La situation du commerce en 2020Tendances 2021

Nadège Pradines, Bertrand Froc, Pascal Levy, Philippe Pottier, Arnaud Rousset, Clément Cohen et Arthur Cazaubiel sous la direction de Corinne Darmaillacq (division Commerce, Insee)

Documents de travail
No E2021/01
Paru le : Paru le 01/07/2021
Nadège Pradines, Bertrand Froc, Pascal Levy, Philippe Pottier, Arnaud Rousset, Clément Cohen et Arthur Cazaubiel sous la direction de Corinne Darmaillacq (division Commerce, Insee)
Documents de travail  No E2021/01 - Juillet 2021

En 2020, en France, les ventes plongent dans le commerce non alimentaire en magasin, et le commerce et la réparation d’automobiles sous l’effet de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Ces secteurs ont été particulièrement touchés par les fermetures administratives, les confinements et les couvre-feux. Dans le commerce de gros, les ventes se replient dans quasiment tous les secteurs. À l’inverse, les ventes du commerce alimentaire en magasin rebondissent. L’activité accélère dans le commerce hors magasin, avec le développement de la vente en ligne. En 2020, l’emploi salarié du commerce fléchit de 1,0 %, mais il résiste mieux que dans le tertiaire marchand hors intérim (- 2,4 %).

Au premier trimestre 2021, le volume des ventes dépasserait son niveau du premier trimestre 2019 dans tous les secteurs commerciaux.