Fréquentation hôtelière en légère baisse en Bourgogne-Franche-Comté au 2e trimestre 2018

Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté

Au cours du second trimestre 2018, la fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté diminue légèrement comparée à la même période de 2017. La forte hausse de la clientèle étrangère ne suffit pas à compenser la baisse de la clientèle française. Les Allemands, Chinois et Belges ont enregistré les nuitées les plus nombreuses parmi les étrangers.

Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté
Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté  No 58 - août 2018

Durant le second trimestre 2018, la fréquentation touristique dans les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté baisse de 0,5 % par rapport au même trimestre de 2017 et conserve un niveau élevé. Pourtant, le nombre d’arrivées a augmenté, mais les touristes, notamment français, ont en moyenne séjourné moins longtemps. Au niveau national, la fréquentation progresse de 1,3 % et reste en retrait dans cinq régions métropolitaines sur treize. La Bourgogne-Franche-Comté se situe au onzième rang pour l’évolution de ses nuitées.

Au cours du mois d’avril, le nombre de nuitées diminue, conséquence d’une double baisse des clientèles françaises et étrangères. Puis en mai et juin, la forte augmentation de la clientèle étrangère fait plus que compenser le recul de la clientèle française (figure 1). Les grèves dans les transports ne semblent pas avoir affecté la fréquentation, sauf peut-être de façon minime durant le mois d’avril. En mai, l’augmentation atteint 3,6 %, conséquence d’un calendrier encore plus favorable qu’en 2017 : les 1er et 8 mai sont tombés cette année un mardi contre un lundi l’année précédente et le jeudi de l’Ascension, la même semaine que le 8 mai. De plus, le lundi de Pentecôte se situait en mai et non en juin comme l’année précédente.

Lors du trimestre, le nombre de nuitées françaises régresse de 3,9 %. À l’inverse, le nombre de nuitées étrangères croît de 7,9 %. La progression concerne sept des huit pays les plus présents dans la région : les fréquentations allemandes, belges et américaines atteignent ainsi leur plus haut niveau des cinq dernières années lors d’un second trimestre. Les touristes allemands, chinois et belges forment le trio de tête pour les nuitées dans les hôtels de la région (figure 2). La fréquentation des clients chinois bondit de 13,2 % et se rapproche du niveau record de 2015. Par contre, le nombre de nuitées britanniques augmente faiblement par rapport au même trimestre de l’année précédente. La hausse encourageante de leurs nuitées au premier trimestre n’est pas reconduite. La fréquentation suisse se réduit légèrement.

Le taux d’occupation des hôtels toutes catégories confondues s’établit à 58,6 % et croît de 0,2 point par rapport à l’année précédente (figure 4). Il gagne 0,2 point dans l’hôtellerie non classée. Le taux progresse davantage dans l’hôtellerie classée, de 1,4 point, mais l’augmentation est plus faible pour les plus étoilés.

Malgré une hausse de la clientèle étrangère, la fréquentation régresse dans cinq départements : Saône-et-Loire, Yonne, Doubs, Jura et le Territoire de Belfort (figure 3). À l’inverse, en Côte-d’Or et en Haute-Saône, la progression de la clientèle étrangère fait plus que compenser la baisse de la fréquentation française. Dans la Nièvre, la fréquentation augmente avec les clientèles françaises et étrangères.

Figure 1Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années
Trimestre Nuitées
mois Totales
T22014 avr. 551 247
mai 620 393
juin 707 845
T22015 avr. 550 542
mai 685 500
juin 721 694
T22016 avr. 545 283
mai 676 311
juin 696 364
T22017 avr. 597 678
mai 652 102
juin 726 035
T22018 avr. 560 533
mai 675 551
juin 729 069
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 1Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 2Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Pays de résidence Arrivées Nuitées
Nombre Évolution en % Nombre Évolution en %
2T 2018 2T 2018/2T 2017 2T 2018 2T 2018/2T 2017
France 975 300 -1,5 1 351 200 -3,9
Autres pays 470 200 +8,6 613 900 +7,9
dont:
Royaume-Uni 44 700 +1,6 58 400 +0,6
Belgique 72 000 +4,9 90 800 +4,0
Pays-Bas 47 700 +11,8 57 300 +9,6
Allemagne 72 400 +6,2 97 200 +7,0
Italie 15 000 +5,1 21 100 +5,8
Chine 83 000 +12,5 91 800 +13,2
Suisse 39 300 +0,7 54 900 -0,2
États-Unis 21 500 +22,3 34 400 +21,3
Ensemble 1 445 500 +1,6 1 965 200 -0,5
  • Sources: Insee; DGE; CRT

Figure 3Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Nuitées Taux d'occupation
Nombre Évolution en % En % Évolution en points
2T 2018 2T 2018/2T 2017 2T 2018 2T 2018/2T 2017
Côte-d'Or 697 900 +2,2 63,6 +1,3
Doubs 281 800 -4,2 58,0 -1,6
Jura 126 300 -3,9 51,9 -1,3
Nièvre 123 300 +3,1 52,9 +0,7
Haute-Saône 41 200 +0,8 40,5 -1,4
Saône-et-Loire 398 100 -1,2 59,1 +1,5
Yonne 214 500 -0,5 58,1 +0,6
Territoire de Belfort 82 000 -7,8 58,6 -4,1
Bourgogne-Franche-Comté 1 965 200 -0,5 58,6 +0,2
  • Sources: Insee; DGE; CRT

Figure 4Fréquentation par catégorie d’hôtel

Fréquentation par catégorie d’hôtel
Catégorie d'hôtel 2T 2018 2T 2017
1 et 2 étoiles 3 étoiles 4 et 5 étoiles Non classés Ensemble Ensemble
Taux d'occupation (en %) 59,1 63,6 63,7 45,3 58,6 58,4
Nombre moyen de personnes par chambre occupée 1,60 1,50 1,61 1,61 1,56 1,55
Durée moyenne de séjour (en jours) 1,37 1,35 1,34 1,39 1,36 1,39
  • Sources: Insee; DGE; CRT

Définitions


Arrivées ou séjours : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.


Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.


Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).


Durée moyenne de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.


Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées.

Pour en savoir plus

Ovieve F., « Bon niveau de fréquentation hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté au 1er trimestre 2018 », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 54, mai 2018.