La fréquentation hôtelière baisse de 2 % au mois de septembre 2014

Isabelle Dioum - Insee

Si le mois de septembre a été l’un des plus ensoleillé de ces trente dernières années pour l’Hexagone, il a été aussi marqué par de violents orages et des pluies torrentielles pour la région Languedoc-Roussillon. Des conditions peu propices à la venue de touristes après un début de saison, de mai à août, 2014 en retrait par rapport à 2013. Les grandes unités urbaines de l’Hérault échappent à la morosité régionale avec une progression marquée des nuitées hôtelières.

Les hôtels languedociens ont accueilli 427,2 milliers de touristes au cours du mois de septembre 2014. Ce sont ainsi près de 19 400 touristes de moins sur le territoire régional par rapport au mois de septembre 2013. En termes de nuitées, la fréquentation hôtelière diminue de – 2 % entre septembre 2013 et 2014 (figure 1 et figure 3). Si une douceur estivale prédomine sur la quasi-totalité de l’Hexagone durant le mois de septembre, celui-ci est aussi marqué par des pluies diluviennes et des orages violents pour la région : très forts sur Carcassonne et Collioure en début de mois, ils touchent l’Hérault et le Gard la troisième semaine du mois de septembre puis à nouveau les 28 et 29 septembre.

La baisse de fréquentation est de même ampleur au niveau national avec – 2,3 % de nuitées. Cette dernière s’explique notamment par le repli des régions de la moitié sud sur lesquelles l’instabilité des conditions climatiques se développe en milieu de mois. Les régions du nord affichent au contraire des résultats positifs.

Figure 1 – Principaux indicateurs en Languedoc-Roussillon - septembre 2014

Principaux indicateurs en Languedoc-Roussillon - septembre 2014
Nuitées (en milliers) 761,0
Evolution septembre 2014/septembre 2013 (en %) -2,0
Arrivées (en milliers) 427,2
Evolution septembre 2014/septembre 2013 (en %) -4,3
Taux d'occupation (%) 60,6
Evolution septembre 2014/septembre 2013 (en points) + 0,9
Durée de séjour (en jours) 1,8
Evolution septembre 2014/septembre 2013 (en différence de jour) 0,0
Part de la clientèle d'affaires (en %) 39,5
Evolution septembre 2014/septembre 2013 (en points) + 1,6
Indicateur de remplissage (en nbre de personnes) 1,5
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Dans la région, le taux d’occupation moyen est néanmoins en hausse de 0,9 point par rapport au mois de septembre 2013 et s’établit à 60,6 %. Un résultat à mettre en lien avec la réduction de l’offre hôtelière : sur la même période la capacité d’accueil en chambre baisse de – 0,5 % (figure 2).

Figure 2 – Taux d'occupation journaliers en septembre en Languedoc-Roussillon

en %
Taux d'occupation journaliers en septembre en Languedoc-Roussillon
septembre-14 septembre-13
lundi 54,6762 52,8245
mardi 60,9217 62,117
mercredi 65,3153 67,5779
jeudi 66,0598 66,0189
vendredi 64,1993 66,3982
samedi 74,8855 67,6258
dimanche 48,873 46,2922
lundi 61,3013 60,8481
mardi 67,8255 64,6758
mercredi 70,1466 68,673
jeudi 67,9768 68,8548
vendredi 68,5344 67,4608
samedi 78,412 77,6806
dimanche 50,0674 50,4629
lundi 61,4618 65,0017
mardi 65,1343 69,3492
mercredi 64,4086 71,4667
jeudi 61,2705 66,8546
vendredi 57,3648 57,9536
samedi 68,2966 65,9639
dimanche 45,8102 41,4587
lundi 56,7206 56,8042
mardi 61,579 61,7128
mercredi 63,0045 58,4453
jeudi 58,7799 56,6086
vendredi 51,9545 49,0651
samedi 62,1799 54,5953
dimanche 35,6408 34,2453
lundi 53,3638 45,6557
mardi 49,9532 54,3002
  • Note : en 2014 le lundi est le 1er jour du mois de septembre, pour la série 2013 le lundi correspond au 02 septembre
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure 2 – Taux d'occupation journaliers en septembre en Languedoc-Roussillon

Figure 3 – Nuitées en Languedoc-Roussillon selon le mois

Unité : en milliers
Nuitées en Languedoc-Roussillon selon le mois
Languedoc-Roussillon
mai-11 659
juin-11 827
juil-11 1 124
août-11 1 261
sept-11 819
mai-12 714
juin-12 798
juil-12 1 085
août-12 1 298
sept-12 818
mai-13 738
juin-13 800
juil-13 1 054
août-13 1 310
sept-13 776
mai-14 699
juin-14 763
juil-14 966
août-14 1 269
sept-14 761
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure 3 – Nuitées en Languedoc-Roussillon selon le mois

A l’image du mois d’août, l’espace urbain maintient son attractivité alors que les autres espaces font face à un repli de fréquentation (figure 4 et figure 5). La hausse de fréquentation dans l’espace urbain se concentre au sein des grandes unités urbaines de l’Hérault : ces dernières, avec 20 500 nuitées supplémentaires par rapport à septembre 2013, réalisent 23 % de l’ensemble des nuitées comptabilisées au cours du mois de septembre 2014 sur le territoire régional. L’allongement de la durée moyenne des séjours participe également aux bons résultats du département héraultais (+ 2,6 % de nuitées). A l’inverse la contraction de la durée des séjours sur le département des Pyrénées-Orientales engendre une baisse de fréquentation (– 4,5 % du nombre de nuitées) alors même que les touristes sont davantage présents (+ 1,9 %).

Après une baisse en septembre 2012 et une stagnation en 2013, les nuitées d’affaires repartent à la hausse (+ 2,3 %) contrebalançant en partie les pertes induites par la réduction des nuitées de loisirs (– 4,6 %).

Les clientèles françaises et étrangères sont moins présentes. Ce repli se traduit par une baisse de – 2,6 % des nuitées françaises et de – 10,1 % des nuitées étrangères. La configuration est identique à celle du mois d’août 2014 : les clientèles allemandes et hollandaises limitent la baisse de fréquentation étrangère (figure 6). Les Espagnols, moins nombreux qu’au cours du mois de septembre 2013, participent eux aussi à circonscrire la diminution de la fréquentation étrangère grâce à la prolongation de leurs séjours, la plus forte parmi les principales nationalités représentées.

Figure 4 – Espaces touristiques en Languedoc-Roussillon

  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme - © IGN - Insee 2014.

Figure 5 – Indicateurs de fréquentation par départements et zones touristiques

Indicateurs de fréquentation par départements et zones touristiques
Nuitées Taux d'occupation moyen Part des nuitées effectuées
Nombre (en milliers) % Evolution septembre 2014/ septembre 2013 (en %) % Evolution septembre 2014/ septembre 2013 (en point) par une clientèle étrangère (en %)
Languedoc Roussillon 761,0 100,0 -2,0 60,6 + 0,9 24,2
Par zone
Espace rural 42,3 5,6 -12,9 50,0 -3,7 26,6
Grandes UU hors littoral 395,1 51,9 + 2,8 64,4 + 1,1 30,0
Littoral 207,5 27,3 -5,0 64,9 + 2,0 17,4
Massif non ski 100,9 13,3 -5,6 49,6 + 1,1 17,0
Massif ski 15,2 2,0 -16,7 42,9 -4,5 8,4
Par département
Aude 102,3 13,4 -9,5 62,4 + 0,3 37,4
Gard 143,7 18,9 -1,1 61,6 + 0,6 28,7
Hérault 306,4 40,3 + 2,6 63,7 + 2,3 21,9
Lozère 43,8 5,8 -6,1 48,8 + 3,6 16,6
Pyrénées Orientales 164,8 21,7 -4,5 57,0 -2,0 18,3
France métropolitaine 18 887,1 /// -2,3 60,6 -1,3 37,9
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure 6 – Répartition et évolution des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon en septembre 2014

Répartition et évolution des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon en septembre 2014
nuitées (en %)
Allemagne (+26,2 %) 15
Belgique (-16,3 %) 8
Espagne (+5,2 %) 11
Italie (-19,3 %) 5
Pays-Bas (+26,7 %) 4
Royaume-Uni (-15 %) 20
Suisse (0 %) 8
Reste de l'Europe(-23,5 %) 7
Etats-Unis (+15,4 %) 9
Reste du monde(+2,1 %) 14
  • Note de lecture : le nombre de nuitées imputable à la clientèle en provenance du Royaume Uni est en baisse de - 15 % entre septembre 2013 et septembre 2014. Elle représente 20 % des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon.
  • Sources : INSEE - DGCIS - partenaires régionaux du tourisme

Figure 6 – Répartition et évolution des nuitées étrangères consommées en Languedoc-Roussillon en septembre 2014

Définitions

Nuitées : Nombre de personnes arrivées multiplié par le nombre de nuits passées dans le mois. Cet indicateur reflète davantage l'activité économique de l'hôtellerie que le nombre d'arrivées.

Taux d'occupation : Rapport du nombre de chambres occupées au nombre de chambres effectivement disponibles.

Indicateur de remplissage : Nombre moyen de personnes par chambre occupée. Se calcule en rapportant la somme des nuitées de chaque jour au nombre de chambres occupées.