Nouvelle progression de la fréquentation hôtelièreEnquête mensuelle dans l’hôtellerie au 3e trimestre 2017

Nathalie Poleya, Insee

Avec 300 200 nuitées au 3e trimestre 2017, la fréquentation de l’ensemble des hôtels réunionnais augmente de 7 % par rapport au 3e trimestre 2016. Toutes les microrégions bénéficient de cette embellie.

Avec 300 200 nuitées, la fréquentation des hôtels réunionnais, classés ou non, progresse de 7 % au 3e trimestre 2017 par rapport au 3e trimestre 2016 (figure 1).

Figure 1 – La fréquentation des hôtels augmente de 7 %Fréquentation trimestrielle des hôtels de 2010 à 2017

en nombre de nuitées
La fréquentation des hôtels augmente de 7 %
2014 2015 2016 2017
1er trimestre 221 000 227 100 272 700 277 700
2e trimestre 205 900 232 500 257 800 275 300
3e trimestre 212 600 240 400 279 500 300 200 (p)
4e trimestre 284 000 324 100 343 800
  • (p) provisoire.
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee et DGE, enquêtes de fréquentation hôtelière.

Figure 1 – La fréquentation des hôtels augmente de 7 %Fréquentation trimestrielle des hôtels de 2010 à 2017

Les hausses les plus marquées concernent les hôtels non classés et les hôtels 4 ou 5 étoiles . Dans les hôtels 1 ou 2  étoiles, le nombre de nuitées progresse également (+ 14 %). À l'inverse, la fréquentation recule dans les hôtels de 3 étoiles (– 3 %).

La hausse de la fréquentation profite à toutes les micro-régions, notamment le Sud (+ 10 %) et le Nord-est (+ 9 %).

Figure 2 – Le taux d’occupation progresse de 6 points au 3e trimestreTaux d’occupation trimestriel des hôtels de 2010 à 2017

en %
Le taux d’occupation progresse de 6 points au 3e trimestre
2014 2015 2016 2017
1er trimestre 56,6 55,4 56,1 59,8
2e trimestre 57,6 60,6 56,1 60,6
3e trimestre 52,3 57,0 55,8 62,1 (p)
4e trimestre 69,6 69,9 73,1
  • (p) provisoire.
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee et DGE, enquêtes de fréquentation hôtelière.

Figure 2 – Le taux d’occupation progresse de 6 points au 3e trimestreTaux d’occupation trimestriel des hôtels de 2010 à 2017

Le taux d’occupation augmente de 6 points par rapport au 3e trimestre 2016 et atteint 62 % (figure 2, définitions). Cette hausse s'explique par un nombre de chambre occupées en forte progression (+ 10 %) alors que l'offre de chambres baisse légèrement (– 1 %).

Le taux d'occupation progresse pour toutes les catégories d'hôtels, notamment pour les hôtels non classés (+ 14 points) et les 1 ou 2 étoiles (+ 12 points) (figure 3 et figure 4). L'occupation augmente modérément dans la région Sud (+  2 points), seule région dont l'offre de chambres progresse (+ 5 %).

Figure 3 – 300 200 nuitées au 3e trimestre 2017Fréquentation hôtelière au 3e trimestre 2017

nombre
300 200 nuitées au 3e trimestre 2017
2015 2016 2017 Évolution 2017/2016
Nombre de nuitées 240 400 279 500 300 200 7,4 %
Chambres occupées 141 200 153 900 169 300 10,0 %
Offre de chambres 247 600 275 700 272 600 -1,1 %
Taux d’occupation 57,0 % 55,8 % 62,1 % 6,3 pts
  • (p) provisoire.
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee et DGE, enquêtes de fréquentation hôtelière.

Figure 4 – La fréquentation ne recule que dans les hôtels de 3 étoilesNombre de nuitées et taux d’occupation au 3e trimestre 2017

La fréquentation ne recule que dans les hôtels de 3 étoiles
La Réunion Nombre de nuitées Taux d'occupation
nombre en %
2016 2017 (p) Évolution 2017/2016 en % 2016 2017 (p) Évolution 2017/2016 en points
Non classés 35 500 46 000 29,6 47,2 61,0 13,8
1 ou 2 étoiles 39 200 44 800 14,3 49,3 61,1 11,8
3 étoiles 130 900 126 300 - 3,5 61,0 64,0 3,0
4 ou 5 étoiles 73 900 83 100 12,4 55,8 60,7 4,9
Nord-est 64 600 70 400 9,0 56,1 62,4 6,3
Ouest 144 800 152 500 5,3 57,6 66,3 8,7
Sud 70 100 77 300 10,3 52,3 54,8 2,5
Ensemble 279 500 300 200 7,4 55,8 62,1 6,3
  • (p) provisoire.
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee et DGE, enquêtes de fréquentation hôtelière.
Avertissement 

Entre 2012 et 2014, le parc des hôtels enquêtés à La Réunion a été impacté par :

- l’entrée en vigueur de la nouvelle classification des hôtels par Atout France qui a fait entrer dans le champ de l’enquête des hôtels existants mais non classés auparavant ;

- l’extension du champ de l’enquête aux hôtels non classés de cinq chambres au moins.

Jusqu’en 2014, la diffusion des résultats de l’enquête portait sur un champ limité aux établissements qui étaient déjà classés en 2012.

À compter de 2015, les résultats diffusés concernent le nouveau champ de l’enquête (hôtels classés et non classés), dans la nouvelle classification en vigueur.

Les présents résultats portent à La Réunion sur 76 hôtels, dont 55 sont classés et 21 non classés.

Afin de permettre la comparabilité des séries, les données des hôtels non classés ont été recalculées pour les années 2010 à 2013. Les nouvelles séries portant sur l’ensemble du champ sont mises en ligne chaque mois sur le site insee.fr.

Sources

L’enquête de fréquentation dans l'hôtellerie concerne les hôtels homologués (1 à 5 étoiles), et depuis janvier 2014 tous les hôtels de cinq chambres ou plus, qu’ils soient classés ou non. Elle concerne toute la clientèle, que celle-ci soit résidente à La Réunion ou non.

Elle est réalisée par voie postale et/ou internet chaque mois directement auprès des hôtels de La Réunion.

Définitions

Le taux d’occupation est le rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres offertes par les hôtels ouverts.

Les nuitées sont le nombre total de nuits passées par les clients dans un établissement. Deux personnes séjournant trois nuits dans un hôtel comptent ainsi pour six nuitées de même que six personnes ne séjournant qu'une nuit (1 nuitée = 1 personne x 1 nuit).

Pour en savoir plus

Les séries longues sur le «  Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion » ;

Poleya N., Ali Hadhurami B. « La fréquentation hôtelière augmente de 13 % en 2016 », Insee Flash La Réunion n° 91, mars 2017 ;

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI