Effets de la parentalité le long de la distribution des salaires : le rôle des incitations financières

Pierre Pora et Lionel Wilner

Documents de travail
No G2019/08
Paru le : Paru le 10/10/2019
Pierre Pora et Lionel Wilner
Documents de travail  No G2019/08 - octobre 2019
Consulter

Nous relions les pertes de revenu salarial consécutives à l’arrivée d’un enfant pour les femmes à leur position dans la distribution de salaire horaire avant cette naissance. En mobilisant des données administratives françaises couvrant la période 2005-2015, nous montrons que ces pertes de revenu salarial s’atténuent nettement le long de la distribution. Au contraire, les pertes de salaire horaire sont relativement homogènes. Les mères dont les salaires horaires sont les plus bas avant la naissance interrompent leur carrière ou réduisent leurs heures de travail bien plus fréquemment que les autres. L’ampleur de ces décisions d’offre de travail est strictement monotone le long de la distribution de salaire horaire. Ce fait stylisé souligne le rôle des incitations financières à l’activité pour les mères, et suggère que les pertes de revenu salarial dues aux naissances découlent de décisions fondées sur les gains économiques de la spécialisation au sein des ménages, plutôt que de préférences différentes entre femmes et hommes, ou de normes de genre.