Populations communales 2006Recensement de la population

Chiffres détaillés
Paru le : 31/12/2008

Les zones urbaines sensibles (ZUS) et les zones franches urbaines (ZFU) ont été délimitées par la Délégation interministérielle à la ville en tant que quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Pour les communes concernées, les populations en ZUS et les populations en ZFU ont été authentifiées par un arrêté.

Pour comprendre

Précisions sur le calcul des populations en ZUS et ZFU

Les données de population en zone urbaines sensibles (ZUS) et zones franches urbaines (ZFU) ont été calculées selon la méthode de calcul des populations légales 2006 utilisée pour les communes et les zones infracommunales déjà publiées.

La population totale en ZUS (respectivement en ZFU) a été calculée à partir de la population totale de la commune au prorata de la population municipale en ZUS (respectivement en ZFU) dans la population municipale de la commune.

Les concepts de population municipale et de population totale utilisés sont ceux des populations légales dans la rubrique Définitions.

Les populations sont en référence au 1 er janvier 2006.

Les limites territoriales des communes sont, de même que pour les populations légales des communes, celles en vigueur au 1er janvier 2008. Les limites territoriales des ZUS et des ZFU sont les dernières en vigueur en 2008. Certaines zones ne comportent pas de population au sens des concepts utilisés.

Un travail fin sur les périmètres a été réalisé fin 2008-début 2009 par I’Insee, tant sur les ZUS que surles ZFU, sur la base des éléments mis à disposition par la Délégation Interministérielle à la Ville.

Ce travail a eu un prolongement début 2010 qui a conduit à rectifier les périmètres de quelques zones et à recalculer leur population.

Les ZFU, notamment, ont connu de nombreuses évolutions de périmètres. En particulier, de nombreuses zones ont fait l’objet d’une extension en 2007. Ces modifications de périmètre, ainsi que pour les ZUS, la finesse accrue du périmètre utilisé pour le calcul ont une incidence sur l’analyse des évolutions par rapport à 1999. Les écarts entre les données de population 2006 et les données de population déjà diffusées dans les arrêtés précédents sur les ZUS et les ZFU ne peuvent pas être interprétées simplement comme des évolutions de population.