Projections de population pour la France – Méthodes et hypothèses

Élisabeth Algava et Nathalie Blanpain

Documents de travail
No 2021-05
Paru le : Paru le 29/11/2021
Élisabeth Algava et Nathalie Blanpain
Documents de travail  No 2021-05 - Novembre 2021

L’Insee a élaboré de nouvelles projections de population pour la France pour la période 2021-2070. Comme les précédentes publiées en 2016, ces projections portent sur la France dans son ensemble (France métropolitaine + 5 DOM).

Les nouvelles projections s’appuient sur les estimations de population par sexe et âge au 1er janvier 2021, publiées en mars 2021. Ces projections sont toujours réalisées par la méthode des composantes, c’est à dire à partir d’hypothèses sur les trois éléments conditionnant l’évolution de la population : fécondité, mortalité et migration. Quelques modifications méthodologiques ont été apportées dans la projection de chacun des flux. De plus, l’intégration des nouvelles données disponibles dans le calcul des tendances a conduit à faire de nouvelles hypothèses sur l’évolution de ces trois composantes. Ces tendances sont analysées hors effet de la pandémie depuis 2020. Des hypothèses particulières ont été faites pour 2021 et 2022.

Un ensemble de 30 scénarios a été établi, comprenant un scénario central, 26 variantes et 3 scénarios de travail. Les variantes permettent notamment d’analyser les effets d’un changement d’hypothèse sur les résultats projetés.

Les hypothèses centrales de fécondité et de mortalité ont été fortement révisées. La fécondité est moins élevée que dans le précédent exercice (indice conjoncturel de fécondité à 1,80 contre 1,95 précédemment). L’espérance de vie est réduite de 2,6 ans pour les hommes et de 3,0 ans pour les femmes en 2070 (87,5 ans d’espérance de vie à la naissance pour les hommes contre 90,1 ans dans l’exercice précédent et 90,0 ans pour les femmes contre 93,0 ans). Compte tenu de la très forte incertitude pensant sur cette hypothèse et des données récentes (un solde migratoire moyen de 73 000 de 2014 à 2017, dernière année où le solde est disponible), le niveau du solde migratoire a été maintenu à +70 000 comme dans la projection précédente.

Les résultats ont été publiés sous la forme d’un Insee Première et d’un Insee résultats : Au 1er janvier 2070, selon le scénario central de la projection la France compterait 68,1 millions d’habitants, soit 700 000 de plus qu’en 2021.

Le volume 1 du document de travail présente la méthode et les hypothèses retenues pour les projections de population 2021. Les choix se sont appuyés sur une consultation d’experts réalisée début 2021. Le volume 2 contient les documents utilisés pour cette consultation et l’intégralité des réponses des experts.