Le modèle macroéconométrique Mésange : réestimation et nouveautés

Insee : José BARDAJI, Benoît CAMPAGNE, Marie-Baïanne KHDER, Quentin LAFFÉTER et Olivier SIMON - Direction générale du Trésor : Anne-Sophie DUFERNEZ, Claire ELEZAAR, Pierre LEBLANC, Emmanuelle MASSON et Harry PARTOUCHE

Mésange (Modèle Économétrique de Simulation et d’ANalyse Générale de l’Économie) est un modèle macroéconométrique trimestriel de l’économie française développé et utilisé conjointement par l’Insee et la DG Trésor. Ce document présente la nouvelle version de ce modèle, réestimée sur les résultats définitifs des comptes trimestriels du 1er trimestre 2016 en nouvelle base (2010).

Mésange se caractérise par une dynamique keynésienne à court terme et un équilibre de long terme davantage déterminé par des facteurs d’offre. La structure du modèle reste proche de la précédente version (Klein et Simon, 2010) mais y intègre des enrichissements, inspirés par les besoins en termes d’évaluation apparus ces dernières années ainsi que par les débats économiques actuels.

L’économie française est modélisée sous la forme d’une « petite économie ouverte » (environnement international supposé exogène) et présente une désagrégation sectorielle plus fine que dans la précédente version (secteur manufacturier, services abrités, services exposés, énergie et secteur non marchand). Par ailleurs, la modélisation du marché du travail est enrichie par la distinction entre deux types de salariés - qualifiés et moins qualifiés - permettant notamment d’évaluer l’impact de mesures ciblées de politique économique.

Documents de travail
No G2017/04
Paru le : 12/05/2017