La gestion de la confidentialité pour les données individuelles

Maxime Bergeat

Ce document de travail effectue un recensement non exhaustif des méthodes de protection des fichiers de données individuelles, en se focalisant sur les techniques implémentées dans les logiciels de protection des données individuelles les plus utilisés en Europe, µ-Argus et le package R sdcMicro. Différentes méthodes existant dans la littérature sont présentées en suivant les 3 étapes principales utilisées lors de l’anonymisation des données individuelles : mesure du risque de ré-identification, techniques de protection pour réduire le risque de ré-identification, mesure de la perte d’information suite à l’anonymisation des données. Quelques exemples d’expériences méthodologiques et de choix de diffusion opérés en France et en Europe sont ensuite discutés. Ce document de travail s’appuie essentiellement sur (Hundepool et al. , 2012).

Documents de travail
No M2016/07
Paru le : 20/12/2016