Recensement de la population en Guadeloupe : 394 110 habitants au 1er janvier 2016

Baptiste Raimbaud

Au 1er janvier 2016, la Guadeloupe compte 394 110 habitants, soit 10 525 de moins qu’en 2011. Avec la Martinique, ce sont les deux seules régions de France à perdre des habitants. Cette baisse de la population s’explique surtout par un solde apparent des entrées sorties négatif qui n’est pas compensé par le solde naturel pourtant positif. Les populations de Petit-Bourg et de Baie-Mahault continuent à augmenter, mais à un rythme moindre par rapport aux dix dernières années.

Baptiste Raimbaud
Insee Flash Guadeloupe  No 107 - décembre 2018

En 2016, 394 110 personnes résident en Guadeloupe, ce qui en fait la quatrième région la moins peuplée de France devant la Martinique, la Corse et la Guyane. Elle concentre 0,6 % de la population de France (hors Mayotte).

La population continue de décroître

La Guadeloupe a perdu 10 525 habitants par rapport à 2011 alors qu’elle en avait gagné 3 899 entre 2006 et 2011. Les naissances restent le principal apport de population même si le solde naturel entre 2011 et 2016 est inférieur à celui de la période 2006-2011. Les départs restent importants  : pour chaque habitant gagné grâce au solde naturel, deux sont perdus du fait des migrations.

Depuis 2011, la population guadeloupéenne diminue de 0,5 % chaque année. Durant cette période, la population en Martinique baisse à un rythme plus soutenu (- 0,8 % par an), ce qui fait des deux régions antillaises les seules de France à s’être dépeuplées. La Guyane, avec une croissance démographique de + 2,5 % par an, est la région la plus dynamique, bien au-delà des régions métropolitaines dont les évolutions varient entre + 0,0 % pour la Bourgogne-Franche-Comté et + 1,1 % pour la Corse.

A Petit-Bourg et Baie-Mahault, la croissance de population reste forte

En 10 ans les populations de Petit-Bourg et Baie-Mahault croissent annuellement de 1,0 %, soit 300 habitants supplémentaires chaque année pour chacune. Ce sont les plus fortes progressions. Cependant, le rythme de croissance a nettement diminué : + 0,4 % entre 2011 et 2016, alors qu'il atteignait + 1,6 % à Baie-Mahault et + 2,3 % à Petit-Bourg entre 2006 et 2011.

À l’inverse, à Basse-Terre, la population a diminué de 260 habitants par an depuis 10 ans, la décroissance s’accélérant ces dernières années (– 1,8 % entre 2006 et 2011, – 2,7 % entre 2011 et 2016). C’est aussi le cas aux Abymes. La population avait légèrement diminué entre 2006 et 2011. Depuis 2011, la commune perd en moyenne 1 000 habitants par an (– 1,8 %).

Figure 1Les Abymes et Basse-Terre perdent beaucoup de population.Évolution de la population entre 2006 et 2016

Les Abymes et Basse-Terre perdent beaucoup de population.
Evolution 2006/2016 Taux d'evolution 2006/2016
Les Abymes -5793 -1,01
Anse-Bertrand -173 -0,37
Baie-Mahault 2962 1,01
Baillif -277 -0,46
Basse-Terre -2608 -2,25
Bouillante -358 -0,49
Capesterre-Belle-Eau -687 -0,36
Capesterre-de-Marie-Galante -159 -0,47
Gourbeyre -220 -0,28
La Désirade -130 -0,85
Deshaies -159 -0,38
Grand-Bourg -622 -1,15
Le Gosier -704 -0,26
Goyave -49 -0,06
Lamentin 949 0,59
Morne-à-l'Eau 585 0,34
Le Moule 1408 0,65
Petit-Bourg 3058 1,36
Petit-Canal 14 0,02
Pointe-à-Pitre -1506 -0,89
Pointe-Noire -990 -1,48
Port-Louis 291 0,52
Saint-Claude -213 -0,2
Saint-François -329 -0,25
Saint-Louis -361 -1,35
Sainte-Anne 1172 0,5
Sainte-Rose -521 -0,26
Terre-de-Bas 23 0,22
Terre-de-Haut -272 -1,59
Trois-Rivieres -654 -0,76
Vieux-Fort 105 0,58
Vieux-Habitants -408 -0,54
  • Source : recensements de la population 2006, 2011 et 2016.

Figure 1Les Abymes et Basse-Terre perdent beaucoup de population.Évolution de la population entre 2006 et 2016

  • Source : recensements de la population 2006, 2011 et 2016.

Figure 2La Guadeloupe perd 0,5 % de population chaque annéePopulation municipale et taux d’accroissement annuel entre 2011 et 2016

La Guadeloupe perd 0,5 % de population chaque année
Population municipale au 1er janvier 2016 Population municipale au 1er janvier 2011 Évolution 2011-2016 Taux d'évolution annuel moyen 2011/2016 (en %)
Guadeloupe 394 110 404 635 -10 525 -0,5
CA du Nord Grande Terre 58 267 57 773 494 0,2
Anse-Bertrand 4 578 4 910 -332 -1,4
Morne-à-l'Eau 17 288 16 767 521 0,6
Le Moule 22 435 22 533 -98 -0,1
Petit-Canal 8 194 8 022 172 0,4
Port-Louis 5 772 5 541 231 0,8
CA La Riviera du Levant 65 471 67 592 -2 121 -0,6
La Désirade 1 465 1 554 -89 -1,2
Le Gosier 26 666 26 739 -73 -0,1
Saint-François 13 095 14 953 -1 858 -2,6
Sainte-Anne 24 245 24 346 -101 -0,1
CA Cap Excellence 101 163 105 575 -4 412 -0,9
Les Abymes 54 260 59 311 -5 051 -1,8
Baie-Mahault 30 868 30 201 667 0,4
Pointe-à-Pitre 16 035 16 063 -28 0,0
CA du Nord Basse-Terre 78 179 79 078 -899 -0,2
Deshaies 4 128 4 356 -228 -1,1
Goyave 7 526 8 309 -783 -2,0
Lamentin 16 687 15 486 1 201 1,5
Petit-Bourg 24 211 23 729 482 0,4
Pointe-Noire 6 159 6 957 -798 -2,4
Sainte-Rose 19 468 20 241 -773 -0,8
CA Grand Sud Caraïbe 80 163 83 213 -3 050 -0,7
Baillif 5 809 5 094 715 2,7
Basse-Terre 10 226 11 730 -1 504 -2,7
Bouillante 7 153 7 513 -360 -1,0
Capesterre-Belle-Eau 18 923 19 448 -525 -0,5
Gourbeyre 7 813 7 855 -42 -0,1
Saint-Claude 10 289 10 505 -216 -0,4
Terre-de-Bas 1 053 1 102 -49 -0,9
Terre-de-Haut 1 566 1 780 -214 -2,5
Trois-Rivieres 8 210 8 735 -525 -1,2
Vieux-Fort 1 854 1 834 20 0,2
Vieux-Habitants 7 267 7 617 -350 -0,9
CC de Marie-Galante 10 867 11 404 -537 -1,0
Capesterre-de-Marie-Galante 3 310 3 352 -42 -0,3
Grand-Bourg 5 085 5 470 -385 -1,4
Saint-Louis 2 472 2 582 -110 -0,9
  • Source : Recensements de la population 2011 et 2016.

Graphique interactif : évolutions au sein des EPCI de La Guadeloupe

choisir la série et cliquer sur l'Epci pour des résultats détaillés

Population au 1ᵉʳ janvier 2016

Population au 1ᵉʳ janvier 2016 () -
Population en 2016 Population en 2011 Évolution annuelle moyenne (en %)
2011-2016 2006-2011
Guadeloupe 394 110 404 635 - 0.5 + 0.2
France entière hors Mayotte 65 508 734 64 104 819 + 0.4 + 0.5
Epci
CA Cap Excellence 101 163 105 575 - 0.9 + 0.0
CA Grand Sud Caraïbe 80 163 83 213 - 0.7 - 0.6
CA du Nord Basse-Terre 78 179 79 078 - 0.2 + 0.8
CA La Riviera du Levant 65 471 67 592 - 0.6 + 0.6
CA du Nord Grande Terre 58 267 57 773 + 0.2 + 0.6
CC de Marie-Galante 10 867 11 404 - 1.0 - 1.0
Principales communes
Les Abymes 54 260 59 311 - 1.8 - 0.2
Baie-Mahault 30 868 30 201 + 0.4 + 1.6
Le Gosier 26 666 26 739 - 0.1 - 0.5
Sainte-Anne 24 245 24 346 - 0.1 + 1.1
Petit-Bourg 24 211 23 729 + 0.4 + 2.3
Le Moule 22 435 22 533 - 0.1 + 1.4
Sainte-Rose 19 468 20 241 - 0.8 + 0.3
Capesterre-Belle-Eau 18 923 19 448 - 0.5 - 0.2
Morne-à-l'Eau 17 288 16 767 + 0.6 + 0.1
Lamentin 16 687 15 486 + 1.5 - 0.3
  • Champ : limites territoriales communales en vigueur au 1ᵉʳ janvier 2018
  • Source : Insee, recensements de la population de 2006, 2011 et 2016

Population au 1ᵉʳ janvier 2016

Encadrés

La Guadeloupe parmi les Iles du Vent

L’archipel des Îles du Vent s’étend au nord des îles Vierges britanniques jusqu’à Trinité et Tobago au sud en passant par Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Guadeloupe et la Martinique. La Guadeloupe se positionne deuxième en termes de population et de superficie avec 400 000 habitants sur 1 628 km². Trinité-et-Tobago occupe la première place avec 1 360 000 habitants sur 5 130 km², soit une densité équivalente a environ 250 personnes au km².

Au nord de la Guadeloupe, Montserrat est très peu peuplée avec 5 100 habitants sur 102 km². L’île ne s’est pas encore remise des éruptions successives de son volcan depuis 1997. Antigua et Barbuda comptent 95 000 habitants sur 443 km². Au sud, la Dominique est peu peuplée avec 73 500 habitants sur 754 km². La plupart des autres îles compte entre 200 et 300 habitants au km², à l’exception notamment de Grenade (322 habitants/km²), la Martinique (334 habitants/km²) et la Barbade (678 habitants/km²).

Le recensement en ligne, c’est simple, sûr et rapide

Le 17 janvier 2019 débutera l’enquête annuelle de recensement de la population. Le recensement de la population est désormais possible par internet. Une notice d’informations (avec codes d’accès) décrit la procédure. Les questionnaires électroniques sont accessibles sur le site http://www.le-recensement-et-moi.fr/. La confidentialité des informations recueillies est garantie par l’Insee selon des procédures approuvées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

Sources

Le recensement de la population et les populations légales

Depuis 2004, la méthode du recensement est basée sur des cycles de collecte de 5 ans. Les populations publiées fin 2018, qui entrent en vigueur au 1er janvier 2019, sont millésimées 2016. Elles sont calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2014 à 2018 et ramenées à une même date, celle du milieu de la période.

Définitions

Population légale

Le terme générique de « population légale » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale qui est la somme des deux précédentes. Les populations légales sont définies par le décret n°2003-485 publié au Journal officiel du 8 juin 2003, relatif au recensement de la population. Les populations légales sont actualisées tous les ans.

Population municipale

La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle (au sens du décret) sur le territoire de la commune, dans un logement ou une communauté, les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires de la commune, les personnes sans-abri recensées sur le territoire de la commune et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensée sur le territoire de la commune.

Le calcul de la population municipale est le seule qui évite qu’une même personne soit comptée deux fois. C’est pourquoi il est privilégié dans les descriptions statistiques. Les chiffres de cette publication ne portent que sur la population municipale.

Solde naturel

Le solde naturel est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une période.

Solde apparent des entrées sorties

Le solde apparent des entrées sorties est la différence entre le nombre de personnes entrées sur un territoire donné et le nombre de personnes qui en sont sorties, au cours de la période considérée. Il est obtenu par différence entre la variation totale de la population au cours de la période considérée et le solde naturel.

Pour en savoir plus

Baptiste Raimbaud, Insee, « recensement de la population en Guyane 269 352 habitants au 1er janvier 2016 », Insee Flash Guyane n° 99, décembre 2018.

Nicolas Kempf, Baptiste Raimbaud, Insee, « recensement de la population en Martinique 376 480 habitants au 1er janvier 2016 », Insee Flash Martinique n° 108, décembre 2018.