843 000 habitants au 1 er janvier 2014Recensement de la population : populations légales 2014

Claude Touzet, Insee

Au 1er janvier 2014, 842 767 personnes vivent à La Réunion. La population augmente de 0,6 % par an depuis 2009, soit un peu plus qu’en France métropolitaine (+ 0,5 %). La croissance de la population reste soutenue par le solde naturel, marqué par un excédent des naissances sur les décès. Elle est atténuée par un solde migratoire négatif, les départs étant désormais nettement plus nombreux que les arrivées. La population de La Réunion croît ainsi moins vite que par le passé. La dynamique de croissance s’atténue dans la majorité des communes tandis que la population baisse dans quatre d'entre elles. L’Est reste la zone la plus dynamique (+ 1,3 % par an), suivie du Sud (+ 0,9 % par an).

Avec 842 767 habitants au 1er janvier 2014, La Réunion abrite 1,3 % de la population française (encadré). L’île se place au 25e rang des départements français les plus peuplés.

Depuis 2009, la population s’est accrue de 26 400 personnes.

Une croissance de la population qui reste supérieure à la moyenne nationale

Entre 2009 et 2014, la population augmente de 0,6 % par an en moyenne, à un rythme supérieur à celui de la France métropolitaine (+ 0,5 %). La croissance de la population a néanmoins ralenti ces dernières années : elle augmentait de 1,5 % par an entre 1999 et 2009 et de 1,9 % par an entre 1990 et 1999.

La croissance démographique réunionnaise se place notamment derrière celle de la Guyane (+ 2,4 % par an) et de la Corse (+ 1,2 %). En revanche, elle est nettement plus dynamique qu'aux Antilles, la Martinique perdant des habitants (– 0,6 % par an), tandis que la population est quasi stable en Guadeloupe (– 0,1 %).

La croissance démographique soutenue par les naissances

À La Réunion, l’augmentation de la population reste portée par le solde naturel. L’excédent des naissances sur les décès fait en effet croître la population de 10 000 habitants par an en moyenne entre 2009 et 2014, soit + 1,2 % par an.

Mais les départs de La Réunion ont été plus nombreux que les arrivées sur la période récente, générant un solde migratoire apparent négatif (– 0,6 % par an) ; il atténue ainsi l’effet de l’accroissement naturel de la population.

Figure 1 – Une croissance de 0,6 % par an depuis 2009Taux de croissance annuel moyen de 2009 à 2014

  • Source : Insee, recensements de la population

Une croissance qui reste soutenue dans l'Est

La croissance démographique reste très soutenue entre 2009 et 2014 dans l'Est (+ 1,3 % par an). C'est particulièrement le cas à La Plaine-des-Palmistes, Bras-Panon et Saint-Benoît (figures 1 et 2). Avec plus de 3 % de hausse par an, La Plaine-des-Palmistes se classe parmi les communes les plus dynamiques de France. La population diminue en revanche entre 2009 et 2014 à Salazie et à Sainte-Rose, des communes plus enclavées.

Bien qu'elle soit moins importante que lors de la décennie 1999–2009 (+ 1,6 % par an), l'augmentation de la population des communes du Sud reste élevée entre 2009 et 2014 : + 0,9 % par an. Le ralentissement est particulièrement marqué aux Avirons, à Saint-Louis, à Saint-Joseph ou au Tampon. Il s'explique par une diminution rapide de la taille des ménages, que ne compense pas toujours l’augmentation du nombre de logements. Par ailleurs, la baisse de la population s'amplifie à Cilaos.

Au Nord et dans l'Ouest, la croissance démographique est très modérée depuis cinq ans : respectivement + 0,2 et + 0,3 % par an. La baisse de la population s'amplifie au Port, où le nombre de logements stagne tandis que la décohabitation se poursuit. La population se stabilise à Saint-Denis et à Sainte-Suzanne. La croissance démographique est en revanche dynamique à Saint-Leu (+ 1,9 %), Sainte-Marie (+ 1,7 %) et La Possession (+ 1,4 %). Elle décélère néanmoins à La Possession par rapport à la période précédente où elle était de + 3,3 % par an ; à l’opposé, la croissance démographique accélère à Sainte Marie (+ 1,7 % par an après + 1,3 %), en lien avec les nombreuses constructions de logements neufs.

Figure 2 – 842 767 habitants à La Réunion au 1er janvier 2014Les populations légales par commune

842 767 habitants à La Réunion au 1er janvier 2014
Population municipale au recensement 2014 Population municipale au recensement 2009 Taux de croissance annuel moyen entre 1999 et 2009 Taux de croissance annuel moyen entre 2009 et 2014
nombre en %
Nord 200 090 198 013 1,2 0,2
Saint-Denis 144 642 145 209 1,0 - 0,1
Sainte-Marie 33 042 30 367 1,3 1,7
Sainte-Suzanne 22 406 22 437 2,1 0,0
Ouest 213 321 209 835 1,5 0,3
Le Port 35 653 38 609 0,1 - 1,6
La Possession 32 261 30 167 3,3 1,4
Saint-Leu 33 575 30 504 1,9 1,9
Saint-Paul 104 634 103 498 1,7 0,2
Les Trois-Bassins 7 198 7 057 0,7 0,4
Sud 303 027 289 896 1,6 0,9
Les Avirons 11 315 10 455 3,8 1,6
Entre-Deux 6 634 6 176 1,8 1,4
L'Étang-Salé 14 103 13 484 1,4 0,9
Petite-Île 12 035 11 582 1,3 0,8
Saint-Joseph 37 362 35 846 1,7 0,8
Saint-Louis 52 803 51 460 1,7 0,5
Saint-Pierre 81 583 77 146 1,1 1,1
Saint-Philippe 5 101 5 100 0,5 0,0
Le Tampon 76 796 72 658 1,9 1,1
Cilaos 5 295 5 989 - 0,2 - 2,4
Est 126 329 118 620 1,5 1,3
Bras-Panon 12 887 11 699 1,9 2,0
La Plaine-des-Palmistes 5 950 5 072 4,0 3,2
Saint-André 55 900 52 939 2,1 1,1
Saint-Benoît 37 738 34 682 0,9 1,7
Sainte-Rose 6 722 6 822 0,4 - 0,3
Salazie 7 132 7 406 0,0 - 0,8
La Réunion 842 767 816 364 1,5 0,6
Guadeloupe* 400 187 401 554 0,4 - 0,1
Martinique 383 910 396 404 0,4 - 0,6
Guyane 252 337 224 469 3,6 2,4
DOM** 1 879 202 1 838 791 1,2 0,4
Métropole 64 027 784 62 465 709 0,7 0,5
France** 65 906 986 64 304 500 0,7 0,5
  • * hors Saint-Barthélemy et Saint-Martin.
  • ** hors Mayotte.
  • Source : Insee, Recensements de la population.

65 906 986 habitants en France hors Mayotte au 1er janvier 2014

Au 1er janvier 2014, la France métropolitaine compte 64 027 784 habitants. En y ajoutant les départements de La Réunion, de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane, la population française hors Mayotte atteint un total de 65 906 986 habitants. Mayotte, qui selon les termes de l’article 157 de la loi n°2002-276 est soumise à un recensement quinquennal exhaustif, n’est pas concernée par le décret (méthodologie).

La population de la France a augmenté de 1,6 million d’habitants en cinq ans, soit + 320 500 personnes par an. La France occupe en 2014 la 2e place en Europe par sa population, derrière l’Allemagne (80,8 millions d’habitants) et devant le Royaume-Uni (64,4 millions d’habitants).

Définitions

Les chiffres de population, pour chaque commune, canton, arrondissement, département et région entrent en vigueur au 1er janvier 2017 et font référence dans plus de 350 dispositions législatives ou réglementaires qui organisent la vie locale (finances locales, vie municipale, fonction publique territoriale, etc.). Ces populations, dites « légales », sont actualisées et authentifiées par décret chaque année.

Comment lire les populations légales ?

Le terme générique de « populations légales » regroupe pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population dite « totale ». La population municipale est la seule qui évite qu’une même personne ne soit comptée deux fois. C’est pourquoi elle est privilégiée dans les descriptions statistiques. Les chiffres de cette publication ne portent que sur la population municipale.

La population totale est égale à la somme de la population municipale et de la population comptée à part de la commune. La population comptée à part comprend les personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence sur le territoire de la commune (étudiants, militaires, etc.). Les populations totales des communes ne s’ajoutent pas.

Les populations légales sont actualisées tous les ans. Néanmoins, les tendances et les véritables évolutions ne s’observent que sur plusieurs années. Il est ainsi préconisé de comparer les évolutions sur cinq ans (2014 / 2009), ce qui permet de mettre en lumière les inflexions récentes.

Pour en savoir plus

Le site du recensement de la population : www.le-recensement-et-moi.fr ; 

Le recensement de la population : « Présentation technique » ;

Le recensement de la population : « Documentation complémentaire sur les résultats du recensement » ;

Le recensement de la population : « Connaître les résultats des recensements de la population » ;

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI.