Enquête de victimation - cadre de vie et sécuritéCVS

Sources
Paru le : 14/08/2018

Résumé

L'objectif de l'enquête dite de "victimation" - Cadre de vie et sécurité (CVS) - est de connaître les faits de délinquance dont les ménages et leurs membres ont pu être victimes dans les mois précédant le passage de l'enquêteur.

Cette enquête permet donc de mesurer la prévalence et l'incidence de certaines atteintes aux personnes et aux biens, la fréquence des plaintes déposées auprès des services de police et de gendarmerie pour chaque type d'atteinte mais elle s'intéresse également aux délits ne faisant pas l'objet d'une plainte.

L'enquête s'intéresse en outre aux opinions de l'ensemble de la population (victimes et non victimes) en matière de cadre de vie et de sécurité.

Historique

En 2005 et 2006, des enquêtes de victimation ont été conduites dans le cadre d'un module introduit dans le dispositif d'enquêtes permanentes des Conditions de vie (EPCV), lesquelles contenaient traditionnellement depuis 1996 des questions de victimation (les cambriolages, les vols de voitures et vols à la roulotte, les agressions dont les vols avec violence et les vols simples).

Ce nouveau module, intitulé "Cadre de vie et sécurité", introduit en 2005 puis repris à l'identique en 2006, permettait d'aborder d'autres types de victimation : le vandalisme contre le logement ou la voiture, les vols de deux roues, ainsi que des questions d'opinion portant sur des problèmes touchant le cadre de vie et la sécurité (état des immeubles, difficultés à circuler, présence policière, problèmes de drogue...).

C'est la première série d'enquêtes permettant de mesurer l'évolution de la délinquance en France plus largement que les seules statistiques administratives (dépôts de plaintes auprès de la gendarmerie et de la police).

À partir de 2007, les enquêtes annuelles de victimation deviennent un dispositif à part entière consacré à ce thème. Dans la continuité des enquêtes précédentes, elles apportent en outre des informations inédites. Ces enquêtes fournissent non seulement une évaluation de la proportion de personnes victimes de violences, mais permettent aussi une meilleure connaissance du profil des victimes.

Documentation par millésimes

Type d'opération

Enquête

Organisme responsable

  • Direction des statistiques démographiques et sociales

Fréquence de collecte des données

Annuelle

Partenaires

  • Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales
  • Service statistique ministériel de la Sécurité intérieure

Séries ou indicateurs liés