 68,3 -1,5 34,3
Gard 184,6 19,2 -7,2 69,7 -0,2 31,0
Hérault 391,6 40,7 -8,3 68,9 -3,7 24,2
Lozère 57,5 6,0 -11,4 51,8 -3,8 17,7
Pyrénées Orientales 196,7 20,4 -5,8 60,3 -0,5 22,1
France métropolitaine 21 567,2 /// -3,4 60,6 -1,3 37,9
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure_6 – Répartition et évolution des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon en juillet 2014

Répartition et évolution des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon en juillet 2014
nuitées (en %)
Allemagne (+7,4 %) 11
Belgique (-7,8 %) 18
Espagne (-8,5 %) 9
Italie (-8,1 %) 5
Pays-Bas (-18,4 %) 7
Royaume-Uni (-18,2 %) 14
Suisse (-1,9 %) 8
Reste de l'Europe (-9 %) 11
Etats-Unis (-1 %) 7
Reste du monde (-12,8 %) 11
  • Note de lecture : le nombre de nuitées imputable à la clientèle en provenance du Royaume Uni est en baisse de - 18,2 % entre juillet 2013 et juillet 2014. Elle représente 14 % des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon.
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure_6 – Répartition et évolution des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon en juillet 2014

Définitions

Nuitées : Nombre de personnes arrivées multiplié par le nombre de nuits passées dans le mois. Cet indicateur reflète davantage l'activité économique de l'hôtellerie que le nombre d'arrivées.

Taux d'occupation : Rapport du nombre de chambres occupées au nombre de chambres effectivement disponibles.

Indicateur de remplissage : Nombre moyen de personnes par chambre occupée. Se calcule en rapportant la somme des nuitées de chaque jour au nombre de chambres occupées.