Hausse sensible du taux de chômage en Limousin au troisième trimestre 2014

Caroline Geindre

Au troisième trimestre 2014, le taux de chômage repart à la hausse en Limousin et atteint 9,1 % de la population active. Le chômage augmente fortement en Haute-Vienne et en Creuse, plus modérément en Corrèze. Au niveau national, il est également en augmentation après trois trimestres de stabilité.

Après une légère diminution au deuxième trimestre 2014, le taux de chômage limousin augmente de 0,3 point au troisième trimestre et atteint 9,1 % de la population active. Cette tendance à la hausse se retrouve au niveau national (+ 0,2 point), après trois trimestres de stabilité. Ainsi, le taux de chômage en France métropolitaine s’établit fin septembre 2014 à 9,9 %.

Sur un an, le taux de chômage en Limousin est relativement stable (– 0,1 point). Il reste stable en rythme annuel au niveau métropolitain.

Au troisième trimestre 2014, le taux de chômage progresse dans l’ensemble des régions françaises. Les deux tiers d’entre elles enregistrent une augmentation de plus de 0,3 point entre le deuxième et le troisième trimestre 2014. Les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon sont les plus impactées, avec respectivement 0,4 et 0,5 point d’augmentation sur la période.

Figure_1 – Le chômage progresse dans l’ensemble des départements

  • Évolution trimestrielle du taux de chômage par département entre le deuxième et le troisième trimestre 2014 (données provisoires corrigées des variations saisonnières)
  • Source : Insee, taux de chômage localisé

Figure_2 – Les plus forts taux de chômage dans le Nord et sur le pourtour méditerranéen

  • Taux de chômage par département au troisième trimestre 2014 (données provisoires corrigées des variations saisonnières)
  • Source : Insee, taux de chômage localisé

Sur un an, le taux de chômage diminue ou reste stable dans la moitié des régions de métropole. Le repli est plus important en Picardie (– 0,3 point), Bourgogne et Nord-Pas-de-Calais (– 0,2 point), et dans une moindre mesure en Haute-Normandie et en Limousin (– 0,1 point). La Corse et Languedoc-Roussillon enregistrent les hausses les plus importantes en rythme annuel, avec respectivement 0,4 et 0,3 point d’augmentation depuis octobre 2013.

Au final, au troisième trimestre 2014, Languedoc-Roussillon et Nord-Pas-de-Calais affichent de nouveau les plus forts taux de chômage régionaux de métropole (14,3 % et 12,9 %). Les quatre régions les moins impactées sont l’Île-de-France, Rhône-Alpes, les Pays de la Loire et la Bretagne, avec 8,8 % de leur population active à la recherche d’un emploi.

Le taux de chômage progresse dans les trois départements de la région. En Haute-Vienne, il repart à la hausse après trois trimestres de stabilité (0,4 point), tandis que le taux de chômage creusois, en repli depuis un an, augmente de 0,3 point entre le deuxième et le troisième trimestre 2014. Il progresse plus modérément en Corrèze (0,2 point). Avec 8,0 % de sa population active à la recherche d’un emploi, le taux de chômage corrézien reste le plus bas de la région. Les taux de chômage creusois et haut-viennois s’établissent à 9,7 %, soit 0,2 point en dessous du niveau national.

Figure 3 – En Limousin, le taux de chômage s’établit à 9,1 % au troisième trimestre 2014

En Limousin, le taux de chômage s’établit à 9,1 % au troisième trimestre 2014
Corrèze Creuse Haute-Vienne Limousin France métropolitaine
2014
T3 2014 (*) 8,0 9,7 9,7 9,1 9,9
T2 2014 7,8 9,4 9,3 8,8 9,7
T1 2014 7,8 9,5 9,3 8,9 9,7
2013
T4 2013 7,7 9,6 9,3 8,8 9,7
T3 2013 8,0 10,0 9,7 9,2 9,9
T2 2013 8,3 10,0 9,7 9,3 10,0
T1 2013 8,2 10,0 9,7 9,2 9,9
2012
T4 2012 8,1 9,9 9,4 9,0 9,7
  • Taux de chômage trimestriel, en % (données corrigées des variations saisonnières)
  • (*) données provisoires
  • Source : Insee, taux de chômage localisé

Figure 4 – Le taux de chômage limousin repart à la hausse

Le taux de chômage limousin repart à la hausse
Corrèze Creuse Haute-Vienne Limousin France métropolitaine
2009 T1 6,2 7,6 7,6 7,1 8,2
2009 T2 6,7 8 8,2 7,6 8,8
2009 T3 6,6 8 8,4 7,7 8,8
2009 T4 6,7 8,2 8,6 7,9 9,1
2010 T1 6,5 8,3 8,5 7,8 9
2010 T2 6,3 8,4 8,4 7,7 8,9
2010 T3 6,4 8,5 8,4 7,8 8,8
2010 T4 6,4 8,8 8,4 7,8 8,8
2011 T1 6,5 8,8 8,6 7,9 8,7
2011 T2 6,5 8,9 8,5 7,9 8,6
2011 T3 6,6 9 8,6 8 8,8
2011 T4 6,9 9,1 8,9 8,2 8,9
2012 T1 7,1 9,2 9 8,4 9,1
2012 T2 7,4 9,5 9,2 8,6 9,3
2012 T3 7,6 9,5 9,2 8,7 9,4
2012 T4 8,1 9,9 9,4 9 9,7
2013 T1 8,2 10 9,7 9,2 9,9
2013 T2 8,3 10 9,7 9,3 10
2013 T3 8 10 9,7 9,2 9,9
2013 T4 7,7 9,6 9,3 8,8 9,7
2014 T1 7,8 9,5 9,3 8,9 9,7
2014 T2 7,8 9,4 9,3 8,8 9,7
2014 T3 (*) 8 9,7 9,7 9,1 9,9
  • Taux de chômage trimestriel, en % (données corrigées des variations saisonnières)
  • (*) données provisoires
  • Source : Insee, taux de chômage localisé

Figure 4 – Le taux de chômage limousin repart à la hausse

Pour en savoir plus

« Troisième trimestre 2014 : pas de signe d’amelioration en limousin », Insee Conjoncture Limousin n°3, janvier 2015

« L’emploi limousin se contracte de nouveau au troisième trimestre 2014 », Insee Flash Limousin n°9, janvier 2015