Les entreprises employant des salariés au Smic : quelles caractéristiques et quelle rentabilité ?

Amine NAOUAS, Michael ORAND et Ihssane SLIMANI HOUTI

Cette étude vise à caractériser les entreprises employant des salariés au Smic et à déterminer s’il existe une corrélation entre niveau d’exposition au Smic et rentabilité. L’exposition au Smic est mesurée par la proportion de salariés de l’entreprise concernés par les revalorisations légales du Smic. La notion de rentabilité de l’entreprise est, quant à elle, appréhendée à travers quatre indicateurs : le taux de marge, la rentabilité économique brute, la rentabilité économique nette et la rentabilité financière. La proportion de salariés rémunérés au Smic est plus élevée dans les entreprises à faibles effectifs, appartenant aux secteurs de l’hébergement et restauration, du commerce et des autres activités de services, principalement jeunes, à forte intensité capitalistique et n’appartenant pas un groupe. Une analyse tenant compte notamment de la taille, du secteur et de l’intensité capitalistique ne montre pas de lien global entre exposition au Smic et rentabilité. Cette absence de lien global ne signifie pas que le Smic n’a aucun effet sur la rentabilité car cet effet peut se combiner à d’autres mécanismes : par exemple le fait qu’exposition au Smic et rentabilité peuvent être co-déterminés par des facteurs inobservés tels que le pouvoir de marché de l’entreprise, ou le fait qu’une forme d’équilibre aurait été atteint, les entreprises s’étant adaptées au niveau du Smic en ajustant leur productivité ou la structure de leur main d’oeuvre.

Documents de travail
No G201609
Paru le : 07/11/2016