Recensement de la population : au 1er janvier 2012 la région Centre compte 2 563 586 habitants

Marjorie Bonifay, Anne-Claire Monvoisin (Insee)

La population légale des 1 841 communes de la région atteint 2 563 586 habitants au 1er janvier 2012. Avec 36 670 habitants supplémentaires en cinq ans, la population augmente de 1,5 %, soit une évolution annuelle moyenne de + 0,3 % depuis 2007.

Des six départements de la région Centre, l’Indre-et-Loire, l’Eure-et-Loir et le Loiret sont ceux dont la population progresse le plus fortement sur la période 2007-2012, entre 2,4 et 2,2 %. La population du Loir-et-Cher augmente également, mais à un rythme moins soutenu, plus proche de celui de la région (1,6 %). Les départements du Cher et de l’Indre continuent de perdre des habitants. La baisse atteint - 0,9 % pour le Cher et -1,8 % pour l’Indre entre 2007 et 2012 (figure 1).

Figure_1 – Populations municipales départemantales

nombre, %
Populations municipales départemantales
Départements et région 2012 2007 Évolution 2007-2012 Évolution annuelle moyenne
Cher 311 897 314 599 - 0,9 - 0,17
Eure-et-Loir 432 107 422 412 2,3 0,45
Indre 228 692 232 799 - 1,8 - 0,36
Indre-et-Loire 596 937 583 087 2,4 0,47
Loir-et-Cher 331 656 326 291 1,6 0,33
Loiret 662 297 647 734 2,2 0,45
Centre 2 563 586 2 526 920 1,5 0,29
  • Source : Insee, Recensement de la population.

Parmi les six préfectures de la région, seule Orléans gagne des habitants (+ 0,9 %). Dans les autres chefs-lieux, la baisse est cependant modérée pour Tours et Chartres (- 1,2 et - 2,2 %), elle est plus importante pour Blois, Châteauroux et surtout Bourges (- 6,3 % pour cette dernière) (figure 2).

Figure_2 – Populations municipales des chefs-lieux de la région Centre

nombre, %
Populations municipales des chefs-lieux de la région Centre
Préfectures de département 2012 2007 Évolution 2007-2012 Évolution annuelle moyenne
Bourges 66 666 71 155 - 6,3 - 1,29
Chartres 38 889 39 767 - 2,2 - 0,45
Châteauroux 44 960 47 127 - 4,6 - 0,94
Tours 134 978 136 578 - 1,2 - 0,24
Blois 45 903 47 854 - 4,1 - 0,83
Orléans 114 286 113 234 0,9 0,19
  • Source : Insee, Recensement de la population.

Le phénomène d’étalement urbain à la périphérie des grandes villes se traduit par une évolution démographique plus favorable des communautés d’agglomération et des aires urbaines que de leurs villes-centre. Seules deux communautés d’agglomération perdent des habitants, celles de Bourges et Châteauroux (- 3,2 et - 3,3 %).

Le desserrement de la population en lointaine périphérie est marqué. L’aire urbaine de Tours, en particulier, progresse trois fois plus vite que Tours Plus. La croissance de l’aire urbaine orléanaise est deux fois supérieure à celle de l’agglomération (figure 3).

Figure_3 – Populations municipales en région Centre

nombre, %
Populations municipales en région Centre
Communautés d'agglomération 2012 2007 Évolution 2007-2012 Évolution annuelle moyenne
Bourges Plus 97 208 100 436 - 3,2 - 0,65
Chartres Métropole 121 683 118 660 2,5 0,50
Pays de Dreux* 111 529 109 946 1,4 0,29
Castelroussine 74 493 77 074 - 3,3 - 0,68
Tours Plus* 289 422 287 062 0,8 0,16
Blois « Agglopolys » 104 604 103 966 0,6 0,12
Montargoise et des Rives du Loing 60 465 60 301 0,3 0,05
Orléans - Val de Loire 275 037 271 753 1,2 0,24
Principales aires urbaines en 2012
Cher
Bourges 139 968 141 655 - 1,2 - 0,24
Saint-Amand-Montrond** 20 501 21 431 - 4,3 - 0,88
Vierzon 35 622 35 838 - 0,6 - 0,12
Eure-et-Loir
Chartres 145 735 141 246 3,2 0,63
Châteaudun 22 728 23 460 - 3,1 - 0,63
Dreux ** 59 927 60 265 - 0,6 - 0,11
Nogent-le-Rotrou** 17 887 18 538 - 3,5 - 0,71
Indre
Châteauroux 92 723 94 424 - 1,8 - 0,36
Issoudun 17 299 18 105 - 4,5 - 0,91
Indre-et-Loire
Chinon 9 726 9 887 - 1,6 - 0,33
Loches 12 084 11 825 2,2 0,43
Tours 483 744 471 466 2,6 0,52
Loir-et-Cher
Blois 127 053 125 207 1,5 0,29
Romorantin-Lanthenay 28 010 28 348 - 1,2 - 0,24
Vendôme 40 230 39 529 1,8 0,35
Loiret
Gien 22 455 23 167 - 3,1 - 0,62
Montargis 70 122 69 845 0,4 0,08
Orléans 423 123 413 353 2,4 0,47
Pithiviers 11 804 11 175 5,6 1,10
Sully-sur-Loire 12 515 12 486 0,2 0,05
  • * Contours redéfinis au 1er janvier 2014." Tours Plus" comporte trois communes supplémentaires et le "Pays de Dreux" (78 communes) remplace "Dreux agglomération" (19 communes).
  • ** Aires urbaines composées en partie de communes hors région Centre.
  • Source : Insee, Recensement de la population.

La région Centre compte 35 communes de plus de 10 000 habitants, majoritairement situées dans l’Indre-et-Loire, le Loiret et l’Eure-et-Loir. Parmi les évolutions notables, Saint-Avertin compte 6,1 % d’habitants supplémentaires, Lucé 5,1 %, Amboise et Saint-Jean-de-Braye augmentent de 4,5 et 4,2 %. Dans l’Indre-et-Loire, huit des dix communes de plus de 10 000 habitants gagnent en population (figure 4).

Figure_4 – Les communes de la région Centre selon leur taille au 1er janvier 2012

nombre %
Les communes de la région Centre selon leur taille au 1er janvier 2012
Taille (en nombre d'habitants) Nombre de communes Population 2012
effectif cumul % cumulé effectif cumul % cumulé
moins de 50 18 18 1,0 672 672 0,0
50 à 99 40 58 3,2 3 138 3 810 0,1
100 à 199 211 269 14,6 31 619 35 429 1,4
200 à 399 471 740 40,2 136 339 171 768 6,7
400 à 999 583 1 323 71,9 368 635 540 403 21,1
1 000 à 1 999 295 1 618 87,9 402 077 942 480 36,8
2 000 à 3 499 110 1 728 93,9 293 350 1 235 830 48,2
3 500 à 4 999 39 1 767 96,0 158 627 1 394 457 54,4
5 000 à 9 999 39 1 806 98,1 261 371 1 655 828 64,6
10 000 à 19 999 25 1 831 99,5 345 761 2 001 589 78,1
20 000 à 49 999 7 1 838 99,8 246 067 2 247 656 87,7
50 000 à 99 999 1 1 839 99,9 66 666 2 314 322 90,3
100 000 et plus 2 1 841 100,0 249 263 2 563 586 100,0
  • Source : Insee, Recensement de la population.

Près de 94 % des communes comptent moins de 3 500 habitants. Elles abritent environ la moitié de la population régionale, soit plus de 1 235 000 personnes et leur nombre d’habitants a progressé de 3,3 % en cinq ans.

Figure_5 – Population municipales des principales communes

nombre, %
Population municipales des principales communes
Communes de plus de 10 000 habitants 2012 2007 Évolution 2007-2012 Évolution annuelle moyenne
Cher
Bourges 66 666 71 155 - 6,3 - 1,29
Saint-Amand-Montrond 10 518 11 464 - 8,2 - 1,71
Vierzon 27 081 27 723 - 2,3 - 0,47
Eure-et-Loir
Chartres 38 889 39 767 - 2,2 - 0,45
Châteaudun 13 039 13 963 - 6,6 - 1,36
Dreux 31 195 32 155 - 3,0 - 0,60
Lucé 16 551 15 747 5,1 1,00
Mainvilliers 10 256 10 287 - 0,3 - 0,06
Nogent-le-Rotrou 10 643 11 358 - 6,3 - 1,29
Vernouillet 11 899 11 897 0,0 0,00
Indre
Châteauroux 44 960 47 127 - 4,6 - 0,94
Issoudun 12 661 13 627 - 7,1 - 1,46
Indre-et-Loire
Amboise 13 157 12 589 4,5 0,89
Chambray-lès-Tours 10 779 10 719 0,6 0,11
Fondettes 10 235 9 989 2,5 0,49
Joué-lès-Tours 37 196 35 836 3,8 0,75
Montlouis-sur-Loire 10 643 10 381 2,5 0,50
La Riche 10 207 9 990 2,2 0,43
Saint-Avertin 14 856 14 006 6,1 1,18
Saint-Cyr-sur-Loire 16 133 15 975 1,0 0,20
Saint-Pierre-des-Corps 15 224 15 665 - 2,8 - 0,57
Tours 134 978 136 578 - 1,2 - 0,24
Loir-et-Cher
Blois 45 903 47 854 - 4,1 - 0,83
Romorantin-Lanthenay 16 746 17 559 - 4,6 - 0,94
Vendôme 17 024 16 807 1,3 0,26
Loiret
Amilly 11 785 11 635 1,3 0,26
Châlette-sur-Loing 13 053 13 196 - 1,1 - 0,22
Fleury-les-Aubrais 20 843 21 359 - 2,4 - 0,49
Gien 14 519 15 442 - 6,0 - 1,23
Montargis 14 490 15 755 - 8,0 - 1,66
Olivet 19 807 20 143 - 1,7 - 0,34
Orléans 114 286 113 234 0,9 0,19
Saint-Jean-de-Braye 19 404 18 626 4,2 0,82
Saint-Jean-de-la-Ruelle 16 833 16 406 2,6 0,51
Saran 15 298 15 333 - 0,2 - 0,05
  • Source : Insee, Recensement de la population.

Sources

Les données de population au 1er janvier 2012 correspondent aux résultats définitifs issus des cinq enquêtes annuelles de recensement réalisées de 2010 à 2014. La nouvelle méthode de recensement substitue au comptage traditionnel organisé tous les huit à neuf ans une technique d’enquêtes annuelles. Celle-ci distingue les communes de moins de 10 000 habitants, enquêtées désormais une fois tous les cinq ans par roulement, et les communes de 10 000 habitants ou plus, dans lesquelles un échantillon de 40 % des logements est enquêté au cours d’un cycle quinquennal (8 % par an dans chaque commune).