2014 : Bilan contrasté dans les campings

Éric Warcholinski, Élisabeth Vilain

Les résultats de la saison 2014 sont en baisse dans l’hôtellerie de plein air de la région. Avec 765 000 nuitées, l’activité diminue de 1,2 %. Les résultats sont toutefois opposés dans les deux départements. Tandis que les touristes étrangers ont permis aux campings du département du Nord de gagner en activité par rapport à la saison précédente, les campeurs ont boudé les terrains du département du Pas-de-Calais, à l’intérieur des terres comme sur la côte. C’est toutefois dans ce dernier que 72 % des clients ont séjourné.

Insee Flash Nord-Pas-de-Calais
No 9
Paru le : 07/04/2015

Entre mai et septembre 2014, 259 000 personnes ont séjourné dans les campings régionaux pour un total de 765 000 nuitées. Par rapport à la saison 2013, le Nord-Pas-de-Calais maintient le volume d’arrivées mais enregistre une baisse d’activité de 1,2 % en raison de séjours raccourcis.

Belle saison dans le Nord

La saison 2014 est très positive dans les campings du Nord, la clientèle est arrivée en plus grand nombre (+ 2,8 %), générant 1,6 % de nuitées en plus. La hausse de fréquentation est portée par la clientèle étrangère avec un bond de 12,5 % des arrivées et de 14,3 % des nuitées. Les campings nordistes bénéficient de la forte affluence de la clientèle belge (+ 7,4 %), allemande (+ 10,4 %), néerlandaise (+ 15,7 %) et du grand retour de la clientèle britannique dont les nuitées sont supérieures de 31,2 % à celle de 2013.

Parmi les différentes catégories, ce sont les campings de 3, 4 et 5 étoiles qui profitent le plus de l’afflux de clientèle : hausse de 3,7 % du total des arrivées et de 19 % des arrivées étrangères.

Activité en repli dans le Pas-de-Calais

La saison estivale 2014 est décevante pour l’hôtellerie de plein air du Pas-de-Calais. Le nombre des arrivées diminue de 0,7 % et celui des nuitées de 2,3 %. Les arrivées françaises sont stables (– 0,2 %) et la clientèle étrangère est venue moins nombreuse (– 1 %). En recul de 17 % sur le nombre des arrivées et de 25 % sur les nuitées, la clientèle belge plombe, pratiquement à elle seule, les résultats de la clientèle étrangère.

1 – Bilan de la saison touristique dans l’hôtellerie de plein air en Nord-Pas-de-Calais en 2014

Bilan de la saison touristique dans l’hôtellerie de plein air en Nord-Pas-de-Calais en 2014
Indicateurs dans l’hôtellerie de plein air France métropolitaine Nord-Pas-de-Calais Nord Pas-de-Calais
2014 (en milliers) Évolution 2014 / 2013 (en %) 2014 (en milliers) Évolution 2014 / 2013 (en %) 2014 (en milliers) Évolution 2014 / 2013 (en %) 2014 (en milliers) Évolution 2014 / 2013 (en %)
Nuitées 109 743 + 0,3 765 – 1,2 224 + 1,6 542 – 2,3
dont françaises 73 131 + 1,4 443 – 1,4 138 – 4,9 305 + 0,4
dont étrangères 36 612 – 1,8 322 – 1,0 86 + 14,3 236 – 5,6
Arrivées 20 770 + 1,7 259 + 0,3 72 + 2,8 187 – 0,7
dont françaises 13 361 + 3,2 118 – 2,0 35 – 5,8 82 – 0,2
dont étrangères 7 409 – 0,8 142 + 2,2 37 + 12,5 105 – 1,0
  • Source: Insee, DGCIS, partenaires régionaux, enquête de fréquentation touristique.

Sur le littoral aussi, le bilan du Pas-de-Calais en négatif

Le littoral du département du Nord a accueilli 1,7 % de touristes de plus dans ses campings sur la saison 2014 par rapport à 2013. Ces derniers ont séjourné 3,1% de nuitées de plus. Les clientèles françaises et étrangères participent toutes deux à cette progression (respectivement + 0,9 % et + 6,5 %). Dans le Pas-de-Calais, la baisse de 4,3 % des arrivées dans les campings de la côte se traduit par une baisse de 5,8 % des nuitées. Là aussi, les comportements des clients français et étrangers se conjuguent : côté clientèle française, le nombre de nuitées diminue de 2,7 % et côté clientèle étrangère de 9,9 %.

2 – Le littoral de la Manche moins attractif qu’en 2013

  • Source: Insee, DGCIS, partenaires régionaux, enquête de fréquentation touristique.

Les britanniques débarquent sur le littoral

En 2014, le nombre de nuitées de la clientèle européenne est en baisse de 2,6 % par rapport à la saison 2013. Alors que l’affluence de la clientèle belge diminue de 19,2 % et celle des néerlandais de 6,2 %, la clientèle brivilain tannique marque une forte de hausse de 25,3 %. La clientèle allemande est également en hausse, dans une moindre mesure, avec + 4,9 % de nuitées supplémentaires. En bord de mer, cette clientèle étrangère cible surtout les campings de milieu et haut de gamme, l’hôtellerie de plein air de 3 à 5 étoiles enregistrant 5 % de nuitées européennes en plus entre 2013 et 2014. Dans le même temps, les campings du littoral de 1 et 2 étoiles accusent un recul de 13,2 % de leur nuitées européennes.(

3 – Activité de l’hôtellerie de plein air selon la nationalité en Europe en 2014

Activité de l’hôtellerie de plein air selon la nationalité en Europe en 2014
Nombre de nuitées en 2014 Évolution par rapport à 2013 (en %)
Nord-Pas-de-Calais dont littoral Nord-Pas-de-Calais dont littoral
Allemagne 42 400 33 300 + 8,2 + 4,9
Belgique 73 000 52 400 – 17,5 – 19,2
Pays-Bas 76 400 37 300 + 1,5 – 6,2
Royaume-Uni 109 500 37 000 + 6,6 + 25,3
Reste Europe 20 100 11 300 3,3 + 14,2
  • Source : Insee, DGCIS, partenaires régionaux, enquête de fréquentation touristique

Encadré

Définitions

L’enquête dans l’hôtellerie de plein air est effectuée mensuellement de mai à septembre auprès de l’ensemble des terrains de camping homologués de 1 à 5 étoiles et des campings non classés ayant au moins un emplacement de passage.

Arrivées : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même camping.

Nuitées : nombre total de nuits passées par chaque arrivant dans un établissement ; ainsi un couple séjournant trois nuits consécutives dans un camping correspondra à six nuitées, de même il sera compté six nuitées pour six personnes ne séjournant qu’une seule nuit.

Pour en savoir plus

« L’activité touristique redynamisée en 2013 », Insee Nord-Pas-de-Calais, Insee Flash n°2, novembre 2014.

« Le bilan économique 2013 en Nord-Pas-de-Calais », Insee Nord-Pas-de-Calais, Bilan économique, mai 2014.