Fichier localisé des rémunérations et de l’emploi salariéFlores

Flores, dont le millésime 2017 est le 1er exercice, succède au processus de « Connaissance locale de l’appareil productif (Clap) ».

C'est un ensemble de fichiers de micro-données qui décrivent l’emploi salarié et les rémunérations au niveau des établissements. L’objectif principal est de servir de base à des études nationales, ou le plus souvent, locales, pour décrire le tissu économique d’un territoire donné jusqu’au niveau de la commune.

Flores couvre l’ensemble de l’emploi salarié, quel que soit le secteur d’activité et le type d’employeur (public ou privé, y compris les particuliers employeurs).

Chaque millésime de Flores contient les données de deux années (2017 et 2018 pour le millésime 2018), ce qui est le principal ajout par rapport à Clap et permet de réaliser des analyses en niveau et en évolution.

Flores est construit pour l’essentiel à partir du fichier « Tous salariés » (anciennement appelé « DADS Grand format »). La mise en forme et le niveau de détail sont adaptés pour une utilisation plus facile par les chargés d’étude.

Les dernières données disponibles portent sur l'année 2018.

Services
Dernière mise à jour le :11/08/2021

L’Insee propose de réaliser un produit sur mesure (PSM) à partir de cette source statistique. Il s’agit de confectionner des tableaux inédits (non réalisables à partir de l’information disponible gratuitement sur le site), à la demande de l’internaute, en utilisant les variables listées ci-dessous comme filtre ou comme croisement. Avant de nous commander une prestation, veuillez consulter l'offre gratuite proposée sur le site. Si vous n'avez pas obtenu satisfaction avec l'offre gratuite, contactez-nous pour demander un devis.

Description des variables des différents fichiers

Liste des variables du fichier entreprises de FLORES

Activité en A17 (A17)

A17 : niveau français intermédiaire entre les niveaux A 10 et A 38

Activité en A17 l'année n-1 (A17_1)

Activité en A38 (A38)

A38 : niveau international, intermédiaire entre sections et divisions

Activité en A38 l'année n-1 (A38_1)

Activité en A88 (A88)

A88 : divisions, niveau standard de l'arborescence de la NAF rév. 2

Activité en A88 l'année n-1 (A88_1)

Indicateur de multi-activité (ACTIV_MULT)

Liste des modalités

Liste des modalités
MULTB Entreprise multi-branches
MONO Entreprise mono-active
MULTU Entreprise multi-active (aucune information sur les branches mais toutes les unités locales n'ont pas le même code activité)
MONOU Entreprise mono-active (aucune information sur les branches mais toutes les unités locales ont le même code)

Activité principale exercée par l'entreprise (APEN)

NAF rév.2 à partir de l'exercice 2008

Activité principale exercée par l'entreprise l'année n-1 (APEN_1)

Catégorie de l'entreprise (CATEGORIE)

Liste des modalités

Liste des modalités
MICRO micro-entreprise
PME petite ou moyenne entreprise
ETI entreprise de taille intermédiaire
GE grande entreprise
CESS cessation
CREA création
HC hors champ

Catégorie juridique de l'entreprise (4 positions) (CJ)

Attribuée en référence à la Nomenclature interadministrative des catégories juridiques.

Date de fin d'activité (DATOF)

Elle est sur 10 positions (jour/mois/année).

Date de début d'activité (DATON)

Elle est sur 10 positions (jour/mois/année).

Département et commune d'implantation de l'établissement siège (DCSIEGE)

Code géographique, composé du code département et du code commune d'implantation du siège de l'entreprise.

Département de l’établissement-siège (DEPSIEGE)

Département d'implantation du siège de l'entreprise.

Effectif dernière semaine décembre année N (postes annexes et non annexes, hors intérimaires) (EFF3112)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par l'établissement, la dernière semaine de l'année n sur des postes annexes et non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Un poste est considéré comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en terme de rémunération et de volume de travail.

Dans le cas général, si la rémunération est supérieure à 3 SMIC mensuels, ou si la durée d'emploi dépasse 30 jours et 120 heures et que le rapport nombre d'heures/durée > 1,5, le poste est non annexe. Sinon le poste est considéré comme annexe.

Effectif dernière semaine décembre année N-1 (postes annexes et non annexes, hors intérimaires) (EFF3112_1)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par l'établissement, la dernière semaine de l'année n-1, sur des postes annexes et non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Un poste est considéré comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en terme de rémunération et de volume de travail.

Dans le cas général, si la rémunération est supérieure à 3 SMIC mensuels, ou si la durée d'emploi dépasse 30 jours et 120 heures et que le rapport nombre d'heures/durée > 1,5, le poste est non annexe. Sinon le poste est considéré comme annexe.

Effectif équivalent temps plein (EFFEQTP)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) de l'établissement au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

Le calcul des EQTP tient compte de la quotité de travail temps complet / temps partiel : les emplois à temps complet comptent directement pour leur nombre de jours dans l’année, sans tenir compte du nombre d’heures travaillées ; pour les temps partiels, le nombre d’heures travaillées est divisé par une référence horaire annuelle, basée sur la médiane des temps complets présents toute l’année dans le secteur et la catégorie sociale du poste considéré.

Effectif équivalent temps plein l'année n-1 (EFFEQTP_1)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) de l'établissement au cours de l'année n-1.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

Le calcul des EQTP tient compte de la quotité de travail temps complet / temps partiel : les emplois à temps complet comptent directement pour leur nombre de jours dans l’année, sans tenir compte du nombre d’heures travaillées ; pour les temps partiels, le nombre d’heures travaillées est divisé par une référence horaire annuelle, basée sur la médiane des temps complets présents toute l’année dans le secteur et la catégorie sociale du poste considéré.

Caractère employeur de l’entreprise (EMPLOYEUR)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 non employeur
1 employeur

A partir du millésime 2018, cette variable a été modifiée pour prendre en compte les particuliers employeurs sans effectifs salariés en fin d'année

Caractère employeur de l'entreprise année n-1 (EMPLOYEUR_1)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 non employeur
1 employeur

A partir du millésime 2018, cette variable a été modifiée pour prendre en compte les particuliers employeurs sans effectifs salariés en fin d'année

État d’activité de l’entreprise au cours de la dernière semaine de décembre année N (ETAT)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 entreprise cessée avant le 25/12/N
1 entreprise active au moins un jour de la dernière semaine de décembre N

Caractère marchand de l'entreprise - année N (MARCHEN)

Liste des modalités

Liste des modalités
MA marchand
PR non marchand à caractère privé
PU non marchand à caractère public
HC hors champ

Domaine d'emploi de l'entreprise (NATURE)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Fonction publique d'Etat
2 Fonction publique Territoriale
3 Fonction publique Hospitalière
4 autre administration publique
5 personne morale/droit commercial
6 entreprise individuelle
7 Particulier employeur
8 organisme privé spécifique et groupement de droit privé
9 autre société privée

Nombre d'établissements actifs employeurs (NBETAEMP)

Nombre de missions salariées par l’entreprise d’intérim dans l’année N (postes annexes et non annexes) (NB_MISSION_INTERIM)

Dans le fichier établissements, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année par les intérimaires inscrits dans l'établissement.

Dans le fichier entreprises, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année reconstitué au niveau de l'entreprise.

Les agences d'intérim sont traitées de façon spécifique. D'une part, elles rémunèrent des effectifs permanents, qui font fonctionner les agences, et d'autre part, elles rétribuent les personnes sous contrat d'intérim. Les salariés permanents sont répertoriés dans l'effectif la dernière semaine de l'année alors que les intérimaires sont comptabilisés dans la variable spécifique et indépendante NB_MISSION_INTERIM qui comptabilise le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année

En revanche, les rémunérations des permanents et des intérimaires sont agrégées dans une seule et même variable.

Dans le cadre d'une analyse de ce secteur d'activité, il ne faudra pas oublier d'additionner l'effectif la dernière semaine de l'année et celui des intérimaires pour assurer la cohérence des effectifs avec les rémunérations.

Par définition, il est impossible de localiser les intérimaires, que ce soit en termes de lieu géographique ou en termes d'activité économique.

Nombre de missions salariées par l’entreprise d’intérim dans l’année N-1 (postes annexes et non annexes) (NB_MISSION_INTERIM_1)

Appartenance au champ public ou privé de l'entreprise (PUB_PRIV)

Liste des modalités

Liste des modalités
PUBLIC entreprise appartenant au champ du domaine public
PRIVE entreprise appartenant au champ du domaine privé

Région d'implantation de l'établissement siège (REGSIEGE)

Il s'agit de la région de l'établissement pour les 13 régions de métropole et 4 régions d'outre-mer. (Mayotte ne figure pas dans les données de ce millésime).

Rémunération brute (hors intérimaires) – année N (REMBRUTE)

Dans le fichier établissements, ce sont les rémunérations brutes des salariés de l'établissement, au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, ce sont les mêmes rémunérations reconstituées au niveau de l'entreprise.

Les rémunérations regroupent les salaires et les primes des salariés, avant toute déduction de cotisations obligatoires. Elles correspondent à la masse des rémunérations sur laquelle est calculée la CSG.

Pour les établissements abritant à la fois des agents de la fonction publique d'État et des salariés à statut 'privé', les rémunérations se cumulent selon les mêmes règles que pour l'effectif la dernière semaine de l'année N.

Pour faire le calcul d'une rémunération moyenne, il faut rapporter la rémunération aux effectifs EQTP. Les deux variables portent sur l'ensemble de l'année d'exercice, alors que l'effectif la dernière semaine de l'année N est l'effectif constaté à une date précise. La rémunération moyenne sera donc celle d'un salarié à temps plein.

Dans le cas des sociétés d'intérim, les rémunérations se rapportent aux salariés permanents et aux intérimaires.

Rémunération brute (hors intérimaires) – année N-1 (REMBRUTE_1)

Rémunération brute des intérimaires – année N (REMBRUTE_INTERIM)

Rémunération brute des intérimaires – année N-1 (REMBRUTE_INTERIM_1)

Liste des variables du fichier établissements de FLORES

Activité en A17 (A17)

A17 : niveau français intermédiaire entre les niveaux A 10 et A 38

Activité en A17 l'année n-1 (A17_1)

Activité en A38 (A38)

A38 : niveau international, intermédiaire entre sections et divisions

Activité en A38 l'année n-1 (A38_1)

Activité en A88 (A88)

A88 : divisions, niveau standard de l'arborescence de la NAF rév. 2

Activité en A88 l'année n-1 (A88_1)

Activité principale de l'établissement (NAF rév.2) (APET)

Activité principale de l'établissement (NAF rév.2) année N-1 (APET_1)

Appartenance de l'établissement au champ de l'artisanat (ARTISAN)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 Etablissement n'appartenant pas au champ de l'artisanat
1 Etablissement appartenant au champ de l'artisanat

Catégorie juridique de l'entreprise (4 positions) (CJ)

Attribuée en référence à la Nomenclature interadministrative des catégories juridiques.

Date de fin d'activité (DATOF)

Elle est sur 10 positions (jour/mois/année).

Date de début d'activité (DATON)

Elle est sur 10 positions (jour/mois/année).

Département et commune d'implantation de l'établissement (DC)

C'est un code à 5 positions.

Il est composé du code département et du code commune d'implantation de l'établissement

Département de l’établissement (DEP)

Effectif dernière semaine décembre année N (postes annexes et non annexes, hors intérimaires) (EFF3112)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par l'établissement, la dernière semaine de l'année n sur des postes annexes et non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Un poste est considéré comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en terme de rémunération et de volume de travail.

Dans le cas général, si la rémunération est supérieure à 3 SMIC mensuels, ou si la durée d'emploi dépasse 30 jours et 120 heures et que le rapport nombre d'heures/durée > 1,5, le poste est non annexe. Sinon le poste est considéré comme annexe.

Effectif dernière semaine décembre année N-1 (postes annexes et non annexes, hors intérimaires) (EFF3112_1)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par l'établissement, la dernière semaine de l'année n-1, sur des postes annexes et non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Un poste est considéré comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en terme de rémunération et de volume de travail.

Dans le cas général, si la rémunération est supérieure à 3 SMIC mensuels, ou si la durée d'emploi dépasse 30 jours et 120 heures et que le rapport nombre d'heures/durée > 1,5, le poste est non annexe. Sinon le poste est considéré comme annexe.

Effectif équivalent temps plein (EFFEQTP)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) de l'établissement au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

Le calcul des EQTP tient compte de la quotité de travail temps complet / temps partiel : les emplois à temps complet comptent directement pour leur nombre de jours dans l’année, sans tenir compte du nombre d’heures travaillées ; pour les temps partiels, le nombre d’heures travaillées est divisé par une référence horaire annuelle, basée sur la médiane des temps complets présents toute l’année dans le secteur et la catégorie sociale du poste considéré.

Effectif équivalent temps plein l'année n-1 (EFFEQTP_1)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) de l'établissement au cours de l'année n-1.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (EQTP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

Le calcul des EQTP tient compte de la quotité de travail temps complet / temps partiel : les emplois à temps complet comptent directement pour leur nombre de jours dans l’année, sans tenir compte du nombre d’heures travaillées ; pour les temps partiels, le nombre d’heures travaillées est divisé par une référence horaire annuelle, basée sur la médiane des temps complets présents toute l’année dans le secteur et la catégorie sociale du poste considéré.

Effectif dernière semaine décembre N hors établissement (postes annexes et non annexes, hors intérim.) (EFFHETAB)

Effectif dernière semaine décembre N-1 hors établissement (postes annexes et non annexes, hors intérim.) (EFFHETAB_1)

Caractère employeur de l’établissement (EMPLOYEUR)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 établissement non employeur
1 établissement employeur

A partir du millésime 2018, cette variable a été modifiée pour prendre en compte les particuliers employeurs sans effectifs salariés en fin d'année

Caractère employeur de l'établissement année n-1 (EMPLOYEUR_1)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 établissement non employeur
1 établissement employeur

A partir du millésime 2018, cette variable a été modifiée pour prendre en compte les particuliers employeurs sans effectifs salariés en fin d'année

État d’activité de l’établissement au cours de la dernière semaine de décembre année N (ETAT)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 établissement cessé avant le 25/12/N
1 établissement actif au moins un jour de la dernière semaine de décembre N

Caractère marchand de l’établissement – année N (MARCHET)

Liste des modalités

Liste des modalités
MA marchand
PR non marchand à caractère privé
PU non marchand à caractère public
HC hors champ

Domaine d'emploi de l'entreprise (NATURE)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Fonction publique d'Etat
2 Fonction publique Territoriale
3 Fonction publique Hospitalière
4 autre administration publique
5 personne morale/droit commercial
6 entreprise individuelle
7 Particulier employeur
8 organisme privé spécifique et groupement de droit privé
9 autre société privée

Nombre de missions salariées par l’entreprise d’intérim dans l’année N (postes annexes et non annexes) (NB_MISSION_INTERIM)

Dans le fichier établissements, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année par les intérimaires inscrits dans l'établissement.

Dans le fichier entreprises, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année reconstitué au niveau de l'entreprise.

Les agences d'intérim sont traitées de façon spécifique. D'une part, elles rémunèrent des effectifs permanents, qui font fonctionner les agences, et d'autre part, elles rétribuent les personnes sous contrat d'intérim. Les salariés permanents sont répertoriés dans l'effectif la dernière semaine de l'année alors que les intérimaires sont comptabilisés dans la variable spécifique et indépendante NB_MISSION_INTERIM qui comptabilise le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année

En revanche, les rémunérations des permanents et des intérimaires sont agrégées dans une seule et même variable.

Dans le cadre d'une analyse de ce secteur d'activité, il ne faudra pas oublier d'additionner l'effectif la dernière semaine de l'année et celui des intérimaires pour assurer la cohérence des effectifs avec les rémunérations.

Par définition, il est impossible de localiser les intérimaires, que ce soit en termes de lieu géographique ou en termes d'activité économique.

Nombre de missions salariées par l’entreprise d’intérim dans l’année N-1 (postes annexes et non annexes) (NB_MISSION_INTERIM_1)

Appartenance au champ public ou privé de l'entreprise (PUB_PRIV)

Liste des modalités

Liste des modalités
PUBLIC entreprise appartenant au champ du domaine public
PRIVE entreprise appartenant au champ du domaine privé

Région de l'établissement (REG)

Il s'agit de la région de l'établissement pour les 13 régions de métropole et 4 régions d'outre-mer. (Mayotte ne figure pas dans les données de ce millésime).

Rémunération brute (hors intérimaires) – année N (REMBRUTE)

Dans le fichier établissements, ce sont les rémunérations brutes des salariés de l'établissement, au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, ce sont les mêmes rémunérations reconstituées au niveau de l'entreprise.

Les rémunérations regroupent les salaires et les primes des salariés, avant toute déduction de cotisations obligatoires. Elles correspondent à la masse des rémunérations sur laquelle est calculée la CSG.

Pour les établissements abritant à la fois des agents de la fonction publique d'État et des salariés à statut 'privé', les rémunérations se cumulent selon les mêmes règles que pour l'effectif la dernière semaine de l'année N.

Pour faire le calcul d'une rémunération moyenne, il faut rapporter la rémunération aux effectifs EQTP. Les deux variables portent sur l'ensemble de l'année d'exercice, alors que l'effectif la dernière semaine de l'année N est l'effectif constaté à une date précise. La rémunération moyenne sera donc celle d'un salarié à temps plein.

Dans le cas des sociétés d'intérim, les rémunérations se rapportent aux salariés permanents et aux intérimaires.

Rémunération brute (hors intérimaires) – année N-1 (REMBRUTE_1)

Rémunération brute des intérimaires – année N (REMBRUTE_INTERIM)

Rémunération brute des intérimaires – année N-1 (REMBRUTE_INTERIM_1)

Caractère saisonnier de l’établissement  (SAISONAT)

Liste des modalités

Liste des modalités
P permanent
S saisonnier

Indicateur de siège social (SIEGE)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 établissement non siège
1 établissement siège

Sphère économique de l’établissement – année N (SPHERE)

Liste des modalités

Liste des modalités
presentielle établissement appartenant à la sphère présentielle
productive établissement appartenant à la sphère productive

Sphère économique de l’établissement – année N-1 (SPHERE_1)

Liste des modalités

Liste des modalités
presentielle établissement appartenant à la sphère présentielle
productive établissement appartenant à la sphère productive

Type de magasin (TYPE_MAG)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 petit magasin (< 300m²)
2 magasin ([300m² ; 400m²[)
3 grande surface ([400m² ; 2500m²[)
4 très grande surface (>= 2500m²)

Zone d'emploi de l'établissement (ZE)

A partir du millésime 2018, il ne s'agit plus des zones d'emploi 2010 mais des zones d'emploi 2020.

Liste des variables du fichier postes de FLORES

Activité en A88 de l'établissement (A88_ETAB)

Activité en A88 de l'établissement l'année n-1 (A88_ETAB_1)

Activité en A88 au niveau du poste (A88_POSTE)

Nombre de postes annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N (ANNEXE)

Dans le fichier "POSTES" de FLORES la variable NB_POS correspond au nombre de postes annexes et non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N). Cette variable est ventilée entre ANNEXE (nombre de postes annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N) et NON_ANNEXE (nombre de postes non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N).

Nombre de postes annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1 (ANNEXE_1)

Dans le fichier "POSTES" de FLORES la variable NB_POS correspond au nombre de postes annexes et non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1). Cette variable est ventilée entre ANNEXE (nombre de postes annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1) et NON_ANNEXE (nombre de postes non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1).

Catégorie socioprofessionnelle (6 postes) (CS)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Agriculteurs exploitants
2 Artisans, commerçants et chefs d'entreprises
3 Cadres et professions intellectuelles supérieures
4 Professions intermédiaires
5 Employés
6 Ouvriers

Département et commune de l’établissement (DC_ETAB)

C'est un code à 5 positions.

Il est composé du code département et du code commune d'implantation de l'établissement.

Département et commune au niveau poste (DC_POSTE)

C'est un code à 5 positions.

Il est composé du code département et du code commune au niveau poste. Il peut différer de DC_ETAB.

Département de l’établissement (DEP_ETAB)

C'est le code du département d'implantation de l'établissement.

Département au niveau poste (DEP_POSTE)

C'est le code du département d'implantation au niveau poste. Il peut différer de DEP_ETAB.

Domaine d'emploi de l'entreprise (NATURE_ETAB)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Fonction publique de l'Etat
2 Fonction publique Territoriale
3 Fonction publique Hospitalière
4 autre administration publique
5 personne morale/droit commercial
6 entreprise individuelle
7 Particulier employeur
8 organisme privé spécifique et groupement de droit privé
9 autre société privée

Nature de l'employeur (NATURE_POSTE)

Liste des modalités

Liste des modalités

Elle peut différer de NATURE_ETAB.

Nombre de postes annexes et non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N (NB_POS)

Un poste correspond au cumul des lignes " salarié " d'un même salarié dans un même établissement, que ces lignes correspondent à des périodes d'emploi distinctes (exemple : plusieurs emplois saisonniers) ou à des périodes d'emploi identiques (exemple : une ligne prime et une ligne salaire).

Un salarié ayant travaillé dans deux établissements différents au cours de l'année se retrouve dans deux postes différents.

Chaque poste est qualifié en poste non annexe ou en poste annexe.

Poste annexe ou non annexe

Un poste est considéré comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en termes de rémunération et de volume de travail.

Nombre de postes annexes et non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1 (NB_POS_1)

Un poste correspond au cumul des lignes " salarié " d'un même salarié dans un même établissement, que ces lignes correspondent à des périodes d'emploi distinctes (exemple : plusieurs emplois saisonniers) ou à des périodes d'emploi identiques (exemple : une ligne prime et une ligne salaire).

Un salarié ayant travaillé dans deux établissements différents au cours de l'année se retrouve dans deux postes différents.

Chaque poste est qualifié en poste non annexe ou en poste annexe.

Poste annexe ou non annexe

Un poste est considéré dans les DADS comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en termes de rémunération et de volume de travail.

Nombre de postes non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N (NON_ANNEXE)

Dans le fichier "POSTES" de FLORES la variable NB_POS correspond au nombre de postes annexes et non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N). Cette variable est ventilée entre NON_ANNEXE (nombre de postes non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N) et ANNEXE (nombre de postes annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N).

Nombre de postes non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1 (NON_ANNEXE_1)

Dans le fichier "POSTES" de FLORES la variable NB_POS correspond au nombre de postes annexes et non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1). Cette variable est ventilée entre NON_ANNEXE (nombre de postes non annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1) et ANNEXE (nombre de postes annexes (hors intérimaires) présents la dernière semaine de décembre année N-1).

Région de l'établissement (REG_ETAB)

Il s'agit de la région de l'établissement pour les 13 régions de métropole et 4 régions d'outre-mer. (Mayotte ne figure pas dans les données de ce millésime).

Région au niveau du poste (REG_POSTE)

Région au niveau poste. Elle peut différer de REG_ETAB.

SEXE (SEXE)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Homme
2 Femme

Type d'emploi (4 postes) (TYP_EMPLOI)

Liste des modalités

Liste des modalités
A Apprentis
E Aidés
O Ordinaires
S Stagiaires

Zone d'emploi de l'établissement (ZE_ETAB)

A partir du millésime 2018, il ne s'agit plus des zones d'emploi 2010 mais des zones d'emploi 2020.

Zone d’emploi au niveau poste (ZE_POSTE)

Il s'agit de la zone d’emploi au niveau poste. Elle peut différer de ZE_ETAB. A partir du millésime 2018, il ne s'agit plus des zones d'emploi 2010 mais des zones d'emploi 2020.

Conseils et précautions d’utilisation

Précautions :

- bien que l'on puisse réaliser des comptages d'entreprises (ou d'établissements) à partir de FLORES, ce dispositif n'a pas été conçu pour faire de la démographie d'entreprise au contraire du répertoire des entreprises et établissements.

- l'effectif au 31 décembre des fichiers Entreprises et Etablissements devrait être égal à la somme du nombre de postes du fichier Postes. Mais, en raison de déclarations regroupées sur un seul établissement (généralement au niveau de l'entreprise), des redressements sont opérés pour ventiler au mieux les effectifs, ce qui est impossible au niveau des postes.

- la localisation géographique des établissements est fournie jusqu’à la commune mais la maîtrise d'ouvrage ne les valide que jusqu’à la zone d'emploi. Toute utilisation à un niveau plus fin que ce dernier nécessite donc de faire preuve de précaution. Il en est de même pour le secteur d'activité des établissements qui est connu au niveau NAF 732, mais n'est validé par le producteur qu’au niveau A88.

Secret statistique

Les règles du secret statistique, pour un indicateur donné (effectif, rémunérations, ETP, etc.), sont les suivantes:

- aucune case de tableau ne doit concerner moins de 3 unités;

- aucune unité ne doit concourir à plus de 85% du résultat d'une case;

- aucune case de tableau ne doit comporter moins de 5 salariés.

Exception : les tableaux portant sur les variables d'effectifs au 31 décembre ne sont pas soumis au secret statistique lors du croisement de ces effectifs avec les niveaux géographiques (hormis les variables de localisation de l'établissement siège : DCSIEGE et REGSIEGE), les nomenclatures d'activité et certaines tranches d'effectifs salariés, à l'exclusion de toute autre variable.

Il n'y a pas de secret statistique concernant le dénombrement d'entreprises ou d'établissements.