Insee
Insee Flash Pays de la Loire · Mai 2022 · n° 121
Insee Flash Pays de la LoireChute du nombre de mariages d’un tiers en 2020, liée à la crise sanitaire

Valérie Deroin, Mathilde Paul (Insee)

En 2020, 8 150 mariages sont célébrés dans les Pays de la Loire, soit une baisse d’un tiers par rapport à 2019. De nombreux mariages sont annulés ou reportés en raison des confinements et des restrictions sanitaires dus à la pandémie de Covid-19. Le nombre de mariages chute dans tous les départements, mais les situations sont contrastées. Les personnes de moins de 25 ans et celles de 55 ans ou plus maintiennent davantage leur mariage en 2020 que les autres groupes d’âge. Dans la région, les mariages de personnes de même sexe baissent plus fortement que dans la plupart des autres régions et que dans la moyenne nationale.

Insee Flash Pays de la Loire
No 121
Paru le : Paru le 12/05/2022

8 150 mariages célébrés dans les Pays de la Loire en 2020

En 2020, 8 150 mariages sont célébrés dans les Pays de la Loire : ils représentent 5,3 % des mariages en France, comme en 2019. Les mesures prises pour lutter contre la propagation du virus de la Covid-19 ont une forte incidence sur le nombre de mariages célébrés.

Un tiers de mariages en moins en 2020

En 2020, dans les Pays de la Loire, le nombre de mariages célébrés diminue de 32,5 % par rapport à 2019, soit près de 4 000 mariages en moins. Cette baisse est proche de celle observée en France (– 31,2 % entre 2019 et 2020). Le nombre de mariages diminuait déjà les années précédentes (– 4,8 % en 2019 et – 1,9 % en 2018 dans la région), mais la chute est particulièrement forte en 2020. Les contraintes de déplacement et les risques liés à la propagation du virus conduisent à l’annulation ou au report des mariages (figure 1).

Après une légère augmentation du nombre de mariages en février 2020, le confinement national du 17 mars au 10 mai conduit à l’interdiction des célébrations sauf sur dérogation. Seuls 80 mariages sont célébrés dans la région sur cette période, contre 1 240 en 2019.

À partir du 11 mai, les célébrations sont possibles de nouveau. Leur reprise est toutefois très limitée jusqu’au 1ᵉʳ juin : la restriction des déplacements à 100 kilomètres, la limitation du nombre d’invités et les risques pour la santé incitent sans doute certains couples à annuler ou reporter leurs mariages. Dans la région, 60 mariages ont lieu du 11 mai au 1ᵉʳ juin 2020, contre 1 280 en 2019.

Le 2 juin, le risque épidémique diminue, les restrictions de déplacements et les limitations du nombre de convives sont levées. Les mariages reprennent progressivement. Cependant, ils sont moins nombreux à l’été 2020 (3 600 mariages entre juin et août 2020, contre 5 990 en 2019), et davantage célébrés en septembre et octobre (2 790 mariages en 2020, contre 2 430 en 2019). Ce décalage est sûrement à relier au temps d’organisation inhérent à l’événement (dépôt de dossiers en mairie, publication de bans, gestion de la cérémonie, etc.).

Les contraintes se poursuivent avec la deuxième vague de la pandémie et le confinement fin octobre : la tenue des mariages est autorisée, mais la limite du nombre d’invités peut décourager certains couples. Le nombre de mariages en novembre est plus élevé que pendant le premier confinement (290 mariages), mais plus faible qu’en 2019 (430 mariages). Malgré la mise en place d’un couvre-feu le 15 décembre, le nombre de mariages est plus élevé en décembre 2020 qu’en décembre 2019 (440 contre 360).

Figure 1Nombre de mariages dans les Pays de la Loire

Nombre de mariages dans les Pays de la Loire - Lecture : en juin 2020, 790 mariages sont célébrés dans les Pays de la Loire.
2018 2019 2020
Janvier 261 229 218
Février 288 291 479
Mars 486 406 224
Avril 746 793 36
Mai 1 538 1 151 70
Juin 2 211 2 480 793
Juillet 1 659 1 728 1 210
Août 1 746 1 778 1 598
Septembre 2 061 1 703 1 739
Octobre 786 728 1 048
Novembre 395 425 289
Décembre 506 361 443
  • Lecture : en juin 2020, 790 mariages sont célébrés dans les Pays de la Loire.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 1Nombre de mariages dans les Pays de la Loire

  • Lecture : en juin 2020, 790 mariages sont célébrés dans les Pays de la Loire.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Mayenne : quatrième plus forte baisse des départements français

Le nombre de mariages chute dans tous les départements de la région, à l’image de la moyenne régionale, mais certains territoires sont plus touchés que d’autres (figure 2).

Le nombre de mariages diminue davantage en Mayenne que dans le reste de la région : – 41,5 % (soit un recul de 970 mariages en 2019 à 570 en 2020). C’est la 4ᵉ plus forte baisse de tous les départements français. En France métropolitaine, seule la Meuse connaît une baisse plus élevée que la Mayenne. Par comparaison, dans des départements ruraux comme le Gers ou l’Allier où le nombre de mariages est proche de celui de la Mayenne, la diminution est moindre (– 20 %). Le département de la Mayenne est fortement touché par la seconde vague épidémique, notamment la ville de Laval, ce qui a pu réduire le nombre de mariages reportés en septembre 2020.

Dans la Sarthe et en Vendée, les baisses sont également plus marquées que les moyennes régionale et nationale (respectivement – 35,0 % et – 33,7 %). En 2020, 1 140 mariages sont célébrés dans la Sarthe et 1 500 en Vendée.

En Maine-et-Loire, la baisse est légèrement plus faible que la moyenne régionale (– 31,7 % soit 1 700 mariages) et comparable à la baisse nationale.

Enfin, en Loire-Atlantique, le nombre de mariages diminue de 29,6 % soit 1,6 point de moins qu’au niveau national : il passe de 4 600 en 2019 à 3 240 en 2020. Le département se classe dans le premier tiers des départements français pour lesquels la baisse a été la moins sensible (35ᵉ rang). Le plus grand nombre de mariages ligériens est célébré en Loire-Atlantique, en 2020 comme en 2019.

Figure 2Évolution 2019-2020 et nombre de mariages en 2020 par département

Évolution 2019-2020 et nombre de mariages en 2020 par département - Lecture : en 2020, 570 mariages sont célébrés en Mayenne, soit une baisse de 41,5 % sur un an. En Loire-Atlantique, 3 240 mariages sont célébrés en 2020, soit une baisse de 29,6 %.
Code département Département Évolution du nombre de mariages entre 2019 et 2020 (en %) Nombre de mariages célébrés en 2020
01 Ain -32,9 1 494
02 Aisne -39,8 1 112
03 Allier -31,3 715
04 Alpes-de-Haute-Provence -26,6 431
05 Hautes-Alpes -40,2 292
06 Alpes-Maritimes -30,5 2 913
07 Ardèche -35,7 791
08 Ardennes -37,0 537
09 Ariège -19,1 381
10 Aube -36,5 617
11 Aude -33,2 868
12 Aveyron -27,7 598
13 Bouches-du-Rhône -26,6 5 407
14 Calvados -34,1 1 592
15 Cantal -37,1 270
16 Charente -40,7 669
17 Charente-Maritime -33,9 1 578
18 Cher -29,5 630
19 Corrèze -32,1 466
2A Corse-du-Sud -36,8 369
2B Haute-Corse -40,7 376
21 Côte-d'Or -35,6 1 140
22 Côtes-d'Armor -35,9 1 224
23 Creuse -36,4 204
24 Dordogne -37,1 900
25 Doubs -32,2 1 248
26 Drôme -30,2 1 369
27 Eure -39,5 1 335
28 Eure-et-Loir -27,3 950
29 Finistère -28,4 1 900
30 Gard -29,3 1 957
31 Haute-Garonne -21,6 3 195
32 Gers -20,9 500
33 Gironde -31,0 3 884
34 Hérault -32,3 2 724
35 Ille-et-Vilaine -32,2 2 106
36 Indre -34,2 424
37 Indre-et-Loire -25,2 1 479
38 Isère -28,9 3 131
39 Jura -35,5 578
40 Landes -32,5 936
41 Loir-et-Cher -26,4 735
42 Loire -29,9 1 735
43 Haute-Loire -30,7 477
44 Loire-Atlantique -29,6 3 238
45 Loiret -29,0 1 539
46 Lot -28,8 398
47 Lot-et-Garonne -30,1 749
48 Lozère -34,5 148
49 Maine-et-Loire -31,7 1 702
50 Manche -35,9 1 048
51 Marne -41,5 1 034
52 Haute-Marne -36,6 328
53 Mayenne -41,5 567
54 Meurthe-et-Moselle -33,7 1 570
55 Meuse -44,8 362
56 Morbihan -28,5 1 781
57 Moselle -33,2 2 469
58 Nièvre -38,3 365
59 Nord -34,2 5 893
60 Oise -34,4 1 823
61 Orne -38,4 558
62 Pas-de-Calais -39,4 2 998
63 Puy-de-Dôme -33,2 1 337
64 Pyrénées-Atlantiques -29,1 1 489
65 Hautes-Pyrénées -19,9 503
66 Pyrénées-Orientales -26,2 1 145
67 Bas-Rhin -26,7 3 050
68 Haut-Rhin -27,9 1 997
69 Rhône -25,4 4 797
70 Haute-Saône -33,9 519
71 Saône-et-Loire -32,4 1 176
72 Sarthe -35,0 1 139
73 Savoie -31,9 1 031
74 Haute-Savoie -28,8 2 108
75 Paris -32,2 5 997
76 Seine-Maritime -37,1 2 732
77 Seine-et-Marne -32,1 3 310
78 Yvelines -25,7 3 443
79 Deux-Sèvres -34,4 699
80 Somme -36,5 1 117
81 Tarn -26,8 872
82 Tarn-et-Garonne -37,5 566
83 Var -27,3 3 056
84 Vaucluse -28,2 1 553
85 Vendée -33,7 1 501
86 Vienne -38,5 804
87 Haute-Vienne -27,7 772
88 Vosges -38,3 734
89 Yonne -38,6 721
90 Territoire de Belfort -35,3 317
91 Essonne -25,5 2 965
92 Hauts-de-Seine -24,8 4 112
93 Seine-Saint-Denis -31,9 3 666
94 Val-de-Marne -24,1 3 425
95 Val-d'Oise -29,4 3 085
971 Guadeloupe -27,5 757
972 Martinique -29,2 748
973 Guyane -42,8 350
974 La Réunion -34,0 1 921
976 Mayotte -45,9 260
  • Lecture : en 2020, 570 mariages sont célébrés en Mayenne, soit une baisse de 41,5 % sur un an. En Loire-Atlantique, 3 240 mariages sont célébrés en 2020, soit une baisse de 29,6 %.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 2Évolution 2019-2020 et nombre de mariages en 2020 par département

  • Lecture : en 2020, 570 mariages sont célébrés en Mayenne, soit une baisse de 41,5 % sur un an. En Loire-Atlantique, 3 240 mariages sont célébrés en 2020, soit une baisse de 29,6 %.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Les plus âgés et les plus jeunes maintiennent davantage leurs mariages

La baisse du nombre de mariés dans les Pays de la Loire est moins marquée pour les personnes de 55 ans ou plus et pour les moins de 25 ans que pour les autres groupes d’âge.

Le nombre de mariages baisse de 20,0 % pour les personnes de 55 ans ou plus entre 2019 et 2020 (figure 3), soit 12 points de moins que la moyenne régionale. Ces personnes veulent peut-être moins reporter leurs mariages du fait de leur âge.

Le nombre de mariés de moins de 25 ans dans les Pays de la Loire diminue de 24,8 % entre 2019 et 2020, soit 8 points de moins que la moyenne régionale. Les personnes de moins de 25 ans sont le seul groupe d’âge pour lequel la part des mariages à l’été 2020 est supérieure à celle de l’été 2019 : entre juin et septembre, elle passe de 42,6 % en 2019 à 44,4 % en 2020 (de 49,6 % en 2019 à 44,2 % en 2020 pour l’ensemble des mariages). Le choix de maintenir en 2020 leurs mariages par les plus jeunes est peut-être lié à des ressentis personnels sur l’importance de ces événements, ou encore à des besoins de stabiliser leurs situations administratives.

Figure 3Évolution du nombre de mariés par groupe d'âge entre 2019 et 2020 dans les Pays de la Loire

en %
Évolution du nombre de mariés par groupe d'âge entre 2019 et 2020 dans les Pays de la Loire (en %) - Lecture : le nombre de mariés de moins de 25 ans dans les Pays de la Loire diminue de 24,8 % entre 2019 et 2020.
Pays de la Loire
Moins de 25 ans -24,8
De 25 à 34 ans -33,6
De 35 à 44 ans -36,0
De 45 à 54 ans -33,7
55 ans ou plus -20,0
Ensemble -32,5
  • Note : les groupes d'âge sont construits à partir de l'âge exact des mariés à la date du mariage.
  • Lecture : le nombre de mariés de moins de 25 ans dans les Pays de la Loire diminue de 24,8 % entre 2019 et 2020.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 3Évolution du nombre de mariés par groupe d'âge entre 2019 et 2020 dans les Pays de la Loire

  • Note : les groupes d'âge sont construits à partir de l'âge exact des mariés à la date du mariage.
  • Lecture : le nombre de mariés de moins de 25 ans dans les Pays de la Loire diminue de 24,8 % entre 2019 et 2020.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Les mariages de personnes de même sexe plus particulièrement en baisse dans la région

Le nombre de mariages de personnes de même sexe célébrés dans les Pays de la Loire baisse davantage que l’ensemble des mariages de la région (– 33,5 % contre – 32,5 %), contrairement à la France où la baisse des mariages de personnes de même sexe est moins prononcée (– 26,7 % contre – 31,2 % pour l’ensemble des mariages). Cette baisse constitue la 3ᵉ plus forte baisse des régions françaises.

La Bretagne et la Bourgogne-Franche-Comté, dont le nombre de mariages célébrés en 2020 est comparable à celui des Pays de la Loire, connaissent pour autant une baisse du nombre de mariages de personnes de même sexe beaucoup moins marquée (respectivement – 18,2 % et – 16,4 %).

Publication rédigée par : Valérie Deroin, Mathilde Paul (Insee)

Sources

Les statistiques d’état civil sur les mariages sont issues d’une exploitation des informations transmises par les mairies à l’Insee. Le Code civil oblige en effet à déclarer tout événement relatif à l’état civil (naissances, mariages, décès, reconnaissances) à un officier d’état civil dans des délais prescrits.

Pour en savoir plus

Papon S., « Une chute historique du nombre de mariages en 2020 à la suite des restrictions sanitaires », Insee Focus n° 260, février 2022.

« Les statistiques sur les mariages en 2020 », Insee Résultats, février 2022.

Hamzaoui L., Hervy C., « Les Pays de la Loire, l’une des régions les moins touchées par la surmortalité en 2020 », Insee Flash Pays de la Loire n° 108, janvier 2021.