L’agriculture en 2017 - Rapport sur les comptes

Hélène Casset-Hervio, Guillaume Lubatti et Didier Reynaud de l’Insee, Direction des Statistiques d’Entreprises (DSE), Division Industrie - Agriculture

En 2017, la valeur de la production agricole se redresse (+ 3,2 %), du fait des volumes produits, sans compenser la chute de 2016 (- 6,4 %). Celle de la production végétale augmente de 1,9 % : la forte remontée des volumes est en partie neutralisée par la baisse des prix. En revanche, la valeur de la production animale s’accroît nettement : les volumes poursuivent leur repli, mais les prix, notamment du lait, se redressent fortement.

Les charges des agriculteurs se réduisent pour la quatrième année consécutive. Cette évolution favorable vient s’ajouter à la hausse de la valeur de la production. Par conséquent, la valeur ajoutée de la branche agricole se raffermit nettement. Ainsi, après prise en compte des subventions d’exploitation et déduction des impôts sur la production, la valeur ajoutée brute au coût des facteurs augmente de 8,2 % après une baisse de 9,0 % en 2016. L’emploi agricole continue par ailleurs à décroître. Le solde des échanges extérieurs de produits agricoles se réduit. La contre-performance à l’exportation s’explique par la mauvaise récolte de céréales de 2016.

Documents de travail N° E2018/04
No E2018/04
Paru le : 05/07/2018