Bilan économique 2012 en Champagne-Ardenne

Catherine Fischer, Romain Perron, Monique Saliou, Cyril Pluym, Patrick Bouny, Insee Champagne-Ardenne; Delphine Rivière, Christine D'Anzi, Direccte Champagne-Ardenne; Sophie Chadeau, DREAL Champagne-Ardenne; Sébastien Gaudillère, Florence Guillaume, ORT Champagne-Ardenne; Séverine Portet, CRT Champagne-Ardenne ; Michel Tison, Philippe Plutino, DRAAF Champagne-Ardenne;

En 2012, l'activité mondiale a ralenti, sous l'effet de la diffusion de la crise des dettes souveraines en Europe et d'un coup de frein dans les économies émergentes. En effet, face à la progression de l'inflation, les autorités des pays émergents ont resserré leurs politiques monétaires et budgétaires. Les économies européennes ont, quant à elles, pâti à partir de la mi-2011 à la fois du durcissement des conditions des crédits nées des tensions financières et de l'intensification des mesures de consolidation budgétaire. Aux États-Unis, en revanche, la croissance s'est maintenue autour de 2 % en 2012, soutenue par une demande intérieure privée robuste et une politique monétaire très active.

Dans un contexte national de croissance en panne, la situation économique de la Champagne-Ardenne se dégrade en 2012 et la plupart des indicateurs sont mal orientés. Le recul de l'emploi salarié marchand, amorcé à l'été 2011, s'accélère et atteint -2,5 % en 2012. L'année se solde par une perte nette de 7 300 emplois, un des niveaux régionaux les plus élevés. Tous les grands secteurs sont concernés par cette nouvelle dégradation, y compris le tertiaire. En 2012, la contraction des effectifs industriels de 3,3%s'est encore intensifiée et l'industrie perd 2 800 emplois. Dans la construction, le recul est moindre (-1,5 %), alors que dans les services, hors intérim, l'emploi diminue à nouveau (-2,3 %) alors qu'il était sur une tendance favorable depuis plusieurs trimestres.

Bilan économique Champagne-Ardenne
Paru le : 30/05/2013