Les perspectives financières du système de retraite et du niveau de vie des retraités à l'horizon 2070

Frédérique Nortier-Ribordy

Economie et Statistique / Economics and Statistics
Paru le :Paru le11/05/2023
Frédérique Nortier-Ribordy
Economie et Statistique / Economics and Statistics- Mai 2023

Résumé

Les perspectives d’évolution de la part des dépenses de retraite dans le PIB dépendent fortement des hypothèses de productivité pour le futur. Si la productivité du travail augmentait de 1.6 % par an en moyenne, le ratio dépenses de retraite/PIB serait stable ou en diminution à partir de 2032 et s’établirait en 2070 à 12.1 %, contre 14.7 % si elle n’augmentait que de 0.7 %. Cette stabilité ou même diminution de la part des dépenses de retraite peut sembler contre‑intui­tive au regard du vieillissement attendu de la population. Le recul de l’âge de départ à la retraite de 62 ans à 64 ans, du fait des réformes déjà votées, et la moindre augmentation des pensions relativement aux revenus d’activité viendraient en effet contrebalancer l’effet de ce vieillisse­ment. Le niveau de vie des retraités serait ainsi compris, en 2070, entre 75.5 % et 87.2 % du niveau de vie de l'ensemble de la population, alors que ces niveaux sont restés globalement équivalents depuis le début des années 2000.

Article (pdf, 2 Mo )

Nortier-Ribordy, F. (2023). Financial Outlook for the Pension System and the Standard of Living of Pensioners by 2070. Economie et Statistique / Economics and Statistics, 538, 89–105. doi: 10.24187/ecostat.2023.538.2094