Enquête sur la Famille et les Logements  

Sources
Dernière mise à jour le : 03/05/2016

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee. Direction des statistiques démographiques et sociales (DSDS)

Type d'opération :

Enquête associée à l’enquête annuelle de recensement 2011

Objectifs :


L’enquête famille et logements 2011 permet d’actualiser les analyses de la fécondité selon les générations, ou selon les caractéristiques socio-démographiques et l’origine géographique.

Parmi les thématiques nouvelles pour l’édition 2011 figurent une meilleure connaissance des familles recomposées, l’étude de la nouvelle forme de contractualisation de la vie en couple qu’est le pacte civil de solidarité (Pacs) et le recueil d’information sur les situations de multi-résidence. Comme en 1999, l’enquête offre la possibilité/ de mettre en regard des informations sur trois générations familiales (grands-parents, parents, enfants). Elle aborde aussi le thème des gardes d’enfants (déjà traité dans l’édition de 1990).

Grâce à son échantillon de grande taille, l’enquête « Famille et logements » permet plus généralement de disposer  d’informations sur les thèmes démographie-famille sur des sous-populations ou situations relativement rares.

Thèmes abordés :

Les principaux thèmes abordés sont :

- la fécondité,
- la vie en couple (y compris avec un conjoint non cohabitant, avec une personne de même sexe),
- le pacs,
- les familles (familles recomposées…),
- les modes de garde d’enfants,
- les parents, les petits-enfants,
- le déploiement géographique des familles,
- la multi-résidence.

Champ de l'opération

Champ géographique :

France métropolitaine

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Adulte vivant dans un logement ordinaire

Périodicité de l'opération :

A eu lieu une seule fois, lors de l’enquête annuelle de recensement 2011.

Elle se distingue de la précédente opération du même type, l’enquête « Étude de l’histoire familiale » de 1999 par un questionnaire différent (cf. historique).

Période et mode de collecte :

L'enquête se déroule pendant toute la période de collecte du recensement soit de janvier à février 2011;

La collecte s’effectue par dépôt-retrait d’un questionnaire de quatre pages. Pour les personnes appartenant à l'échantillon de l’enquête, les questionnaires sont remis en mains propres par les agents recenseurs en même temps que les documents habituels du recensement (notice, feuille de logement, bulletins individuels). Ils sont récupérés dans les mêmes conditions.

Historique :

L’enquête « Famille »  a été mise en  place en 1954 sur un échantillon de 300 000 femmes, pour étudier la fécondité.

Dès l’origine, elle a été adossée au recensement. Elle a été renouvelée lors des recensements généraux de la population de 1962, 1975, 1982 et 1990 avec un format et un questionnaire assez stables.

En 1999, l’enquête a évolué pour mettre davantage l’accent sur l’histoire familiale et mieux rendre compte de sa complexité croissante. Elle est alors élargie aux hommes. Un volet sur l’utilisation et la transmission des langues régionales a également été introduit cette année-là.

L’enquête Famille et logements 2011 décrit de manière plus détaillée les situations conjugales et familiales actuelles, mais recueille moins d’informations sur les  trajectoires que l’enquête précédente.

Plan de sondage :

L’échantillon de l’enquête Famille et Logements est un échantillon des logements à recenser lors de l’enquête annuelle de recensement de 2011. Un échantillon de communes a d’abord été constitué parmi les communes recensées en 2011. Puis, au sein de ces communes, un sous-échantillon de secteurs géographiques a été constitué. Enfin, au sein de ces secteurs géographiques, tous les adultes d’un sexe donné ont été enquêtés : dans environ un tiers des secteurs, tous les hommes adultes sont enquêtés, et dans deux tiers des secteurs restants, toutes les femmes adultes. Comme par le passé, la sur-pondération des femmes permet d’actualiser les analyses fines de la fécondité.

Au final, 360 000 questionnaires remplis ont été collectés, dont un peu plus de 121 000 par des hommes et un peu plus de 238 000 par des femmes.