Insee
Insee Analyses Auvergne-Rhône-Alpes · Septembre 2021 · n° 131
Insee Analyses Auvergne-Rhône-AlpesAmplification des écarts de revenus : l’effet du travail frontalier

Hélène Decorme, Aline Labosse (Insee)

En 20 ans, les écarts de revenus fiscaux se sont accentués entre les communes d’Auvergne-Rhône-Alpes. L’essor du travail frontalier est le principal moteur de cet accroissement, avec l’installation de travailleurs aux revenus élevés dans les communes proches de la Suisse. Les métropoles, autrefois à l’origine des principales disparités, ont connu une augmentation plus faible de leurs revenus. Cependant, elles continuent à concentrer de très forts déséquilibres de revenus entre les communes qu’elles rassemblent. Dans les espaces peu et très peu denses, les revenus fiscaux sont plus faibles mais un rattrapage s’observe dans certains territoires. Par ailleurs, la redistribution liée au système socio-fiscal atténue les disparités en aidant particulièrement les plus bas revenus.

Insee Analyses Auvergne-Rhône-Alpes
No 131
Paru le : Paru le 30/09/2021

En 2017, le revenu fiscal moyen s’élève à 15 800 euros par habitant en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce revenu correspond à la somme des ressources déclarées par les contribuables sur leur déclaration de revenus (revenus d’activité, indemnités de chômage, pensions…), rapportée à la population de la région (sources). Il ne prend pas en compte le prélèvement des impôts directs ni le versement des prestations sociales. Ce revenu moyen par habitant est le troisième de France métropolitaine, loin derrière celui de l’Île-de-France (19 800 euros), mais proche de celui de Provence-Alpes-Côte d’Azur (16 100 euros). Ce classement s’explique à la fois par la présence de hautes rémunérations liées à une forte part des emplois métropolitains, par celle de leurs nombreux cadres dans les grandes agglomérations, ainsi que par celle des travailleurs frontaliers. Cependant, ce constat général masque des écarts de revenus entre les communes de la région.

Une hausse globale des revenus mais des trajectoires différentes selon les territoires

En 2017, les revenus fiscaux communaux moyens les plus élevés de la région se situent en Haute-Savoie, loin devant le Rhône, la Savoie et l’Ain. À l’opposé, ils sont plus faibles dans l’Allier, le Cantal, la Loire et la Haute-Loire. Entre 1999 et 2017, du fait des évolutions de la législation fiscale dans la déclaration des revenus et de l’inflation, les revenus fiscaux ont augmenté sur tout le territoire. Cependant, les rythmes de croissance divergent selon les départements. Dans les communes de Haute-Savoie, le revenu progresse très fortement, beaucoup plus que dans tous les autres départements. Dans l’Ain et la Savoie, mais également dans le Cantal et la Haute-Loire, sa croissance est plus importante que la moyenne régionale. À l’inverse, dans l’Allier et dans les départements abritant les métropoles, le rythme de croissance est plus faible que celui de la région (figure 1). Entre 1999 et 2017, ces évolutions n’ont pas été homogènes sur tout le territoire et ont accentué les inégalités dans la répartition spatiale des revenus entre les communes d’Auvergne-Rhône-Alpes. Afin de tenir également compte de la localisation de la population dans la région, cette dispersion des revenus est calculée à l’aide d’un indice synthétique, le coefficient de Theil (sources). Cet indice permet de comparer la répartition de la population et celle des revenus, et de mesurer l’inégalité de ces répartitions.

Figure 1Indice de revenu fiscal moyen en 2017 et son évolution par rapport à la moyenne régionale, entre 1999 et 2017, par département

Indice de revenu fiscal moyen en 2017 et son évolution par rapport à la moyenne régionale, entre 1999 et 2017, par département - Lecture : la Haute-Savoie a un indice de revenu fiscal 2017 égal à 129, soit un revenu supérieur de 29 % à celui de la moyenne régionale. Entre 1999 et 2017, son rythme de croissance a été de 15 points supérieur au rythme de la moyenne régionale.
Indice de revenu 1999 Indice de revenu 2017 Évolution de l’indice entre 1999-2017 (en point)
Ain 100,2 103,9 3,8
Allier 90,2 85,0 -5,3
Ardèche 87,1 87,7 0,7
Cantal 81,0 85,1 4,2
Drôme 91,2 90,9 -0,3
Isère 99,6 97,6 -2,0
Loire 91,6 85,2 -6,3
Haute-Loire 83,2 85,3 2,2
Puy-de-Dôme 96,4 92,8 -3,6
Rhône 110,7 105,7 -5,0
Savoie 101,3 104,3 3,0
Haute-Savoie 113,6 128,9 15,3
  • Lecture : la Haute-Savoie a un indice de revenu fiscal 2017 égal à 129, soit un revenu supérieur de 29 % à celui de la moyenne régionale. Entre 1999 et 2017, son rythme de croissance a été de 15 points supérieur au rythme de la moyenne régionale.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 1999 et 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

Figure 1Indice de revenu fiscal moyen en 2017 et son évolution par rapport à la moyenne régionale, entre 1999 et 2017, par département

  • Lecture : la Haute-Savoie a un indice de revenu fiscal 2017 égal à 129, soit un revenu supérieur de 29 % à celui de la moyenne régionale. Entre 1999 et 2017, son rythme de croissance a été de 15 points supérieur au rythme de la moyenne régionale.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 1999 et 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

En 20 ans, la distribution des revenus est devenue plus inégale entre les différentes communes de la région, mais ce déséquilibre n’est pas porté par les mêmes communes en 2017 qu’en 1999. En 2017, les communes de Haute-Savoie participent à plus de la moitié des écarts de revenus dans la région, contre un cinquième en 1999. En parallèle, la part des communes du Rhône concourant aux disparités de revenus est passée de 30 % à 5 %. Cette particularité régionale s’explique par la proximité de la Suisse et le développement du travail frontalier. Les hauts revenus frontaliers supplantent ceux des emplois métropolitains et amplifient l’inégale répartition des revenus fiscaux entre les communes. Enfin, en 2017, ce sont les communes de la Loire qui participent le plus aux disparités par la faiblesse de leurs revenus, alors qu’il s’agissait des communes de Haute-Loire 20 ans plus tôt.

Le développement du travail frontalier contribue fortement à l’hétérogénéité des revenus

La hausse des disparités a été tirée par les communes proches de la Suisse avec le doublement du nombre de travailleurs frontaliers en 20 ans. En 2017, les territoires aux plus hauts revenus sont les communautés de communes ou d’agglomération du Genevois, du Pays de Cruseilles, du Pays de Gex, d’Arve et Salève, de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc et des Quatre Rivières. Comparativement à la moyenne régionale, les habitants des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à proximité de la Suisse ont connu une croissance plus importante de leurs revenus fiscaux et ceux-ci sont maintenant parmi les plus élevés de la région, entre 30 % et 64 % supérieurs à la moyenne (figure 2). En 1999, les plus hauts revenus se trouvaient dans la Vallée du Garon dans le sud-ouest lyonnais, le Val Vanoise, le Grand Annecy, le Grésivaudan et les Vallons du Lyonnais. Leurs revenus n’étaient que de 20 % à 25 % supérieurs à la moyenne régionale. Entre 1999 et 2017, leurs indices de revenu (sources) n’ont augmenté que de 2 à 11 points, contre 25 à 39 points pour les EPCI proches de la Suisse. Mieux rémunérés et de plus en plus nombreux, les travailleurs frontaliers ont fait croître, plus qu’ailleurs, les revenus des zones dans lesquelles ils se sont installés. La mise en place d’accords favorisant la libre circulation des personnes, en particulier celui de 2002 facilitant les conditions de travail des citoyens de l’Union européenne en Suisse, a marqué l’essor du travail transfrontalier. En 2007, la fin des quotas limitant le nombre d’autorisations a conduit à une totale mobilité géographique et professionnelle. Les communes du pôle métropolitain du Genevois français contribuent ainsi à 30 % des écarts de revenus de la région, contre 5 % en 1999.

Figure 2Indice de revenu fiscal moyen par habitant en 2017, par établissement public de coopération intercommunale (EPCI)

Indice de revenu fiscal moyen par habitant en 2017, par établissement public de coopération intercommunale (EPCI) - Lecture : dans de nombreux EPCI proches de la Suisse, le revenu moyen par habitant est plus de 30 % supérieur à celui de la moyenne régionale. Dans les EPCI des Monts d’Ardèche, le revenu moyen par habitant est plus faible que la moyenne, jusqu’à plus de 25 % inférieur.
Code EPCI Libellé EPCI Indice de revenu fiscal moyen par habitant (base 100 Auvergne-Rhône-Alpes)
200000172 CC Faucigny-Glières 116,3
200011773 CA Annemasse-les Voirons-Agglomération 123,0
200016905 CC du Pays de Lamastre 72,1
200018166 CC Le Grésivaudan 125,6
200023299 CC Coeur de Tarentaise 107,9
200023372 CC de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc 146,5
200029999 CC Rives de l'Ain - Pays du Cerdon 88,3
200030658 CC du Trièves 90,2
200033116 CC Cluses-Arve et Montagnes 103,1
200034098 CC des Montagnes du Giffre 117,7
200034882 CC Pays du Mont-Blanc 122,7
200035202 CC Charlieu-Belmont 88,3
200035731 CA Roannais Agglomération 88,6
200039808 CC des Gorges de l'Ardèche 87,4
200039824 CC Ardèche des Sources et Volcans 74,9
200039832 CC Pays des Vans en Cévennes 82,7
200040111 CC Coeur de Chartreuse 90,9
200040350 CC Bugey Sud 88,7
200040459 CA Montélimar Agglomération 93,8
200040491 CC Porte de Drômardèche 80,6
200040509 CC du Crestois et de Pays de Saillans Cœur de Drôme 87,8
200040566 CA de l'Ouest Rhodanien 84,2
200040574 CC Beaujolais Pierres Dorées 119,3
200040590 CA Villefranche Beaujolais Saône 89,5
200040657 CC de la Matheysine 89,3
200040681 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 102,7
200040715 Métropole Grenoble-Alpes-Métropole 98,1
200040798 CC Val Vanoise 132,0
200041010 CC Coeur de Savoie 100,0
200041366 CC Rhône Crussol 105,8
200041465 CC Val Eyrieux 82,1
200042497 CC Dombes Saône Vallée 112,0
200042901 CC Drôme Sud Provence 93,4
200042935 CA Haut - Bugey Agglomération 89,6
200046977 Métropole de Lyon 105,5
200059392 CC Bièvre Isère 87,3
200065886 CA Loire Forez Agglomération 90,5
200065894 CC de Forez-Est 90,2
200066587 CC des Monts du Lyonnais 84,3
200066637 CC Hautes Terres Communauté 79,7
200066660 CC Saint-Flour Communauté 79,1
200066678 CC de la Châtaigneraie Cantalienne 77,9
200066793 CA du Grand Annecy 132,5
200067551 CA Thonon Agglomération 136,2
200067627 CC Billom Communauté 93,2
200067767 CC du Royans-Vercors 83,2
200067817 CC Saône-Beaujolais 90,3
200068229 CC des Baronnies en Drôme Provençale 85,9
200068542 CC Les Balcons du Dauphiné 95,5
200068567 CC Les Vals du Dauphiné 88,4
200068674 CA Grand Lac 117,1
200068781 CA Valence Romans Agglo 92,0
200068997 CA Arlysère 97,8
200069110 CA du Grand Chambéry 101,5
200069169 CC Dômes Sancy Artense 79,9
200069177 CC Mond'Arverne Communauté 110,1
200069193 CC de la Dombes 98,5
200070118 CC Val de Saône Centre 98,2
200070340 CC Haute-Maurienne Vanoise 99,4
200070407 CA Pays d'Issoire 87,0
200070431 CC Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 90,7
200070464 CC Coeur de Maurienne Arvan 103,7
200070555 CC de la Veyle 92,8
200070712 CC Thiers Dore et Montagne 79,4
200070753 CA Riom Limagne et Volcans 101,2
200070761 CC Ambert Livradois Forez 85,2
200070852 CC Usses et Rhône 119,7
200071082 CA Montluçon Communauté 85,7
200071140 CA Moulins Communauté 86,6
200071199 CC Plaine Limagne 81,2
200071215 CC Chavanon Combrailles et Volcans 77,3
200071363 CA Vichy Communauté 92,4
200071371 CC Bresse et Saône 92,4
200071389 CC Saint-Pourçain Sioule Limagne 80,5
200071405 CC Ardèche Rhône Coiron 83,8
200071413 CA Privas Centre Ardèche 86,0
200071470 CC Entr'Allier Besbre et Loire 75,9
200071496 CC du Bocage Bourbonnais 76,2
200071512 CC Commentry Montmarault Néris Communauté 82,6
200071751 CA du Bassin de Bourg-en-Bresse 93,0
200071967 CC Pays d'Évian Vallée d'Abondance 131,3
200072007 CC de la Montagne d'Ardèche 65,6
200072015 CA Annonay Rhône Agglo 90,9
200072080 CC du Pays de Saint-Éloy 70,4
200072098 CC Combrailles Sioule et Morge 89,8
200073096 CA Arche Agglo 91,5
200073245 CC du Bassin d'Aubenas 90,7
200073393 CC des Rives du Haut-Allier 76,2
200073401 CC Mézenc-Loire-Meygal 79,5
200073419 CA du Puy-en-Velay 87,3
200073427 CC Marches du Velay-Rochebaron 91,0
200077014 CA Vienne Condrieu 99,6
200085728 CC de Brioude Sud Auvergne 84,4
200085751 CC d'Entre Bièvre et Rhône 86,3
240100610 CC de la Côtière à Montluel 95,2
240100750 CA du Pays de Gex 150,9
240100800 CC de Miribel et du Plateau 116,5
240100883 CC de la Plaine de l'Ain 95,9
240100891 CC du Pays Bellegardien (CCPB) 99,1
240300491 CC du Pays de Lapalisse 76,2
240300558 CC du Pays de Tronçais 78,2
240300566 CC du Val de Cher 84,3
240300657 CC du Pays d'Huriel 78,9
240700302 CC du Pays Beaume-Drobie 79,1
240700617 CC Val de Ligne 74,6
240700716 CC du Val d'Ay 80,7
240700815 CC Berg et Coiron 79,6
240700864 CC du Rhône aux Gorges de l'Ardèche 88,6
241500230 CA du Bassin d'Aurillac 95,5
241500255 CC du Pays Gentiane 77,8
241500271 CC du Pays de Mauriac 83,7
241501055 CC Sumène - Artense 78,2
241501089 CC Cère et Goul en Carladès 85,8
241501139 CC du Pays de Salers 76,3
242600252 CC du Val de Drôme 91,7
242600492 CC Dieulefit-Bourdeaux 92,6
242600534 CC du Diois 83,0
243800604 CA Porte de l'Isère (C.A.P.I) 86,7
243800745 CC de l'Oisans 98,5
243800935 CC Lyon Saint Exupéry en Dauphiné 87,4
243800984 CA du Pays Voironnais 105,7
243801024 CC du Massif du Vercors 112,4
243801073 CC de Bièvre Est 91,4
243801255 CC des Collines du Nord Dauphiné 107,2
244200614 CC des Vals d'Aix et Isable 78,5
244200622 CC des Monts du Pilat 91,6
244200630 CC du Pays entre Loire et Rhône 79,7
244200770 Saint-Etienne Métropole 81,8
244200820 CC du Pays d'Urfé 73,0
244200895 CC du Pilat Rhodanien 97,7
244300307 CC du Pays de Montfaucon 80,9
244301016 CC des Sucs 84,6
244301099 CC Auzon Communauté 80,9
244301107 CC du Haut-Lignon 85,4
244301123 CC des Pays de Cayres et de Pradelles 70,7
244301131 CC Loire et Semène 88,4
246300701 Clermont Auvergne Métropole 95,9
246300966 CC du Massif du Sancy 89,5
246301097 CC Entre Dore et Allier 87,3
246900575 CC de l'Est Lyonnais (CCEL) 121,6
246900625 CC du Pays de l'Arbresle (CCPA) 113,9
246900724 CC des Vallons du Lyonnais (CCVL) 123,0
246900740 CC du Pays Mornantais (COPAMO) 113,7
246900757 CC de la Vallée du Garon (CCVG) 136,2
246900765 CC du Pays de l'Ozon 119,9
247300015 CC des Vallées d'Aigueblanche 103,4
247300254 CC de Haute-Tarentaise 116,8
247300262 CC de Yenne 97,4
247300361 CC du Canton de la Chambre 95,5
247300452 CC Maurienne Galibier 95,6
247300528 CC Val Guiers 90,3
247300668 CC du Lac d'Aiguebelette (CCLA) 108,6
247300676 CC Porte de Maurienne 81,3
247300817 CC Les Versants d'Aime 112,6
247400047 CC de la Vallée Verte 124,7
247400112 CC du Pays de Cruseilles 152,3
247400567 CC Fier et Usses 124,7
247400583 CC Arve et Salève 146,9
247400617 CC des Vallées de Thônes 119,6
247400666 CC des Quatre Rivières 136,2
247400682 CC du Haut-Chablais 117,0
247400690 CC du Genevois 164,3
247400724 CC du Pays Rochois 131,3
247400740 CC Rumilly Terre de Savoie 100,2
247400773 CC des Sources du Lac d'Annecy 105,1
  • Lecture : dans de nombreux EPCI proches de la Suisse, le revenu moyen par habitant est plus de 30 % supérieur à celui de la moyenne régionale. Dans les EPCI des Monts d’Ardèche, le revenu moyen par habitant est plus faible que la moyenne, jusqu’à plus de 25 % inférieur.
  • Sources : Insee, Recensement de la population 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

Figure 2Indice de revenu fiscal moyen par habitant en 2017, par établissement public de coopération intercommunale (EPCI)

  • Lecture : dans de nombreux EPCI proches de la Suisse, le revenu moyen par habitant est plus de 30 % supérieur à celui de la moyenne régionale. Dans les EPCI des Monts d’Ardèche, le revenu moyen par habitant est plus faible que la moyenne, jusqu’à plus de 25 % inférieur.
  • Sources : Insee, Recensement de la population 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

Le développement du travail frontalier a également creusé les écarts de revenus entre les différents EPCI de la Haute-Savoie. Les revenus des EPCI frontaliers, proches de l’agglomération de Genève, ont augmenté plus fortement que ceux des autres EPCI du département. Toutefois, deux EPCI relativement proches de la Suisse, Haut–Bugey agglomération et Cluses-Arve et Montagnes, ont connu une évolution de leurs revenus beaucoup plus faible comparé aux territoires environnants. Ceux-ci abritent la Vallée de l’Arve et le bassin d’Oyonnax, deux territoires industriels ayant connu d’importantes difficultés économiques. Les frontaliers y sont moins nombreux, avec des zones éloignées des accès avec la Suisse du fait du relief, notamment pour le Haut-Bugey. Dans les EPCI alpins (Val Vanoise, Haute-Tarentaise, Versants d’Aime par exemple), le revenu fiscal est élevé et sa croissance est supérieure à la moyenne. Ces territoires bénéficient du tourisme de montagne avec ses nombreuses stations de ski et d’un taux de chômage très faible. Les étudiants, aux ressources souvent peu élevées, y sont également peu nombreux.

À l’intérieur des métropoles, de forts contrastes de revenus entre les communes

Entre 1999 et 2017, la participation des métropoles aux écarts de revenus dans la région a diminué, passant de 22 % à 10 %. Cette contribution a été suppléée par les disparités provoquées par la progression du travail frontalier, mais aussi atténuée par le rapprochement vers la moyenne régionale des revenus de la Métropole de Lyon. En effet, dans les quatre métropoles de la région, les revenus ont augmenté, mais plus modérément que la moyenne régionale. Elles sont même parmi les dix EPCI de la région où le rythme de croissance des revenus a été le plus faible sur la période. L’essor des fonctions métropolitaines (décision, conception, gestion et intermédiation), qui concentrent beaucoup de cadres, est contrebalancé par la pauvreté de certains quartiers, ainsi que par la présence de pôles universitaires où les étudiants ont peu ou pas de revenus.

Si 41 % des disparités communales de revenus de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont dues à des déséquilibres entre les EPCI, 59 % se retrouvent à l’intérieur des EPCI. Les métropoles illustrent particulièrement bien l’inégalité des revenus à l’intérieur même des intercommunalités. Les contrastes de revenus entre les communes des quatre métropoles sont peu liées à des différences de revenus entre métropoles. Ce sont les communes les composant qui présentent une forte hétérogénéité. Les métropoles abritent aussi bien des populations très aisées que des populations en grande précarité. En ne considérant que les métropoles, 90 % des disparités communales s’expliquent par l’inégale répartition des revenus en leur sein, les écarts de revenus entre les métropoles n’intervenant qu’à hauteur de 10 %. Dans chacune d’elles, l’effet de la périurbanisation et la présence de quartiers prioritaires de la politique de la ville dans certaines communes façonnent le paysage des déséquilibres communaux à l’intérieur des métropoles (pour en savoir plus). En effet, les migrations résidentielles concernent davantage les catégories sociales favorisées ; ainsi des ménages plutôt aisés vont s’installer en périphérie des grands pôles, augmentant les revenus des communes d’accueil. À l’inverse, d’autres concentrant les quartiers prioritaires de la ville ont des revenus beaucoup plus faibles. Cette tendance de concentration aux deux extrémités de l’échelle des rémunérations s’amplifie depuis 20 ans. Dans les métropoles, les communes ayant un revenu moyen élevé en 2017 ont vu celui-ci augmenter plus vite que la moyenne de la métropole. À l’inverse, les communes ayant les plus faibles revenus ont souvent connu une hausse inférieure à la moyenne.

Autour des métropoles (hormis Saint-Étienne où les territoires sont homogènes avec de plus faibles revenus), les revenus sont au-dessus de la moyenne régionale mais loin derrière ceux des EPCI frontaliers (plutôt entre 10 % et 25 % supérieurs à la moyenne). Entre 1999 et 2017, leurs revenus sont restés stables par rapport à la moyenne régionale ou ont légèrement augmenté.

Des revenus plus faibles à l’ouest de la région mais un rattrapage dans les territoires très peu denses

Si les revenus des EPCI proches des métropoles profitent de la présence de grands pôles d’emplois et de l’effet de périurbanisation, les territoires plus ruraux ont des revenus fiscaux plus faibles. Dans les départements de l’Allier, de l’Ardèche, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, seuls trois EPCI, proches de Clermont Auvergne Métropole ou de l’agglomération de Valence, ont un revenu fiscal supérieur à la moyenne régionale. En 2017, les territoires aux plus faibles revenus (inférieurs à 12 000 euros) se situent vers les Monts d’Ardèche et dans le quart nord-ouest de la région. Néanmoins, parmi les 20 EPCI aux plus faibles revenus moyens, seuls quatre contribuent fortement aux déséquilibres par la faiblesse de leur revenu. En effet, les EPCI avec de faibles revenus et peu d’habitants pèsent moins sur les déséquilibres que les EPCI très peuplés avec un revenu par habitant plus proche de la moyenne. Ainsi, Saint-Étienne Métropole, suivie des EPCI Porte de Drômardèche et Porte de l’Isère, sont les intercommunalités qui accroissent le plus les disparités de par leurs bas revenus. Ensuite, des EPCI du Puy-de-Dôme (comme Thiers Dore et Montagne ou le Pays de Saint-Éloy) et de l’Allier (tel Entr’Allier Besbre et Loire) contribuent également fortement aux inégalités. Dans ces territoires, la proportion des jeunes de 18 à 24 ans non insérés sur le marché de l’emploi est élevée (entre 28 et 30 % contre 19 % au niveau régional), tout comme la part de l’industrie et/ou de l’agriculture dans l’emploi, aux rémunérations plus faibles.

Cependant, on constate un rattrapage de certains territoires très peu denses, en particulier dans le quart sud-ouest de la région. Dans plusieurs EPCI du Cantal, de la Haute-Loire et du sud du Puy-de-Dôme, les revenus ont progressé à un rythme plus soutenu que celui de la moyenne régionale (figure 3). Dans les communes très peu denses, l’indice de revenu fiscal progresse de 10 points, contre + 5 points dans les communes peu denses, + 2 points dans les communes de densité intermédiaire et – 7 points dans les communes denses. Sur la période, le revenu moyen des communes très peu denses a ainsi augmenté 1,5 fois plus que celui des communes densément peuplées. Enfin, alors que 26 EPCI avaient un revenu un quart inférieur à la moyenne en 1999, ils ne sont plus que 9 en 2017. En revanche, dans ces espaces peu et très peu denses, la hausse des revenus fiscaux est surtout soutenue par l’arrivée de nouveaux habitants aux profils différents, ainsi que par la mutation de l’emploi. Elle n’est pas nécessairement due à une augmentation des revenus des personnes déjà installées depuis longtemps dans ces communes. Les communes peu denses ont une croissance démographique similaire à celle de la région, mais reposant principalement sur le solde migratoire. L’arrivée de nouveaux ménages vient dynamiser ces zones rurales et renouvelle leur population, particulièrement dans les communes rurales sous influence d’un pôle (pour en savoir plus). Ces communes offrent une qualité de vie favorable et un accès plus facile à la propriété, tout en restant suffisamment proches des pôles d’emplois pour permettre les navettes domicile-travail. L’urbanisation de communes faiblement peuplées autour des grands pôles, avec l’arrivée de ménages plus aisés, a ainsi contribué à la hausse des revenus dans ces territoires. La croissance du revenu moyen des communes des couronnes a été 1,3 fois plus importante que celle des pôles. En outre, la part des agriculteurs a baissé plus fortement qu’ailleurs et les arrivants dans les territoires ruraux sont plus souvent actifs que les habitants sur place. L’arrivée de retraités, aux revenus parfois supérieurs à ceux de la population déjà sur place, a également contribué à faire augmenter le revenu moyen.

Figure 3Évolution de l’indice de revenu fiscal moyen par habitant, par EPCI entre 1999 et 2017

Évolution de l’indice de revenu fiscal moyen par habitant, par EPCI entre 1999 et 2017 - Lecture : en Haute-Savoie et dans le quart sud-ouest de la région, les revenus fiscaux moyens par habitant ont progressé à un rythme plus soutenu que ceux de la moyenne régionale. Dans les quatre métropoles, les revenus ont augmenté moins fortement que la moyenne, avec une croissance parmi les plus faibles de la région.
Code EPCI Libellé EPCI Évolution de l’indice du revenu fiscal moyen comparé à la moyenne régionale entre 1999 et 2017 (en point)
200000172 CC Faucigny-Glières 7,4
200011773 CA Annemasse-les Voirons-Agglomération 10,1
200016905 CC du Pays de Lamastre 6,5
200018166 CC Le Grésivaudan 4,5
200023299 CC Coeur de Tarentaise -0,5
200023372 CC de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc 30,3
200029999 CC Rives de l'Ain - Pays du Cerdon -6,1
200030658 CC du Trièves 4,5
200033116 CC Cluses-Arve et Montagnes -13,7
200034098 CC des Montagnes du Giffre 14,7
200034882 CC Pays du Mont-Blanc 14,5
200035202 CC Charlieu-Belmont 0,9
200035731 CA Roannais Agglomération -7,4
200039808 CC des Gorges de l'Ardèche -2,1
200039824 CC Ardèche des Sources et Volcans 2,5
200039832 CC Pays des Vans en Cévennes 6,6
200040111 CC Coeur de Chartreuse 5,1
200040350 CC Bugey Sud -3,5
200040459 CA Montélimar Agglomération -2,7
200040491 CC Porte de Drômardèche -3,2
200040509 CC du Crestois et de Pays de Saillans Coeur de Drôme 2,4
200040566 CA de l'Ouest Rhodanien -2,8
200040574 CC Beaujolais Pierres Dorées 3,2
200040590 CA Villefranche Beaujolais Saône -2,5
200040657 CC de la Matheysine 3,5
200040681 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 10,4
200040715 Métropole Grenoble-Alpes-Métropole -6,7
200040798 CC Val Vanoise 7,8
200041010 CC Coeur de Savoie 5,7
200041366 CC Rhône Crussol 0,0
200041465 CC Val Eyrieux -2,2
200042497 CC Dombes Saône Vallée 3,3
200042901 CC Drôme Sud Provence 2,1
200042935 CA Haut - Bugey Agglomération -13,5
200046977 Métropole de Lyon -7,7
200059392 CC Bièvre Isère -0,3
200065886 CA Loire Forez Agglomération 0,2
200065894 CC de Forez-Est -2,5
200066587 CC des Monts du Lyonnais 6,7
200066637 CC Hautes Terres Communauté 7,2
200066660 CC Saint-Flour Communauté 6,7
200066678 CC de la Châtaigneraie Cantalienne 10,2
200066793 CA du Grand Annecy 9,3
200067551 CA Thonon Agglomération 23,0
200067627 CC Billom Communauté 4,7
200067767 CC du Royans-Vercors 3,7
200067817 CC Saône-Beaujolais 3,1
200068229 CC des Baronnies en Drôme Provençale 0,6
200068542 CC Les Balcons du Dauphiné 0,9
200068567 CC Les Vals du Dauphiné -3,9
200068674 CA Grand Lac 8,3
200068781 CA Valence Romans Agglo -1,5
200068997 CA Arlysère 3,2
200069110 CA du Grand Chambéry -2,7
200069169 CC Dômes Sancy Artense 9,0
200069177 CC Mond'Arverne Communauté 5,8
200069193 CC de la Dombes 3,3
200070118 CC Val de Saône Centre 0,4
200070340 CC Haute-Maurienne Vanoise 9,4
200070407 CA Pays d'Issoire -3,3
200070431 CC Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté 4,7
200070464 CC Coeur de Maurienne Arvan 3,9
200070555 CC de la Veyle -2,7
200070712 CC Thiers Dore et Montagne -4,8
200070753 CA Riom Limagne et Volcans -1,4
200070761 CC Ambert Livradois Forez 4,8
200070852 CC Usses et Rhône 26,3
200071082 CA Montluçon Communauté -10,0
200071140 CA Moulins Communauté -8,8
200071199 CC Plaine Limagne 0,5
200071215 CC Chavanon Combrailles et Volcans 7,8
200071363 CA Vichy Communauté -5,4
200071371 CC Bresse et Saône 1,0
200071389 CC Saint-Pourçain Sioule Limagne -0,2
200071405 CC Ardèche Rhône Coiron -0,7
200071413 CA Privas Centre Ardèche -3,2
200071470 CC Entr'Allier Besbre et Loire -2,0
200071496 CC du Bocage Bourbonnais 0,7
200071512 CC Commentry Montmarault Néris Communauté -3,1
200071751 CA du Bassin de Bourg-en-Bresse -6,2
200071967 CC Pays d'Évian Vallée d'Abondance 25,6
200072007 CC de la Montagne d'Ardèche 13,5
200072015 CA Annonay Rhône Agglo -3,3
200072080 CC du Pays de Saint-Éloy -2,2
200072098 CC Combrailles Sioule et Morge 4,4
200073096 CA Arche Agglo 2,5
200073245 CC du Bassin d'Aubenas -2,5
200073393 CC des Rives du Haut-Allier 6,4
200073401 CC Mézenc-Loire-Meygal 9,7
200073419 CA du Puy-en-Velay -0,9
200073427 CC Marches du Velay-Rochebaron 5,5
200077014 CA Vienne Condrieu 1,4
200085728 CC de Brioude Sud Auvergne 0,1
200085751 CC d'Entre Bièvre et Rhône -3,3
240100610 CC de la Côtière à Montluel -0,8
240100750 CA du Pays de Gex 38,6
240100800 CC de Miribel et du Plateau 6,5
240100883 CC de la Plaine de l'Ain -0,9
240100891 CC du Pays Bellegardien (CCPB) 5,3
240300491 CC du Pays de Lapalisse 1,7
240300558 CC du Pays de Tronçais -3,3
240300566 CC du Val de Cher -3,6
240300657 CC du Pays d'Huriel -0,6
240700302 CC du Pays Beaume-Drobie 6,0
240700617 CC Val de Ligne 4,1
240700716 CC du Val d'Ay 6,1
240700815 CC Berg et Coiron 9,4
240700864 CC du Rhône aux Gorges de l'Ardèche 5,4
241500230 CA du Bassin d'Aurillac -1,7
241500255 CC du Pays Gentiane 4,9
241500271 CC du Pays de Mauriac 2,8
241501055 CC Sumène - Artense 3,9
241501089 CC Cère et Goul en Carladès 8,2
241501139 CC du Pays de Salers 10,1
242600252 CC du Val de Drôme 5,4
242600492 CC Dieulefit-Bourdeaux 5,1
242600534 CC du Diois 2,0
243800604 CA Porte de l'Isère (C.A.P.I) -2,5
243800745 CC de l'Oisans 4,9
243800935 CC Lyon Saint Exupéry en Dauphiné 5,1
243800984 CA du Pays Voironnais 3,1
243801024 CC du Massif du Vercors 5,6
243801073 CC de Bièvre Est 2,9
243801255 CC des Collines du Nord Dauphiné 5,7
244200614 CC des Vals d'Aix et Isable 5,4
244200622 CC des Monts du Pilat 3,5
244200630 CC du Pays entre Loire et Rhône 0,7
244200770 Saint-Etienne Métropole -10,3
244200820 CC du Pays d'Urfé 6,0
244200895 CC du Pilat Rhodanien 5,7
244300307 CC du Pays de Montfaucon 3,9
244301016 CC des Sucs 3,0
244301099 CC Auzon Communauté -1,3
244301107 CC du Haut-Lignon 12,0
244301123 CC des Pays de Cayres et de Pradelles 10,4
244301131 CC Loire et Semène -5,2
246300701 Clermont Auvergne Métropole -9,7
246300966 CC du Massif du Sancy 6,9
246301097 CC Entre Dore et Allier -1,4
246900575 CC de l'Est Lyonnais (CCEL) 7,6
246900625 CC du Pays de l'Arbresle (CCPA) 8,7
246900724 CC des Vallons du Lyonnais (CCVL) 1,8
246900740 CC du Pays Mornantais (COPAMO) 7,8
246900757 CC de la Vallée du Garon (CCVG) 10,7
246900765 CC du Pays de l'Ozon 4,4
247300015 CC des Vallées d'Aigueblanche -0,2
247300254 CC de Haute-Tarentaise 7,8
247300262 CC de Yenne 13,2
247300361 CC du Canton de la Chambre 2,6
247300452 CC Maurienne Galibier 3,9
247300528 CC Val Guiers -1,1
247300668 CC du Lac d'Aiguebelette (CCLA) 13,8
247300676 CC Porte de Maurienne 3,5
247300817 CC Les Versants d'Aime 9,1
247400047 CC de la Vallée Verte 29,7
247400112 CC du Pays de Cruseilles 38,2
247400567 CC Fier et Usses 19,5
247400583 CC Arve et Salève 28,8
247400617 CC des Vallées de Thônes 10,2
247400666 CC des Quatre Rivières 25,6
247400682 CC du Haut-Chablais 14,4
247400690 CC du Genevois 39,0
247400724 CC du Pays Rochois 25,2
247400740 CC Rumilly Terre de Savoie 5,7
247400773 CC des Sources du Lac d'Annecy 7,1
  • Lecture : en Haute-Savoie et dans le quart sud-ouest de la région, les revenus fiscaux moyens par habitant ont progressé à un rythme plus soutenu que ceux de la moyenne régionale. Dans les quatre métropoles, les revenus ont augmenté moins fortement que la moyenne, avec une croissance parmi les plus faibles de la région.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 1999 et 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

Figure 3Évolution de l’indice de revenu fiscal moyen par habitant, par EPCI entre 1999 et 2017

  • Lecture : en Haute-Savoie et dans le quart sud-ouest de la région, les revenus fiscaux moyens par habitant ont progressé à un rythme plus soutenu que ceux de la moyenne régionale. Dans les quatre métropoles, les revenus ont augmenté moins fortement que la moyenne, avec une croissance parmi les plus faibles de la région.
  • Sources : Insee, Recensements de la population 1999 et 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

Néanmoins, malgré cette hausse globale des revenus, la plupart des EPCI à l’ouest de la région restent en dessous de la moyenne régionale et contribuent aux déséquilibres par la faiblesse de leurs revenus. Au final, ce sont les départements de la Loire (avec le poids prépondérant de Saint-Étienne) et de l’Allier (qui a moins profité du rattrapage) qui participent le plus à ces écarts.

La redistribution atténue les inégalités de revenus

Le revenu fiscal ne prend en compte que ce qui est déclaré et non l’impact du système socio-redistributif. La redistribution est le dispositif par lequel des prélèvements effectués sur les revenus des ménages, sous la forme d’impôts directs, participent au financement des prestations sociales (aides au logement, RSA, minimum vieillesse, allocations familiales…). Cette redistribution diminue les disparités. Elle réduit davantage les inégalités dans les territoires plus touchés par la pauvreté en rapprochant les plus faibles revenus initiaux de la moyenne. Ainsi, les 10 % des habitants les plus modestes ont un revenu fiscal moyen de 11 000 euros, contre un revenu disponible après redistribution de 12 700 euros. Ce sont ainsi les EPCI à l’ouest de la région qui bénéficient le plus de ce transfert de ressources (figure 4).

Figure 4Disparité de revenu fiscal et de revenu disponible, par établissement public de coopération intercommunale (EPCI), en 2017

Disparité de revenu fiscal et de revenu disponible, par établissement public de coopération intercommunale (EPCI), en 2017 - Lecture : dans l’Allier, les revenus fiscaux sont fortement inférieurs à la moyenne tandis que les revenus disponibles après redistribution en sont plus proches.
Code EPCI Libellé EPCI Écart du revenu fiscal moyen par habitant par rapport à la moyenne régionale
200000172 CC Faucigny-Glières 4,3
200011773 CA Annemasse-les Voirons-Agglomération 27,8
200016905 CC du Pays de Lamastre -3,6
200018166 CC Le Grésivaudan 38,7
200023299 CC Coeur de Tarentaise 0,4
200023372 CC de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc 15,4
200029999 CC Rives de l'Ain - Pays du Cerdon -1,3
200030658 CC du Trièves -0,6
200033116 CC Cluses-Arve et Montagnes 0,3
200034098 CC des Montagnes du Giffre 2,3
200034882 CC Pays du Mont-Blanc 13,4
200035202 CC Charlieu-Belmont -2,1
200035731 CA Roannais Agglomération -8,6
200039808 CC des Gorges de l'Ardèche -1,6
200039824 CC Ardèche des Sources et Volcans -4,2
200039832 CC Pays des Vans en Cévennes -1,8
200040111 CC Coeur de Chartreuse -0,9
200040350 CC Bugey Sud -2,8
200040459 CA Montélimar Agglomération -1,6
200040491 CC Porte de Drômardèche -11,9
200040509 CC du Crestois et de Pays de Saillans Coeur de Drôme -1,5
200040566 CA de l'Ouest Rhodanien -8,4
200040574 CC Beaujolais Pierres Dorées 11,6
200040590 CA Villefranche Beaujolais Saône -5,2
200040657 CC de la Matheysine -1,4
200040681 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 0,0
200040715 Métropole Grenoble-Alpes-Métropole -1,0
200040798 CC Val Vanoise 5,3
200041010 CC Coeur de Savoie 0,0
200041366 CC Rhône Crussol 0,7
200041465 CC Val Eyrieux -2,7
200042497 CC Dombes Saône Vallée 3,3
200042901 CC Drôme Sud Provence -1,2
200042935 CA Haut - Bugey Agglomération -4,5
200046977 Métropole de Lyon 26,1
200059392 CC Bièvre Isère -5,8
200065886 CA Loire Forez Agglomération -6,5
200065894 CC de Forez-Est -3,9
200066587 CC des Monts du Lyonnais -5,8
200066637 CC Hautes Terres Communauté -3,2
200066660 CC Saint-Flour Communauté -7,0
200066678 CC de la Châtaigneraie Cantalienne -7,1
200066793 CA du Grand Annecy 121,2
200067551 CA Thonon Agglomération 64,6
200067627 CC Billom Communauté -0,8
200067767 CC du Royans-Vercors -1,8
200067817 CC Saône-Beaujolais -2,7
200068229 CC des Baronnies en Drôme Provençale -2,8
200068542 CC Les Balcons du Dauphiné -1,0
200068567 CC Les Vals du Dauphiné -5,6
200068674 CA Grand Lac 13,1
200068781 CA Valence Romans Agglo -9,2
200068997 CA Arlysère -0,2
200069110 CA du Grand Chambéry 0,2
200069169 CC Dômes Sancy Artense -3,3
200069177 CC Mond'Arverne Communauté 2,5
200069193 CC de la Dombes -0,1
200070118 CC Val de Saône Centre 0,0
200070340 CC Haute-Maurienne Vanoise 0,0
200070407 CA Pays d'Issoire -6,3
200070431 CC Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté -2,5
200070464 CC Coeur de Maurienne Arvan 0,1
200070555 CC de la Veyle -0,7
200070712 CC Thiers Dore et Montagne -10,8
200070753 CA Riom Limagne et Volcans 0,1
200070761 CC Ambert Livradois Forez -4,0
200070852 CC Usses et Rhône 4,7
200071082 CA Montluçon Communauté -8,4
200071140 CA Moulins Communauté -7,6
200071199 CC Plaine Limagne -5,0
200071215 CC Chavanon Combrailles et Volcans -4,5
200071363 CA Vichy Communauté -3,0
200071371 CC Bresse et Saône -0,9
200071389 CC Saint-Pourçain Sioule Limagne -8,7
200071405 CC Ardèche Rhône Coiron -3,9
200071413 CA Privas Centre Ardèche -5,6
200071470 CC Entr'Allier Besbre et Loire -9,9
200071496 CC du Bocage Bourbonnais -5,4
200071512 CC Commentry Montmarault Néris Communauté -5,3
200071751 CA du Bassin de Bourg-en-Bresse -4,2
200071967 CC Pays d'Évian Vallée d'Abondance 22,9
200072007 CC de la Montagne d'Ardèche -4,2
200072015 CA Annonay Rhône Agglo -2,6
200072080 CC du Pays de Saint-Éloy -9,9
200072098 CC Combrailles Sioule et Morge -1,3
200073096 CA Arche Agglo -2,7
200073245 CC du Bassin d'Aubenas -2,3
200073393 CC des Rives du Haut-Allier -6,6
200073401 CC Mézenc-Loire-Meygal -3,2
200073419 CA du Puy-en-Velay -8,8
200073427 CC Marches du Velay-Rochebaron -1,6
200077014 CA Vienne Condrieu 0,0
200085728 CC de Brioude Sud Auvergne -2,7
200085751 CC d'Entre Bièvre et Rhône -8,4
240100610 CC de la Côtière à Montluel -0,4
240100750 CA du Pays de Gex 133,9
240100800 CC de Miribel et du Plateau 3,9
240100883 CC de la Plaine de l'Ain -0,8
240100891 CC du Pays Bellegardien (CCPB) 0,0
240300491 CC du Pays de Lapalisse -3,3
240300558 CC du Pays de Tronçais -2,4
240300566 CC du Val de Cher -0,9
240300657 CC du Pays d'Huriel -2,3
240700302 CC du Pays Beaume-Drobie -2,6
240700617 CC Val de Ligne -2,7
240700716 CC du Val d'Ay -1,5
240700815 CC Berg et Coiron -2,2
240700864 CC du Rhône aux Gorges de l'Ardèche -1,6
241500230 CA du Bassin d'Aurillac -0,7
241500255 CC du Pays Gentiane -2,3
241500271 CC du Pays de Mauriac -1,2
241501055 CC Sumène - Artense -2,7
241501089 CC Cère et Goul en Carladès -0,7
241501139 CC du Pays de Salers -3,3
242600252 CC du Val de Drôme -1,4
242600492 CC Dieulefit-Bourdeaux -0,3
242600534 CC du Diois -2,2
243800604 CA Porte de l'Isère (C.A.P.I) -12,4
243800745 CC de l'Oisans 0,0
243800935 CC Lyon Saint Exupéry en Dauphiné -2,9
243800984 CA du Pays Voironnais 1,8
243801024 CC du Massif du Vercors 1,1
243801073 CC de Bièvre Est -1,1
243801255 CC des Collines du Nord Dauphiné 0,8
244200614 CC des Vals d'Aix et Isable -1,9
244200622 CC des Monts du Pilat -0,7
244200630 CC du Pays entre Loire et Rhône -3,9
244200770 Saint-Etienne Métropole -90,2
244200820 CC du Pays d'Urfé -2,6
244200895 CC du Pilat Rhodanien -0,1
244300307 CC du Pays de Montfaucon -2,0
244301016 CC des Sucs -2,8
244301099 CC Auzon Communauté -2,3
244301107 CC du Haut-Lignon -1,1
244301123 CC des Pays de Cayres et de Pradelles -3,1
244301131 CC Loire et Semène -1,8
246300701 Clermont Auvergne Métropole -3,1
246300966 CC du Massif du Sancy -0,7
246301097 CC Entre Dore et Allier -2,0
246900575 CC de l'Est Lyonnais (CCEL) 11,1
246900625 CC du Pays de l'Arbresle (CCPA) 4,4
246900724 CC des Vallons du Lyonnais (CCVL) 9,2
246900740 CC du Pays Mornantais (COPAMO) 3,2
246900757 CC de la Vallée du Garon (CCVG) 22,8
246900765 CC du Pays de l'Ozon 6,1
247300015 CC des Vallées d'Aigueblanche 0,1
247300254 CC de Haute-Tarentaise 2,7
247300262 CC de Yenne 0,0
247300361 CC du Canton de la Chambre -0,1
247300452 CC Maurienne Galibier -0,1
247300528 CC Val Guiers -0,8
247300668 CC du Lac d'Aiguebelette (CCLA) 0,3
247300676 CC Porte de Maurienne -1,6
247300817 CC Les Versants d'Aime 0,9
247400047 CC de la Vallée Verte 2,8
247400112 CC du Pays de Cruseilles 23,0
247400567 CC Fier et Usses 5,4
247400583 CC Arve et Salève 24,0
247400617 CC des Vallées de Thônes 4,2
247400666 CC des Quatre Rivières 14,2
247400682 CC du Haut-Chablais 2,2
247400690 CC du Genevois 98,4
247400724 CC du Pays Rochois 15,6
247400740 CC Rumilly Terre de Savoie 0,0
247400773 CC des Sources du Lac d'Annecy 0,2
  • Lecture : dans l’Allier, les revenus fiscaux sont fortement inférieurs à la moyenne tandis que les revenus disponibles après redistribution en sont plus proches.
  • Sources : Insee, Recensement de la population 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

Figure 4Disparité de revenu fiscal et de revenu disponible, par établissement public de coopération intercommunale (EPCI), en 2017

  • Lecture : dans l’Allier, les revenus fiscaux sont fortement inférieurs à la moyenne tandis que les revenus disponibles après redistribution en sont plus proches.
  • Sources : Insee, Recensement de la population 2017 ; DGFIP, base communale IRPP

De l’autre côté de l’échelle des revenus, les 10 % les plus aisés ont un revenu fiscal moyen de 19 400 euros contre 19 600 euros de revenu disponible. Certains hauts revenus frontaliers sont peu concernés par le processus de redistribution. En effet, les travailleurs du canton de Genève, imposés en Suisse à la source, déclarent leurs revenus en France ; mais il n’y a pas de « double imposition », celle-ci étant éliminée côté français. En contrepartie, la Suisse verse une compensation financière à la France à hauteur de 3,5 % de la masse salariale brute des travailleurs frontaliers. Ainsi, le revenu disponible des habitants autour de la Suisse est mécaniquement moins affecté par l’impôt prélevé en France. En comparant uniquement les communes aux revenus les plus élevés, celles du pôle métropolitain du Genevois ont un revenu disponible supérieur au revenu fiscal, alors que c’est l’inverse pour les autres communes aux hauts revenus. Par exemple, dans la communauté de communes du Pays de Cruseilles, le revenu disponible moyen par habitant est de 25 100 euros contre 24 000 euros pour le revenu fiscal, soit 1 100 euros de plus, alors que dans la Vallée du Garon, le revenu disponible est de 20 800 euros, contre 21 500 euros pour le revenu fiscal, soit 700 euros de moins.

Publication rédigée par : Hélène Decorme, Aline Labosse (Insee)

Sources

Le revenu fiscal provient des déclarations des particuliers aux services fiscaux, permettant d’établir l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPP – DGFiP). Les données étant seulement disponibles au niveau communal, seules les disparités de revenus entre communes, et non entre individus, sont prises en compte.

Le revenu moyen est calculé en rapportant la somme des revenus fiscaux à la population. Au cours de la période étudiée (1999-2017), les déclarations de revenus ont fait l’objet de nombreuses modifications législatives et réglementaires. L’impact de ces modifications ne pouvant pas être estimé, les comparaisons sont établies à partir de l’indice de revenu moyen, exprimé à chaque date en base 100 pour la région.

Les disparités de revenus sont mesurées avec l’indice de Theil, pondéré par le nombre d’habitants. Son niveau n’est pas directement interprétable, mais son évolution reflète la dynamique des disparités. Par son calcul, la contribution aux inégalités d’une commune est liée à son poids démographique. L’indice de Theil est décomposable de façon additive et permet de former des groupes d’observations. Cette décomposition permet de rendre compte de la contribution de chacun des sous-groupes aux disparités observées sur l’ensemble de la région.

Définitions

Le revenu fiscal correspond à la somme des ressources déclarées par les contribuables sur la déclaration des revenus, avant déductions et abattements accordés par la législation fiscale. Il comprend ainsi les revenus d’activité salariée et indépendante, les pensions d’invalidité et les retraites (hors minimum vieillesse), les pensions alimentaires reçues (déduction faite des pensions versées), certains revenus du patrimoine ainsi que les revenus sociaux imposables : indemnités de maladie et de chômage (hors RSA).

Le revenu disponible est le revenu à la disposition du ménage pour consommer et épargner. Il comprend les revenus d’activité, les retraites et pensions, les revenus du patrimoine, les revenus financiers et les prestations sociales reçues. À ces ressources, quatre impôts directs sont déduits : l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation, la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Pour en savoir plus