Computing additive contributions to growth and other issues for chain-linked quarterly aggregates

Franck ARNAUD - Jocelyn BOUSSARD - Aurélien POISSONNIER - Hélène SOUAL

Depuis 2007, les comptes trimestriels français utilisent des volumes chainés en remplacement des volumes à prix constants de l'année de base. Ce document compile 7 années d'expérience de la division des comptes trimestriels sur ce sujet. Nous présentons la méthode de recouvrement annuel utilisée en France en la comparant à la méthode de recouvrement trimestriel parfois préférée dans d'autres pays. Sur la base de simulations numériques, nous illustrons deux propriétés des volumes chainés : l'effet tendanciel lorsque les prix des composants d'un agrégat ont des dynamiques divergentes et la non-additivité. Notamment nous montrons que la variance de ces effets croît lorsqu'on s'écarte de l'année de base. Nous détaillons également deux nouvelles raisons de préférer la méthode de recouvrement annuel au recouvrement trimestriel : tout d'abord il est possible de calculer précisément la contribution d'un composant à la croissance d'un agrégat ; ensuite des interactions indésirables avec la correction des variations saisonnières et des jours ouvrés peuvent être évitées.

Documents de travail
No G2014/12
Paru le : 21/11/2014