Les Séniors et l'Emploi

Daniel BELHUMEUR, Alexandre BOGNER, Fabien CAMACHO, Jean-Marie DUFOUR, Anne EVRARD, Jérôme MATTHIAS et Matthieu WYCKAERT (Insee) ; Lionel DURAND (DRTEFP)

Si le nombre d'actifs de moins de 50 ans a régulièrement augmenté depuis 1962, celui des seniors actifs à fluctué sous l'influence des politiques de retraite, de l'augmentation de l'activité des femmes et de mouvements démographiques. La Picardie, région plus jeune que la moyenne nationale présente des taux d'activité et d'emploi légèrement en deçà des taux français. Le passé industriel de la région fait que les salariés de 50 ans et plus sont plus souvent ouvriers et moins souvent cadres qu'en moyenne nationale. S'ils ne reprensentent que 14% des demandeurs d'emploi, ils restent au chômage plus longtemps que les autres tranches d'âge. Après une période de chômage, même si le changement de catégorie sociale est assez rare, le retour à l'emploi s'accompagne souvent de concessions : déclassement, perte de salaire ou allongement du trajet domicile-travail. Les récits des personnes interviewées font apparaître deux types de trajectoire : celles où les personnes parviennent à réintégrer le coeur du marché du d'emploi se dégradent. Une manière pour les seniors d'éviter le chômage est de créer leur entreprise : deux seniors créateurs sur trois créent leur entreprise pour assurer leur propre emploi. Les seniors ont contribué pour 15% aux 5 000 entreprises créées en 2002.

Insee Dossier Picardie
Paru le : 06/06/2007