L’inégale capacité des ménages à agir en faveur de l’environnement

Éric Pautard

Afin de réduire l’impact environnemental de leurs activités quotidiennes, les citoyens sont régulièrement invités à agir à leur niveau. Interrogés sur les pratiques qu’ils mettent en œuvre, les plus enclins à modifier leurs habitudes sont les ménages déjà convaincus de l’importance des enjeux environnementaux. En se focalisant sur les disparités qui existent entre différentes catégories de population, l’étude montre que ce n’est pas tant le niveau de revenus qui influe sur le mode de vie des ménages que leur capacité à agir ou pas en faveur de l’environnement. Si une part importante des enquêtés sont disposés à prendre en compte le critère environnemental dans leurs choix quotidiens, de nombreux facteurs freinent pourtant le changement effectif de leurs pratiques. Au sein de leur logement, lors de leurs déplacements ou de leurs achats, les citoyens s’impliquent plus ou moins intensément en faveur de l’environnement, en s’ajustant aux contraintes structurelles qu’ils rencontrent.

Insee Références
Paru le : Paru le 05/12/2017
Éric Pautard
Les acteurs économiques et l'environnement