Inégal vieillissement aux frontières du Grand Est

Marie-Laure Kayali, Insee

Parmi les régions frontalières du Grand Est, les trois länder allemands ont la proportion de personnes âgées la plus importante. À l’inverse, la population est plus jeune au Luxembourg et en Wallonie. Concernant les femmes, c’est en France, en Suisse et au Luxembourg, qu’elles peuvent espérer vivre le plus longtemps. Depuis quelques années, les seniors encore en activité après 65 ans sont de plus en plus nombreux, principalement en Suisse du Nord-Ouest et dans le Bade-Wurtemberg, où l’écart entre les taux d’activité des femmes et des hommes est le plus grand.

Comme ses pays voisins, l’Allemagne, la Suisse, le Luxembourg et la Belgique, le Grand Est est confronté au vieillissement de sa population : les seniors sont de plus en plus nombreux et parmi eux, 57 % sont des femmes. Celles-ci peuvent espérer vivre jusqu’à 84,6 ans, soit 6 ans de plus que les hommes de la région, mais presqu’un an de moins que les Françaises dans leur ensemble. Globalement, les femmes ont un risque de pauvreté plus élevé que les hommes, principalement de l’autre côté du Rhin.

Bade-Wurtemberg

Dans le land du Bade-Wurtemberg en 2015, 2,2 millions de personnes sont âgées de plus de 65 ans, soit 19,8 % de la population, pour 18,9 % dans le Grand Est. Ce nombre a presque triplé depuis les années 1960 et la population continue de vieillir. Les femmes représentent 56 % des personnes de plus de 65 ans et leur part augmente avec l’âge : d’un peu plus de la moitié entre 65 et 75 ans, jusqu’aux trois quarts après 90 ans. L’espérance de vie à la naissance a nettement progressé en Allemagne, notamment dans le Bade-Wurtemberg où elle est la plus élevée : 84,4 ans pour les femmes et 80 ans pour les hommes en 2014. L’écart hommes-femmes s’est toutefois nettement réduit : il est passé de 6,4 années au milieu des années 1990, à 4,5 ans vingt ans plus tard, en raison de l’allongement de la durée de vie des hommes. Après 65 ans, près d’une femme sur deux est mariée et vit en couple, contre sept hommes sur dix. Elles sont autant à vivre seules et sont alors le plus souvent veuves. La pauvreté touche davantage les femmes que les hommes : respectivement 20 % et 14,5 % et le phénomène a progressé depuis 2005. Lorsqu’elles vivent seules, la moitié des femmes perçoivent un revenu mensuel inférieur à 1 300 euros, contre un tiers seulement des hommes. Le taux d’activité des femmes a nettement progressé au cours des dix dernières années, pour toutes les classes d’âge et plus particulièrement pour les 60-65 ans (50 %, soit + 26 points) ; après 65 ans, six femmes sur cent sont encore en activité, c’est trois points de plus qu’en 2005. Quant aux hommes, 65 % d’entre eux sont encore actifs entre 60 et 65 ans ; après cet âge, leur nombre est divisé par cinq, mais il a davantage augmenté en dix ans que celui des femmes. Toutefois, 42 % d’entre eux occupent un emploi à temps partiel.

Rhénanie-Palatinat

En Rhénanie-Palatinat, avec 851 200 habitants de plus de 65 ans, soit 21 % de la population totale, la part de seniors a augmenté de quatre points depuis 2000. Les femmes représentent 56 % des seniors. Avec l’allongement de l’espérance de vie à la naissance, elles peuvent vivre jusqu’à 83,4 ans, contre 78,8 ans pour les hommes. Après 85 ans, deux hommes et près de neuf femmes sur dix habitent seuls. Les femmes sont davantage exposées à la pauvreté que les hommes (21 % et 14 %).

Sarre

Des trois länder allemands voisins du Grand Est, c’est dans la Sarre que la proportion de personnes âgées est la plus forte : 23 % en 2016 pour 18 % en 2000. En revanche, la part des femmes dans la population âgée n’a cessé de décroître sur la période : de 62 % à 57 % aujourd’hui. Dans le même temps, la durée de vie des hommes s’est allongée de trois ans, soit un an de plus que celle des femmes.

Luxembourg

Au Luxembourg, 81 960 résidents ont plus de 65 ans, soit 14,2 % de l’ensemble de la population : c’est la plus faible proportion de seniors des régions frontalières du Grand Est. Cette classe d’âge a sensiblement augmenté sur les cinq dernières années et en particulier les personnes de plus de 80 ans (+ 15 % et + 19 %). Comme partout, la part des femmes progresse avec l’âge : elles représentent près de 56 % des plus de 65 ans et 64 % des plus de 80 ans. L’espérance de vie est en constante augmentation : de 2001 à 2014, elle gagne 4,2 ans pour les femmes et 4,6 ans pour les hommes. A contrario, le taux d’activité des femmes diminue sur les années récentes : entre 50 et 59 ans, il s’établit à 56,6 % en 2015, soit 1,5 point de moins qu’en 2012. De 60 à 64 ans, il est l’un des plus faibles de l’Union européenne (14,5 %) ; après 65 ans, seules 2 % des femmes travaillent. En moyenne, les femmes bénéficient de leur première pension de vieillesse à 59,2 ans. Au Luxembourg, le revenu médian annuel est relativement élevé et davantage pour les seniors : en 2015, il est de 36 220 euros pour les femmes de plus de 65 ans, contre 34 740 euros pour les moins de 65 ans. De ce fait, le taux de pauvreté des personnes âgées est largement inférieur à celui des moins de 65 ans (respectivement 7,9 % et 16,5 %). Toutefois, les femmes âgées sont plus touchées que les hommes : 9,1 % contre 6,6 %.

Suisse

En Suisse, près de 1,5 million de personnes sont âgées de plus de 65 ans, soit 18 % de la population résidente permanente fin 2015. Les femmes de cette tranche d’âge représentent une habitante sur cinq et leur nombre a augmenté de 10 % depuis 2010. Parmi elles, 28 % ont plus de 80 ans et on compte de plus en plus de centenaires. L’espérance de vie des femmes est en effet la plus élevée des régions frontalières (85,4 ans). Dans le même temps, l’âge moyen de départ à la retraite des femmes s’est décalé de 61,5 ans à 63 ans, celui des hommes se situant autour de 63,5 ans. L’âge légal de la retraite est de 64 ans pour les femmes et d’un an de plus pour les hommes. Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, 43 années de cotisation sont nécessaires pour les femmes et 44 pour les hommes. Le nombre de seniors de plus de 65 ans qui bénéficient de la rente vieillesse (y compris les frontaliers et les travailleurs étrangers) est passé de 1,7 million en 2005 à 2,2 millions dix ans plus tard. Versée à partir de l’âge de la retraite, la rente vieillesse (pilier 1) est une assurance prévoyance obligatoire pour toutes les personnes qui résident ou travaillent en Suisse. Environ 99 % de la population dispose du pilier 1. Les femmes, plus nombreuses que les hommes à en bénéficier, sont davantage exposées à la pauvreté car, lorsqu’elles vivent seules, la rente vieillesse constitue souvent leur unique source de revenu (1 870 francs suisses en moyenne en décembre 2015).

Suisse du Nord-Ouest

Dans la Suisse du Nord-Ouest, la part des seniors est proche du niveau national (18,7 % pour l’ensemble de la population et 20,5 % pour les femmes). L’évolution du nombre de femmes âgées sur les cinq dernières années suit la tendance nationale (+ 9,7 %). Ces femmes de plus de 65 ans résident davantage dans les cantons de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne (23 %). Après 80 ans, elles sont plus présentes dans les cantons de Bâle-Ville et du Jura (39 % et 33 %). Sur les 158 000 bénéficiaires de la rente vieillesse, près de quatre sur dix vivent dans le canton d’Argovie. La rente moyenne la plus élevée est perçue dans le canton de Bâle-Ville, suivi de Bâle-Campagne (respectivement 1 923 et 1 903 francs suisses).

Wallonie

La région wallonne compte 640 880 seniors, soit 17,7 % de la population totale. C’est moins que pour la Belgique et que pour la France, mais en Wallonie, les femmes de plus de 65 ans sont surreprésentées comparé au niveau national. En 2014, l’espérance de vie des femmes à la naissance est de 82,4 ans, soit 5 ans et demi de plus que celle des hommes. Cette différence tend à se réduire : elle était en effet de 6,8 ans en 1997. L’espérance de vie à la naissance des Wallons reste en deçà de la moyenne belge : de 1,1 an pour les femmes et de 1,7 an pour les hommes. compte 640 880 seniors, soit 17,7 % de la population totale. C’est moins que pour la Belgique et que pour la France, mais en Wallonie, les femmes de plus de 65 ans sont surreprésentées comparé au niveau national. En 2014, l’espérance de vie des femmes à la naissance est de 82,4 ans, soit 5 ans et demi de plus que celle des hommes. Cette différence tend à se réduire : elle était en effet de 6,8 ans en 1997. L’espérance de vie à la naissance des Wallons reste en deçà de la moyenne belge : de 1,1 an pour les femmes et de 1,7 an pour les hommes.

Figure 1 – Indicateurs de vieillissement pour la France et les régions frontalières de Belgique, Luxembourg, Allemagne et Suisse

Indicateurs de vieillissement pour la France et les régions frontalières de Belgique, Luxembourg, Allemagne et Suisse
Personnes âgées de 65 ans ou plus au 1-1-2016 Part des 65 ans ou plus dans la population totale (en %) Espérance de vie à la naissance en 2014 Taux d'activité entre 15 et 64 ans en 2015 (en %) Taux d'activité des 65 ans ou plus en 2015 (en %) Taux de risque de pauvreté des 65 ans ou plus en 2015 (en %)
femmes hommes femmes hommes femmes hommes femmes hommes
Belgique 2 062 902 18,2 83,5 78,6 63,0 72,2 1,4 4,2 15,7 14,5
Région wallonne 640 878 17,7 82,4 76,9 59,1 68,6 1,5 5,0 nd nd
Allemagne 17 300 178 21,1 83,1 78,1 73,1 82,1 4,1 8,6 18,3 14,5
Bade-Wurtemberg 2 151 803 19,8 84,4 80,0 74,7 84,1 6,1 12,5 15,3 14,5
Rhénanie-Palatinat 851 211 21,0 83,4 78,8 71,8 82,2 3,9 8,8 19,7 13,4
Sarre 227 630 22,9 82,6 77,7 69,6 80,4 nd 7,6 18,5 nd
Luxembourg 81 957 14,2 85,2 79,4 65,6 76,0 2,2 4,3 9,1 6,6
Suisse 1 495 052 18,0 85,4 81,1 79,8 88,5 8,2 16,5 28,9** 21,7**
Suisse du Nord-Ouest 209 248 18,5 85,2 81,2 79,3 88,0 8,3 16,3 nd nd
France 12 559 760 18,8 85,4 79,2 67,3 75,3 2,0 3,7 8,8 7,0
Grand Est 1 048 318 18,9 84,6 78,6 68,9* 76,4* 1,7* 2,8* nd nd
Union Européenne (28) 97 745 706 19,2 83,6 78,1 66,8 78,3 3,7 8,0 16,0 11,8
  • * 2013
  • ** 2014
  • Note : le taux de risque de pauvreté est défini comme la part des personnes ayant un revenu disponible équivalent (après transferts sociaux) inférieur au seuil de risque de pauvreté, fixé à 60 % du revenu disponible équivalent médian national après transferts sociaux.
  • Source : Eurostat et Insee, RP pour le taux d'activité dans le Grand Est.

Pour en savoir plus

Panorama des pensions 2015 : les indicateurs de l'OCDE et du G20, Éditions OCDE, Paris, 2016.

« Regards sur la situation des personnes âgées au Grand-Duché », Regards n° 23, Statec Luxembourg, septembre 2016.

« Regards sur la transition de la vie active vers la retraite », Regards n° 2, Statec Luxembourg, février 2014.

Krentz A., Lebenssituation älterer Menschen in Baden-Württemberg, Statistik Aktuell, octobre 2016.

Baden-Württemberger haben die höchste Lebenserwartung in Deutschland, STALA - Statistisches Landesamt Baden-Wurttemberg, 4 mars 2016.

« Frauen in Rheinland-pfalz 2017 », Statistisches Landesamt Rheinland-Pfalz, mars 2017.

Statistique de l’Assurance Vieillesse-Survivants 2015, Office fédéral des assurances sociales, confédération Suisse, 2015.

Guggisberg M., Häni S., « La pauvreté des personnes âgées », Statistiques de la Suisse, Office fédéral de la statistique, 2014.