La Seine-Saint-Denis : entre dynamisme économique et difficultés sociales persistantes - Une analyse territoriale en quatre thèmes

Frédéric Bertaux, Joseph Chevrot, Issam Khelladi, Laure Omont, Odile Wolber (Insee)

Avec 1,6 million d’habitants, la Seine-Saint-Denis est un département en constante évolution. Avec une population jeune et cosmopolite et une économie majoritairement tertiarisée, elle bénéficie d’un dynamisme démographique et économique soutenu, mais souffre de fragilités sociales persistantes. Le taux de chômage y est élevé, et la pauvreté prégnante. L’inadéquation entre profil des emplois et niveau de qualification des résidents contribue à l’intensité des navettes domicile-travail.

En outre, le département connaît de forts contrastes intra-territoriaux. Cinq zones sont identifiées :

- la zone de Saint-Denis et Saint-Ouen, l’un des principaux pôles tertiaires métropolitains d’Île-de-France ;

- la zone de Montreuil à Pantin, engagée dans une forte dynamique de gentrification ;

- la zone de l’EPT Grand Paris Grand Est, plutôt résidentielle ;

- la zone d’influence aéroportuaire marquée par la proximité de l’aéroport de Roissy-en-France ;

- la zone « Nord et Centre », avec deux pôles d’emplois majeurs, Bobigny et Le Bourget, mais aussi des populations défavorisées.

Avec le Grand Paris Express, les projets urbains de renouvellement et d’aménagement en vue des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, les transformations de ce département se poursuivent, l’enjeu principal étant la réduction des inégalités avec le reste de la région.

Insee Dossier Ile-de-France
No 6
Paru le : Paru le 21/01/2021
Frédéric Bertaux, Joseph Chevrot, Issam Khelladi, Laure Omont, Odile Wolber (Insee)
Insee Dossier Ile-de-France  No 6 - Janvier 2021