La fixation des salaires de branche dans les accords de branche en France

Denis FOUGÈRE, Erwan GAUTIER et Sébastien ROUX

Ce papier examine d'un point de vue empirique comment les salaires de branche sont fixés en France par les accords salariaux de branche et comment le salaire minimum (Smic) interagit avec ce processus de négociation salariale. Pour cela, nous utilisons un jeu de données unique contenant environ 50 000 salaires de branches correspondant aux grilles salariales propres à 365 branches sur la période 2007-2015. Nous trouvons que le Smic a un effet significatif sur la saisonnalité et le calendrier du processus de négociation salariale. L'inflation, les hausses passées du salaire moyen dans la branche et les hausses du Smic réel sont les principaux déterminants des évolutions des salaires de branche : les élasticités des salaires de branche par rapport à ces variables macroéconomiques sont respectivement de 0,6, 0,4 et 0,2. Les élasticités des salaires de branche à l'inflation et au Smic décroissent toutes les deux tout au long de l'échelle des salaires de branche mais restent positives pour tous les niveaux des salaires de branche. (Document en anglais)

Documents de travail
No G2017/01
Paru le : 17/03/2017