L’investissement des entreprises reste dynamique

Hervé Bacheré

En 2016, la valeur ajoutée des secteurs principalement marchands non agricoles et non financiers s’élève à 1 029 milliards d’euros, soit 52 % de la valeur ajoutée de l’ensemble de l’économie française. La valeur ajoutée augmente de 2,5 %, après 2,4 % en 2015. Mais, alors que les indicateurs économiques des entreprises s’étaient redressés en 2015, ils sont stables en 2016 ou en faible croissance à l’image du taux de marge (+ 0,3 point). La progression soutenue de la valeur ajoutée et les allégements de cotisations patronales compensent juste la hausse des salaires, plus rapide que celle des gains de productivité.

En 2016, seul le taux de marge de l’industrie augmente nettement (+ 1,6 point). Cette dynamique est en retrait par rapport à l’année antérieure (+ 2,2 points). Le taux d’investissement croît faiblement. Cependant, comme en 2015, la nette croissance de l’investissement est soutenue notamment par le dispositif de sur-amortissement mis en place en avril 2015. Les exportations sont stables, les grandes entreprises multinationales étant fortement affectées par le ralentissement du commerce mondial. Les indicateurs de démographie des entreprises restent bien orientés en 2016 et 2017 : les créations d’entreprises sont à leur plus haut niveau depuis 2010, alors que les défaillances sont au plus bas depuis la fin 2008.

Insee Références
Paru le : Paru le 08/11/2018
Hervé Bacheré
Les entreprises en France - Novembre 2018