Quelque 58 000 salariés dans les ETI régionales

Philippe Macquet, Élisabeth Vilain

Un quart des salariés régionaux du secteur marchand dépendent d’une Entreprise de Taille Intermédiaire (ETI). Parmi eux, 57 900 personnes sont employées par une ETI uniquement ou quasi-uniquement implantée en Nord-Pas-de-Calais. L’orientation industrielle de ces entreprises est très marquée, davantage encore qu’au plan national. C’est également l’industrie qui occupe l’essentiel des salariés des ETI régionales sous contrôle étranger.

Insee Flash Nord-Pas-de-Calais
No 6
Paru le : 26/01/2015

En 2011, 136 700 entreprises du secteur marchand non agricole hors activités financières ont au moins un établissement implanté en Nord-Pas-de-Calais. Parmi elles, 1 500 sont des entreprises de taille intermédiaire ( définitions ).

24 % des salariés régionaux travaillent pour une ETI

Les ETI ayant au moins une implantation en Nord-Pas-de-Calais regroupent sur le territoire national au total 1 474 000 personnes en équivalent-temps plein (ETP). Les établissements situés en Nord-Pas-de-Calais rassemblent 179 000 d’entre elles ( figure 1 ).

Les entreprises de taille intermédiaire emploient ainsi 24 % des salariés régionaux. Les autres emplois salariés régionaux se répartissent pour 33 % dans les grandes entreprises, pour 27 % dans les PME hors micro-entreprises et 15 % dans les micro-entreprises.

Figure 1 – Les entreprises (au sens de la loi de modernisation de l’économie) dans le Nord-Pas de Calais en 2011

Les entreprises (au sens de la loi de modernisation de l’économie) dans le Nord-Pas de Calais en 2011
Entreprises (au sens LMDE) ayant au moins un établissement dans la région Entreprises régionales mono et quasi-mono)
Micro PME hors micro ETI Grandes entreprises Total Micro PME hors micro ETI Grandes entreprises Total
Nombre d'entreprises 126 272 8 676 1 502 216 136 666 124 778 6 795 127 2 131 702
Nombre de salariés totaux 116 054 309 057 1 474 124 3 866 697 5 765 932 113 237 176 787 60 741 11 151 361 916
Nombre de salariés dans les établissements de la région 114 061 198 127 179 175 247 933 739 296 113 208 175 043 57 882 9 981 356 114
  • Source : Insee, Esane, Clap, Lifi.

8 % des salariés régionaux travaillent dans une ETI régionale

Les ETI uniquement ou quasi uniquement implantées en Nord-Pas-de-Calais sont, pour leur part, au nombre de 127. Elles emploient 60 700 personnes en équivalent temps plein sur l’ensemble du territoire national dont 57 900 dans la région. Les salariés d’une ETI régionale représentent ainsi un peu moins de 8 % des salariés régionaux et 16 % des salariés des seules entreprises uniquement ou quasi uniquement implantées en Nord-Pas-de-Calais. Dans cet ensemble, les entreprises dite mono-régionales, c’est à dire qui ne connaissent pas d’autre implantation que le Nord-Pas-de-Calais représentent une petite moitié des effectifs.

La structure de groupe domine nettement dans ces ETI régionales : seuls 11 % des effectifs dépendent d’une unité légale indépendante.

L’effectif moyen des ETI régionales s’élève à 480 ETP par entreprise.

Toutefois, les quatre plus grands établissements dépendant d’une ETI sont des sites d’une ETI régionale, pour un total de 16 000 personnes ETP.

Une orientation industrielle des ETI régionales particulièrement marquée

L’industrie emploie 46 % des salariés des ETI régionales. L’orientation industrielle des ETI régionales est ainsi particulièrement marquée puisque au plan national le secteur n’occupe que 33 % des salariés de cette catégorie d’entreprise. Cette surreprésentation de l’industrie s’explique par la présence d’unités de grande taille parmi la cinquantaine d’ETI régionales industrielles.

Un quart des salariés des ETI régionales sous contrôle étranger

Des groupes étrangers contrôlent 28 des ETI régionales, regroupant 24 % de leurs effectifs salariés ( figure 2 ). Par définition, ces unités régionales sont les implantations principales ou même uniques de ces investisseurs étrangers sur le sol national. L’industrie prédomine encore plus nettement puisqu’elle concerne 85 % des effectifs des ETI régionales sous contrôle étranger.

Figure 2 – Nombre d’entreprises et de salariés dans les ETI régionales en 2011

Nombre d’entreprises et de salariés dans les ETI régionales en 2011
Nombre Effectif salarié dans le Nord-Pas-de-Calais (en ETP)
Entreprises sous contrôle d'un groupe étranger 28 13 954
dont entreprises mono-régionales 12 3 480
Groupe français et au moins une filiale de nationalité étrangère 16 9 667
dont entreprises mono-régionales 4 2 175
Groupe français et toutes les filiales françaises 68 27 875
dont entreprises mono-régionales 12 18 136
Unités légales indépendantes de nationalité française 15 6 386
dont entreprises mono-régionales 12 3 176
Total ETI régionales 127 57 882
  • Source : Insee, Esane, Clap, LIfi

Les ETI régionales investissent et exportent

Au plan financier, les ETI régionales développent 28 % du chiffre d’affaires et 18 % de la richesse dégagée par l’ensemble des entreprises uniquement ou quasi uniquement implantées dans la région, en regroupant 16 % de l’effectif salarié régional. À titre de comparaison, les PME régionales hors micro-entreprises réalisent 40 % du chiffre d’affaires total et autant de la richesse dégagée, en regroupant 50 % de l’effectif salarié régional..

Le taux de marge des ETI régionales, qui atteint 28 % est supérieur de 10 points à celui des PME régionales hors micro-entreprises ( figure 3 ).

Le taux d’endettement des ETI régionales dépasse de 15 points celui des PME régionales hors micro-entreprises, ce qui est à rapprocher du poids de l’industrie et le signe d’un niveau d’investissement supérieur.

Le taux d’export des ETI régionales est de 16 %, supérieur de 6 points à celui des PME régionales hors micro-entreprises. Toujours en raison de leur orientation industrielle, les ETI régionales contribuent largement au chiffre d’affaires à l’export des entreprises régionales, à hauteur de 38 %.

Figure 3 – Un taux d’export supérieur de 6 points à celui des PME

  • Source : Insee, Esane, Clap, Lifi.

Définitions

La Loi de Modernisation de l’Economie de 2008 (LME) dépasse l'approche juridique de l'entreprise au profit d'une approche économique. Désormais l'entreprise cesse d'être assimilée à l'unité légale. Elle est définie comme la plus petite combinaison d'unités légales qui constitue une unité organisationnelle de production de biens et services jouissant d'une certaine autonomie de décision, notamment pour l'affectation de ses ressources courantes.

Le décret n° 2008-1354 du 18 décembre 2008 définit quatre catégories d’entreprises :

- les petites et moyennes entreprises (PME) sont celles qui, d’une part, occupent moins de 250 personnes et, d’autre part ont un chiffre d'affaires annuel n'excédant pas 50 millions d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros ;

- parmi elles, les micro-entreprises occupent moins de 10 personnes et ont un chiffre d'affaires annuel ou un total de bilan n'excédant pas 2 millions d'euros ;

- les entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont des entreprises qui n’appartiennent pas à la catégorie des PME et qui, d’une part occupent moins de 5 000 personnes, d’autre part ont un chiffre d'affaires annuel n'excédant pas 1,5 milliard d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 2 milliards d'euros ;

- les grandes entreprises sont les entreprises non classées dans les catégories précédentes.

L’ETI est dite régionale quand 80 % au moins de ses salariés travaillent dans la région.

L'approche retenue conduit par ailleurs à assimiler chaque groupe à une seule entreprise.

Le taux de marge est calculé en rapportant l’excédent brut d’exploitation à la valeur ajoutée.

Pour en savoir plus

« Nouvelle définition de l’entreprise et des catégories d’entreprises : une lecture renouvelée du système productif régional », Insee Nord-Pas-de-Calais, Pages de Profils n° 129, mars 2013.

« Les entreprises de taille intermédiaire en France - Très orientées vers l’industrie », Insee, Insee Focus n° 5, avril 2014.

« Les entreprises en France », Insee, Insee Références, Edition 2014.