Les jeunes actifs doubistes vivant dans un logement indépendant

Aline Faure, Yves Lebeau, Franck Weinachter (Insee)

Les jeunes actifs, dont la situation familiale et professionnelle évolue souvent rapidement, peinent parfois à se loger en raison de l'insuffisance ou de l'instabilité de leurs ressources, ou de la difficulté à trouver un garant...

Dans ce contexte, proposer une offre de logements répondant aux besoins des jeunes actifs est un des enjeux du Plan Départemental de l'Habitat (PDH) 2014-2019 élaboré par le Département du Doubs. Celui-ci est territorialisé selon cinq zones : le secteur du Grand Besançon, la Zone frontalière, la partie Doubs de l'Aire Urbaine, le Doubs Central et la zone Loue-Lison et portes du Haut-Doubs.

Dans le cadre du suivi de ce plan, le Département du Doubs souhaitait mieux connaître, au niveau départemental et pour les cinq zones de son PDH, l'accès à l'autonomie résidentielle des jeunes actifs, en particulier au moment de leur entrée dans la vie active. Accéder à l'autonomie résidentielle signifie vivre dans un logement indépendant mais aussi pouvoir le financer. Faute de données sur les ressources financières des jeunes actifs et leur capacité à financer leur logement, l'étude n'a pas permis d'analyser l'autonomie résidentielle dans toutes ses dimensions. Elle dresse cependant un état des lieux de la situation des jeunes actifs doubistes habitant dans un logement indépendant.

Insee Dossier Franche-Comté
Paru le : 01/02/2014