Les grandes transformations du marché du travail en France depuis le début des années 1960

Olivier Marchand et Claude Minni

Economie et Statistique / Economics and Statistics
Paru le : Paru le 18/12/2019
Olivier Marchand et Claude Minni
Economie et Statistique / Economics and Statistics - décembre 2019
Consulter

Résumé

Cet article se propose de retracer les grandes évolutions du marché du travail français depuis le début des années 1960. Sur toute la période, la population active a constamment progressé, principalement du fait de la démographie (baby-boom). Elle s’est aussi féminisée, elle est devenue plus qualifiée, et la vie active s’est réduite à ses deux extrémités. Du côté de l’emploi, trois facteurs éclairent les évolutions des cinquante dernières années : la mondialisation des économies, l’irruption des TIC et le développement de l’automatisation, et enfin la montée des services, en particulier financiers. De leur côté, les politiques d’emploi ont visé à « enrichir la croissance en emploi ». La confrontation entre offre et demande de travail s’est traduite, à partir de la rupture de 1974, par une envolée du chômage et une diversification croissante des situations d’emploi. La multiplication des contrats courts, voire très courts, et des situations intermédiaires entre salariat et non-salariat témoignent d’une sensible précarisation des emplois occupés.

Article (pdf, 1 Mo)

Compléments en ligne (pdf, 662 Ko)

Citation: Marchand, O. & Minni, C. (2019). The Major Transformations of the French Labour Market Since the Early 1960s. Economie et Statistique / Economics and Statistics, 510-511-512, 89–107. https://doi.org/10.24187/ecostat.2019.510t.1989